Auteur Sujet: Chine: une malade de la grippe aviaire obtient le sérum d'un précédent rescapé  (Lu 1858 fois)

Hors ligne sandrine59

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 243
Chine: une malade de la grippe aviaire obtient le sérum d'un  précédent rescapé du virus pour être soignée 
 
 
  2007-03-04 14:45:06   


     JIAN'OU, province du Fujian, 3 mars (XINHUA) -- Le paysan de la  province de l'Anhui, dans l'est de la Chine, qui avait contracté  le virus mortel H5N1 de la grippe aviaire en décembre dernier mais qui est guéri depuis, a été appelé à donner son sérum pour soigner une autre habitante rurale de l'est de la Chine, qui a été  confirmée comme étant infecté par le même virus le mois dernier. 

     La première série d'injections du sérum dans la malade a déjà  été effectuée. La méthode est nouvelle mais permettra sans doute  d'améliorer la capacité de la malade à lutter contre d'autres  assauts infectieux, a déclaré samedi Xu Longshan, porte-parole du  Département provincial du Fujian chargé de la prévention et du  contrôle de la transmission de la grippe aviaire aux humains.   

     Mais cela prendra un certain temps avant qu'elle ne développe sa propre immunité contre la grippe aviaire? a-t-il ajouté. 

     Le virus mortel H5N1 de la grippe aviaire a tué 14 personnes en Chine depuis 2003.
 
 http://www.french.xinhuanet.com/french/2007-03/04/content_396134.htm

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
c'est une technique innovante... qui a aussi ses dangers.. mais on ne sait pas exactement ce qu'ils ont fait ( quelle procedure ? )
ont ils été en mesure d'isoler les anticorps anti H5N1 de la premiere fermiere, specifiquement , a quel taux ..?

il faudra suivre cela de pres en cas de guerison de la patiente


Hors ligne Oli

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 231
un vaccin naturel !
pourquoi certains produisent des anticorps et d'autres pas? (cela me ramene a une question que je me suis deja posé : y a til une correlation entre le VIH et le H5N1 dans les cas humains?)
« Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort,
la science devient criminelle. »
Albert Einstein en 1946

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
ce n'est pas un vaccin
c'est de l'immunotherapie PASSIVE : on injecte des anticorps contre la maladie, en attendant que le patient fabrique les siens .
 c'est ce qu'on fait quand on suspecte quelqu'un d'avoir la rage par ex, on injecte des anticorps antirabbiques ( passifs )  et on vaccine en meme temps ( actif ) en esperant que le patient va fabriquer des anticorps .

les anticorps se detruisent assez vite , ce sont des glycoproteines..( une fois qu'il a servi , il est fichu.. c'est comme un missile a tete chercheuse.. un fois qu'il a vu sa cible, qu'il s'y est accroché.. il declenche une mise a feu..en appelant d'autres composants du sang qui viennent s'accrocher a lui.. et hop, tout le monde y reste..immunologie revue et simplifiée :)  )

en fait il y a plusieurs mecanismes, mais je decris celui ci qui est plus frappant

donc une fois que ces AC injecté ont disparu.... il n' y  a plus rien ( c'est pourquoi il faut faire des injections repetées )
en plus, comme ce sont des AC etrangers au patient ( venant d'un autre humain dans ce cas la ); ils declenchent une reaction contre eux .. le corps se met en tete de les zigouiller, eux aussi, car ils n'appartiennent pas au SOI .
le patient se retouvre a fabriquer des anticorps contre les anticorps injectés.( un vrai mic mac.. :)  )
avec parfois des reactions severes.. ( les accidents de l'immunotherapie passive )

par contre, quand le patient met en route sa propre fabrication anti GA :
la on tombe dans l'immunité ACTIVE .
 il se passe que des cellules lymphocytaires, deviennent des fabriques AC anti grippe aviaire..elles se sont specialisées la dedans : elles forment un clone : c'est a dire un groupe de cellules faisant la meme chose
 elles grossissent, deviennent violettes ( ce qui signale une grande activité ) et elles lachent des AC

au debut ces AC sont un peu grossiers, ce sont des IG M ..ils sont accrochés par 5 ( pentaméres ), c'est un peu lourd...
ensuite au fils du temps, les AC, bien que restant tres specifiques pour la GA, au niveau de leur site d'accrochage, changent de forme.. ils s'appellent des IG G (immunoglobulines G ), qui sont des monomeres , tout seuls.
plus agiles si on peut dire
plus rapides encore..

c'est comme cela qu'on sait si une maladie est recente ou pas
recente : on trouve des IG M contre cette maladie la,  dans le sang
vieille : meme des année apres, on peut trouver, doser des IG G


je n'ai pas de connaissances sur HIV/ GA, sauf qu'un patient qui a le HIV et la grippe saisonniere, excrete tres longtemps le virus, meme avec un traitment tamiflu..il n'arrive pas a s'en debarrasser en quelque sorte.

« Modifié: 05 mars 2007 à 14:20:34 par anne »

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
ca existe des missiles anti missiles dans l'armée ? ( des anticorps anti- anticorps... )

l'analogie la plus facile pour l'immunologie : c'est de se tenir
au courant des techniques de combats..
au courant des transmissions, car les cellules discutent entre elles
car si une partie d'une 'armée a des talky walky et l'autre partie passe par satellite... ca ne donnera pas une bonne armée.. prbe de transmission

si  l''armée n' a pas d'eclaireurs, ou d'espions, ou de drones pour aller voir comment ca se passe, aux frontieres....il y a  manque d'infos.. l'armée derrriere ne se deploiera pas où il faut





« Modifié: 19 septembre 2007 à 15:14:02 par anne »

Hors ligne FB

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 363
on fait bien dans l'anti-satellite, alors l'anti-missile, ça existe aussi !  ;D

Sinon, je me demandais ce qu'il en était de la réponse immunitaire locale (type IgE ou IgA) vis des virus grippaux au sens large et de H5N1 en particulier...
The most important thing is not to stop questioning (Albert Einstein)