Auteur Sujet: Cambodge:les volailles de Ponhea Kreak préservées des abattages préventifs  (Lu 2152 fois)

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6461
Grippe aviaire : les volailles de Ponhea Kreak préservées des abattages préventifs
11-04-2007         
 
Les résultats des tests effectués sur des volailles du village dont été originaire l'adolescente décédée de la grippe aviaire jeudi 5 avril devraient être connus aujourd'hui. Aucun abattage préventif n'a pour le moment été décidé, contrairement aux précédents cas déclarés au Cambodge.


Lors des précédents cas, les services vétérinaires avaient procédé à des abattages de volailles (Archives - KS)Une équipe de fonctionnaires du ministère de l’Agriculture et d’employés de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’est rendue hier dans le district de Ponhea Kreak, à Kompong Cham, dont était originaire une adolescente contaminée par le virus H5N1 et décédée le 5 avril, pour informer les villageois des risques liés à la grippe aviaire et évaluer les mesures à prendre.

Jusqu’à présent, il n’a été procédé officiellement à aucun abattage des volailles élevées dans le village où vivait la victime, contrairement à ce qui avait été fait lors des six précédents cas de contamination humaine au Cambodge. Le nombre de volailles qui seraient mortes au cours des dernières semaines et auraient été susceptibles d’avoir contaminé la victime demeure flou. Un communiqué du ministère de l’Agriculture et de l’Organisation mondiale de la Santé publié le 6 avril, affirmait que “quelques volailles seraient mortes avant que la fille tombe malade”. Le directeur du département de production et santé animales du ministère de l’Agriculture, Kao Phal, qui se trouvait dans le district de Ponhea Kreak hier, n’a pas souhaité donner d’autres précisions à ce sujet, affirmant que l’enquête ouverte depuis le 5 avril par ses services se terminait à peine. Selon lui, les résultats des tests effectués sur 32 échantillons prélevés sur des poulets et canards par le Centre national de recherche sur la production et la santé animales (Naphic) et l’Institut Pasteur devraient être enfin connus aujourd’hui et détermineront s’il est nécessaire de procéder à des abattages. D’après le directeur du département provincial de l’Agriculture à Kompong Cham, Heng Bin Yik, le village compterait encore un peu moins de 170 volailles vivantes. Il n’a cependant pas précisé combien de têtes y étaient élevées avant la découverte d’une contamination humaine.

Kao Phal s’est dit par ailleurs “inquiet” pour les fonctionnaires de ses services, “qui sont au contact de la maladie”. “C’est un travail difficile […] Nous ne sommes pas indifférents aux conséquences de la maladie”, a-t-il déclaré.

Avant même la découverte du septième cas humain de grippe aviaire dans le pays, le directeur du département de production et santé animales avait appelé dans une circulaire l’ensemble des services placés sous sa responsabilité à redoubler de vigilance lors des fêtes du nouvel an khmer, période propice aux déplacements de populations et de denrées susceptibles d’être contaminées par le virus H5N1.


Duong Sokha

http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=21200&p=

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6461
Grippe aviaire : les autorités procèdent à des abattages sélectifs à Kompong Cham
12-04-2007         
 
Une semaine après le décès d'une adolescente contaminée par le virus de la grippe aviaire, le septième cas humain au Cambodge, les autorités ont procédé à l'abattage d'une centaine de volailles dans son village, dans la province de Kompong Cham.

Photo d'archives - Khem SovannaraLes analyses des échantillons prélevés sur des volailles du district de Ponhea Kreak, province de Kompong Cham, ont confirmé la présence du virus H5N1, selon le directeur du département de production et santé animales du ministère de l’Agriculture Kao Phal. Depuis l’annonce de la contamination par la grippe aviaire d’une adolescente dans un village de ce district, décédée à Phnom Penh le 5 avril, les autorités n’avaient encore procédé à aucun abattage. Le répit accordé aux volatiles aura été de courte durée. Une fois les résultats des tests connus, les autorités ont procédé à l’abattage systématique de toute volaille dans un rayon de 3 kilomètres autour du foyer identifié soit, selon Kao Phal, une centaine de têtes. Un cordon sanitaire a été renforcé dans un périmètre de 10 km autour du village, zone dans laquelle les services vétérinaires procèdent à des désinfections, surveillent l’état de santé des animaux de basse-cour et interdisent tout échange de volailles et de produits avicoles.

Selon Kao Phal, l’enquête vétérinaire a permis d’établir que, sur les 425 poulets et canards élevés dans le village, plus de 200 sont morts depuis le 30 mars. Les autorités ont toutefois attendu de connaître les résultats des analyses avant d’ordonner des abattages préventifs comme ce fût le cas lors de la découverte de précédents foyers de grippe aviaire au Cambodge. “Nous voulions être sûrs de ces résultats, a expliqué Kao Phal. Avant d’abattre les volailles, il faut expliquer aux villageois les conséquences de la grippe aviaire. Nous leur avons demandé de penser à ce que représenteraient de nouvelles pertes humaines par rapport aux pertes animales. L’efficacité des mesures dépend de la compréhension des habitants”, a-t-il justifié. Jusqu’à présent, aucune indemnisation n’est prévue.

Selon le directeur du département de production et santé animales, ce nouveau foyer de grippe aviaire n’aurait pas été causé par l’importation d’animaux contaminés. “Il est possible que le virus ait été introduit par des oiseaux sauvages. C’est inquiétant, parce que ces oiseaux peuvent être porteurs du virus sans pour autant en avoir les symptômes. Et ils risquent de contaminer les animaux de basse-cour”, a-t-il souligné.
Parallèlement aux mesures d’abattage, une marche de sensibilisation aux risques liés à la grippe aviaire rassemblaient 200 personnes dans le district de Ponhea Kreak. Des marches identiques ont été organisées cette semaine dans les provinces de Kompong Thom, Kompong Speu, Battambang, Siem Reap, Kampot, Svay Rieng, Kompong Chhnang et Stung Treng.


Duong Sokha

http://www.cambodgesoir.info/content.php?itemid=21212&p=

Hors ligne ryback

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1637
    • la grippe aviaire: le nouveau risque mondial ?
Et oui, comme l'indique ce qui suit: le cambodge est en lutte contre le virus:

le Cambodge a confirmé samedi une nouvelle manifestation de grippe d'oiseau parmi la volaille une semaine après qu'une fille de 13 ans soit morte du virus H5N1.

Le gouvernement a indiqué que ce foyer récent a été découvert plus tôt cette semaine chez les poulets et les canards élevés dans l'arrière-cour d'une famille dans la province de Cham de Kampong, à 124 kilomètres à l'est de Phnom Penh capital.

« Nous avons une nouvelle manifestation de grippe d'oiseau, » ministre Chan AFP dit par Sarun d'agriculture, de forêt et de pêche.

source:
http://news.yahoo.com/s/afp/20070414/hl_afp/healthflucambodia_070414072449