Auteur Sujet: la CAPE de frederique VARGAS  (Lu 21799 fois)

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #45 le: 27 juin 2006 à 12:59:20 »
Pour clarifier le débat autour de la participation de Fred Vargas, il faut expliquer que cette personne a deux noms, et deux "vies" distinctes. Fred Vargas écrit des romans (trés bon!). Frédérique Audoin-Rouzeau est chercheure au CNRS, archéologue spécialiste de la peste. La confusion permanente entre ses deux casquettes ne facilite pas la compréhension!!!
En tous cas, bienvenu à toutes les deux!  :D

Hors ligne Icaunais

  • Membre actif
  • *
  • Messages: 28
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #46 le: 27 juin 2006 à 14:04:30 »
Dans le cas d'une épidémie, concernant la panique, j'essaie de comparer avec ce qui s'est passé à la Nouvelle Orleans lors du cyclone (prévu plusieurs jours à l'avance!). Immédiatement après il y a eu la pagaille, des pillages et très rapidement quelques bandes armées.  En Argentine il y a quelques années, lors du crach financier ( l'argent n'a plus eu cours un lundi matin, tous les comptes bancaires ont été remis à zéro), dans les heures qui ont suivies, les magasins ont été pillés. Dans les deux cas il s'agissait d'un phénomène localisé ( une ville d'un côté et un pays de l'autre). Le reste du monde est immédiatement venu à leur secours limitant les dégats.
Imaginons une épidémie planétaire qui bloque l'économie mondiale, personne ne viendra à notre secours, alors il faut commencer à se prendre en charge soi-même pour compléter l'action de l'état qui risque d'être insuffisante.
Pendant la grippe espagnole de 1918, le monde ne s'est pas arrêté de tourner, il n'y avait pas de tapage médiatique. Aujourd'hui le problème ne risque t-il pas d'être amplifié par une mauvaise information créant la panique?. Les effets indirects ne seront-ils pas plus graves que la maladie elle-même?

Hors ligne niceam

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1654
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #47 le: 27 juin 2006 à 14:37:00 »
c'est pour cela que pour éviter la panique il faut INFORMER la population - parce que si l'information arrive brutalement sans préparation, comme cela risque de se passer par excès de principe de précautions, alors il y aura PANIQUE
mais pour l'instant, on nage dans l'ouate, tout va bien mme la marquise :?

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #48 le: 27 juin 2006 à 16:32:31 »
et si on s'embargotise les uns les autres ( excellent terme de niceam..) il y a pleins de choses qui risquent de manquer
en 1918 : ils ne savaient pas, mais c'etait la guerre,et de plus la tolerance a la mort si  on peut dire ainsi , etait meilleure qu'aujourd'hui
on mourrait enfant, en couche etc....ca a été tout de meme suffisament rude et marquant pour quil nous reste des temoignages , des photos etc....

Hors ligne Fred Vargas

  • Membre actif
  • *
  • Messages: 3
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #49 le: 27 juin 2006 à 18:41:10 »
Concernant mon prototype de cape anti-grippe aviaire, voici une première réponse rapide à ce message lu sur ce blog :”Il n'y a pas de bricolage possible avec des agents infectieux et / ou contagieux. Se rendre dans une zone contaminée avec une cape ouverte par dessous, c'est du suicide.  Cela ressemble , d'aprés ce que je comprends, à la tenue de "protection" des liquidateurs de Tchernobyl..... (Tous morts). Alors on se calme, et on cherche un vrai spécialiste des tenues de protection NBC, pas une romancière sympathique, mais pas vraiment (vraiment pas ) qualifiée.”

Je souhaite préciser avant tout que la simplicité (voulue) d'un produit ne ressort pas forcément du "bricolage", et en quoi je ne suis pas, en l’occurrence, une “romancière vraiment pas qualifiée”. C’est en tant que chercheur CNRS que j’ai travaillé sur la prophylaxie de la grippe aviaire, suite à des années de recherche pour résoudre l’épidémiologie de la peste bubonique. Je connais donc bien les effets des pandémies, et ne suis pas tout à fait inculte dans le domaine des maladies transmissibles par aérosol (cf  la peste pulmonaire). En outre, je n’ai pas travaillé sans filet : j’ai pris contact avec deux médecins qui ont suivi mes travaux, le député Jean-Marie Le Guen, président de la commission parlementaire grippe aviaire, et le Pr Derenne, chef du service pneumologie à la Pitié Salpêtrière (co-auteur de "La grande menace - Grippe aviaire, 500.000 morts").
Je souhaite signaler à ce correspondant -et à tous ceux qui se posent la même question, très légitime- que les particules infectantes du virus H5N1, quand expulsées (par la parole, la toux ou l’éternuement), ne sont pas portées par un gaz, mais par un aérosol liquide. Là réside la clef. Les micro-goutelettes s’impactent donc sur des surfaces, et une cape en plastique les contraint à aller s’impacter au plus bas, jusqu’au niveau du sol. Les possibilités de remontées (via l'effet dit "parachute", le même qui permet aux nuages de gouttes d'eau de rester en suspension) sont minimes, et cette éventualité va être testée très prochainement. Le principe est autant de contenir les extrants contagieux (projetés par la personne contaminée et qui sont donc impactés à l’intérieur de sa cape) que de bloquer l'inspiration des intrants, ainsi que d'empêcher l'auto-contamination par contact avec l'aérosol impacté sur les cheveux, visage, habits, etc. second mode de contagion très important dont il n'a pas été parlé officiellement.
Le problème de base est qu’il n’y AURA PAS d’idéale protection NBC pour les populations, pas plus que de simples masques FFP2. Force est donc de trouver d’autres solutions… Je voudrais également rappeler que, jusqu’à ce jour, la seule protection envisagée par le gouvernement pour la population, et publiée dans le CD Rom officiel du ministère à destination des professionnels de santé, est : un “écran tissu” à porter sur le visage. Soit un simple foulard, une écharpe, ce qui, en matière de “bricolage”, est mille fois pire que la cape, puisque aucun tissu ne peut empêcher le passage et donc l’inhalation du virus. Que la distance de précaution entre personnes recommandée sur ce même CDRom est de 1 m, alors que les particules infectantes peuvent porter jusqu'à 3 m en cas de toux ou d’éternuement. Je crois donc que, tout simple soit-il (mais pas tant que cela, au bout du compte), le dispositif “cape” est infiniment plus protecteur.
A plus tard pour toutes les précisions souhaitées, et cordialement,
Fred Vargas
Fred Vargas

Hors ligne Dr Michel S.F.Vermeulen

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 58
    • http://drmsfvermeulen.over-blog.com/
Cape Vargas et pays sans ressources ?
« Réponse #50 le: 27 juin 2006 à 20:00:17 »
Chère Fred. , envisagez vous votre invention ( la cape de protection) également comme une solution pour les pays pauvres, dépourvus d'infrastructures médicales, d'antiviraux, et dans la suite de vaccins.

En vous remerciant encore de tout coeur,  pour votre généreuse colaborration.

 Doc  :D  :D  :D
Alias Doc

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #51 le: 27 juin 2006 à 22:44:32 »
Fred, tu as pensé à quoi pour décontaminer ta cape? IL faut sans doute un pulvérisateur de jardin et un désinfectant? Et pour les chaussures? Je suppose qu'il faut des bottes?
Si j'ai bien compris la différence de vecteur entre les gaz et les aérosols, il  faudra interdire toute sortie les jours de brouillard. La recapture de l'extrant contagieux par le brouillard (qui est un aérosol) semble inévitable? Est ce que les fumées et les pollutions recapturent aussi les aérosols?
Dans la même veine, tu as prévu d'entourer les lits des malades d'une grande cape? Est ce qu'il faut recommander l'achat de rouleaux de polyane? (bache en plastique)

Hors ligne gérarddesaintmars

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1408
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #52 le: 28 juin 2006 à 08:12:19 »
Avant toute chose :  bonjour à vous Fred ! C'est sympa de venir ainsi au contact  :)

Je n'ai aucune compétence en matière de dispersion mais j'avoue que je trouve votre idée séduisante pour son côté pratique ! Et puis, cette cape me rappelle le fameux poncho militaire et ces exercices qui avaient cours il y a plus de trente ans déjà sur nos terrains de manoeuvre. Les fameuses "alertes à l'épandage" nous devions nous recouvrir de ce bon vieux poncho, tandis que celui qui avait tardé réclamait à grands cris son injection d'atropine.... Mais bon,  ce sont là des souvenirs d'ancien !!

Cela pour dire que j'adhère à votre idée !  En toute amitié http://cjoint.com/?gCjl5e0xSq

[/img]

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #53 le: 28 juin 2006 à 08:43:03 »
bonjour fred,
tout d'abord merci pour cette cape
en souhaitant que cela aboutisse.
question : comment respire t on " la dessous" la dedans " ?

amicalement

Hors ligne Dr Michel S.F.Vermeulen

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 58
    • http://drmsfvermeulen.over-blog.com/
Réponse à Gurkan
« Réponse #54 le: 28 juin 2006 à 10:01:30 »
Cher Monsieur le Professeur Gurkan,
Vous n'avez jamais vu l'invention de Madame Vargas, vous ne connaissez même pas le protocole expérimental en cours de cette invention, et vous donnez votre avis.
Mais, j’imagine suivant votre remarque  fort pertinente, que vous devez avoir l’expérience de la chose.
Si vous voulez espérer avancer dans le problème de la préparation à la lutte contre la pandémie, il faudra  être plus positif, et vous savez fort bien l''être.
Il faut laisser la chance à l’espoir d’une solution  comme la cape de Fred Vargas .
On ne peut pas donner un avis de quelque chose que l’on ne connaît pas encore. Sans rancunes pour vous que j’estime,  et encore merci à Fred Vargas de bien vouloir nous aider. Nous attendons avec impatience ses réponses.  Doc  :D  :D  :D
Alias Doc

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #55 le: 28 juin 2006 à 10:51:42 »
Cher Professeur Doc  :D   :D  Donner son avis, sur un forum, cela me semble normal!!! Concernant Fred, le problème vient de sa com, pas de ses compétences. Fred Vargas, c'est le pseudo d'une romancière pleine de talent, pas le nom d'une scientifique de bon niveau. Alors il ne faut pas s'étonner si ca proposition ne fait pas sérieux au premier abord, le mélange des genres ne facilitant pas la compréhension. Mais comme tu as pu le constater (?) en lisant mes posts, j'ai essayé dans un esprit positif de présenter la scientifique, et immédiatement de participer au débat en posant des questions pertinentes et utiles, mais que tu restes libre d'interpreter comme des agressions. Un petit problème d'humeur, ce matin, Doc?   :P   Cordialement, Professeur Gurkan.  :P  :P

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #56 le: 28 juin 2006 à 14:18:30 »
Bon , viens de faire un proto avec une bache de plastique transparente, une casquette pour donner du volume devant le visage. Comme le dit bien Fred, il faut absolument garder du volume autour du corps pour pouvoir respirer. J'ai donc utilisé du fil de fer rigide.
Remarques: on meurt de chaud, et surtout, il se forme immédiatement de la buée qui rend toute visibilité nulle. J'ai essayé aussi de fermer le systeme en serrant à la taille avec une ceinture. Je ne pense pas que l'on puisse fermer le systeme plus d'une minute sans s'etouffer.
Pour la buée, Je propose de rajouter une petite cheminée en forme de chaussette molle, comme sur les sursacs de montagne, pour assurer un minimum de ventilation a faible coût technologique.

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #57 le: 28 juin 2006 à 15:06:12 »
Au point où on en est, il faut tout essayer. On a bien battu les Espagnols par trois but a un, non? (hé hé hé!!!) Mais pas n'importe comment! J'aime bien l'état d'esprit "à faire à la maison". Alors que chacun de nous essaye de faire son proto, cela fera une base de données pour améliorer le systeme. Les erreurs et catastrophes de chacun serviront de leçons aux autres. Et si les vrais scientifiques spécialistes nous disent que c'est bon, on pourra peut etre contribuer au bricolage maison, efficace, avec un mode d'emploi. (Scientifique spécialiste, ca veut dire Derenne, pas un politicien vendeur de poudre de perlinpinpin.)
C'est un peu comme dans le film sur la mission Apollo 13, quand il fallait faire rentrer un filtre carré dans un trou rond avec deux bouts de ficelle et un chewingum!!!
Fred, peux tu nous dire si le virus meurt en quatre heures sur tous les plastiques? Par toutes les températures?
Ps: en attachant la cape avec un bouton entre les jambes, on obtient un effet de pompage d'une jambe sur l'autre, en fonction de la vitesse de marche. Et donc une ventilation biomécanique, avec toujours le même défaut: on rapatrie l'aérosol possiblement infecté DANS la cape. Ce n'est pas un circuit fermé. Il faudrait donc aussi prévoir une procédure de décontamination de l'intérieur bas de la cape avant de l'enlever.

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #58 le: 28 juin 2006 à 15:35:02 »
tu le trouve ou ton plastique..il faut vraiment un gros morceau..
je ne vois toujours pas...pour les manches etc.....pour la respiration ...

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
la CAPE de frederique VARGAS
« Réponse #59 le: 28 juin 2006 à 15:53:48 »
Dans les magasins de bricolage, cela s'appelle du polyane. Ca se vend en gros rouleaux. J'ai fait un essais avec une morceau de 3X3 m, sans manche, version improvisation à la maison. L'adaptation se fait avec un ciseau. Le plus long c'est de faire du volume avec le fil de fer épais, comme pour les robes de bal du temps de Sissi impératrice!!!! Mais attention à ne pas s'étouffer pendant les essais QUI SONT STRICTEMENT INTERDITs AUX ENFANTS! . On meurt vite avec un sac sur la tête, hélas.
Cette histoire d'aérosol qui chute, au lieu de se diffuser en expension comme un gaz, cela doit etre possible en condition de labo. C'est à dire en atmosphere stable et contrôlée. Que ce passe t'il en situation réelle, avec les mini turbulences dues aux déplacements, à la foule, au vent?
Dernier essai : le bidon. Supprimer la forme du corps en fabriquant un cylindre en fil de fer, on a l'air d'un bidon vu de l'extérieur. Tres confortable,grace au volume intérieur, mais est ce que ca protège????????
JE fabrique un mimi ventilo avec un moteur douze volts, des mini panneaus solaires de lanternes de jardin et des accus.