Auteur Sujet: la CAPE de frederique VARGAS  (Lu 21936 fois)

Hors ligne alain

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2647
la CAPE de frederique VARGAS
« le: 06 avril 2006 à 06:18:49 »
http://www.liberation.fr/page.php?Article=372828

Anticipation. L'écrivaine a imaginé une cape intégrale en plastique pour s'isoler du virus de la grippe aviaire.

Ma combinaison anti-H5N1, par Fred Vargas

par Eric FAVEREAU
QUOTIDIEN : jeudi 06 avril 2006



     
Fred Vargas est un tantinet entêtée. Entêtée dans ses polars, quand elle s'applique à dénicher le fauteur de troubles. Entêtée comme chercheuse en archéologie, son vrai métier : spécialiste des ossements animaux dans la période médiévale. Pendant des années, non sans succès, elle a suivi à la trace les grandes épidémies de peste et démontré que ce sont les puces des rats qui portaient le virus. Entêtée elle reste dans sa toute nouvelle lubie, qui a pris pour royaume la pandémie aviaire. Elle a cherché un système simple, pas cher et réutilisable, afin que les gens puissent se protéger en cas de boom épidémique et sortir de chez eux une heure ou deux pour faire leurs courses. Elle a ainsi imaginé une sorte de cape en plastique, 100 % anti-H5N1, qui recouvre tout le corps sans aucun risque de contamination.

Sur le même sujet
L'Etat change de stratégie en cas d'épidémie
«Bonne idée». On pourrait en sourire. Jean-Marie Le Guen, député socialiste et président de la mission parlementaire sur la grippe aviaire, prend, lui, l'affaire au sérieux. «Evidemment que c'est une bonne idée. D'ailleurs, lors de la dernière audition du ministre devant la mission d'information sur la grippe aviaire, Xavier Bertrand (ministre de la Santé, ndlr) a lui-même évoqué ce projet et affirmé que les armées réfléchissaient à un dispositif simple, réutilisable et efficace pour se protéger du virus. En somme, une sorte de cape.» «Tant mieux s'ils reprennent mon idée, note Fred Vargas. Mais j'aimerais éviter que les industriels se fassent un maximum d'argent. Et je voudrais qu'au contraire cela serve aux plus pauvres. Car dans toutes les épidémies, ce sont eux qui trinquent.»

L'écrivaine-chercheuse est intarissable. Passionnée et minutieuse à l'infini. Elle parle sans fin. On dirait qu'elle a repris ses vieux outils qui auscultaient hier les os mérovingiens pour détecter l'avancée de la peste. «En septembre, j'ai commencé à me poser des questions, comme ça, un peu par hasard, se souvient Fred Vargas. J'ai bien vu qu'on nous racontait des histoires avec ces centaines de millions de masques que l'on aurait déjà stockés. Des masques certes utiles, mais qui ne protègent que quatre heures. Et, surtout, qui ne vous protègent pas de tous les types de contamination. Car la grippe se transmet par des petites gouttelettes qui peuvent, après avoir été expectorées, se déposer un peu partout, comme des feuilles qui volent.» Travaux pratiques : «J'ai regardé ce qui se passait. Ces gouttelettes peuvent se poser sur les habits, les cheveux, les mains. Il suffit ensuite de se frotter les yeux pour être infecté.» Bref, le fameux masque protège, mais... à moitié. Que faire ? «Au temps de la peste, on avait vu que les couvertures de cheval repoussaient les puces à cause de la forte odeur. Ou encore, on savait que de se recouvrir tout le corps d'huile vous protégeait. Mais bon, aujourd'hui, ce ne serait pas très pratique.»

Etude. Alors notre enquêtrice s'est attelée à la tâche. Elle a cherché. Discuté avec le professeur Jean-Philippe Derenne, chef de service de pneumologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, et auteur de la Grande Menace (1) en septembre dernier, livre qui le premier décrivait ce que pourrait être une forte épidémie, avec pour conséquence une société à l'arrêt. «Avec Derenne, on a travaillé sur la circulation des gouttelettes et sur les aérosols pour suivre les traces du virus dans l'air», dit Vargas. Qui a continué les travaux et fréquenté quelques gendarmes scientifiques. «Peu à peu est née cette idée d'une grande cape, de la tête aux pieds, qui protégerait à 100 %. Mais, ajoute-t-elle, il ne fallait pas qu'elle ait une allure épouvantable, façon corbeau. D'où l'idée d'un plastique transparent.»

Car, attention, Fred Vargas est une pro : «La question centrale, c'est la respiration. C'est pour cela que je n'ai pas retenu une combinaison fermée. C'était trop compliqué, or il fallait quelque chose de simple à construire.» Elle ajoute : «Il faut bien que l'air entre par le sol... mais pas le virus.» Elle l'a essayée chez elle, à l'abri des regards : «Je l'ai mise trois heures à la maison, c'est tout à fait jouable.» Perfectionniste : «On a imaginé aussi une ceinture. Parce que si tu te retrouves dans une foule, le risque de contamination est plus élevé. Tu peux alors en serrant la ceinture empêcher encore plus fortement que les particules te remontent par le bas.» Mieux encore, elle a prévu un système pour les claustrophobes : une fermeture Eclair à à la hauteur du cou, pour permettre qu'un peu d'air supplémentaire s'engouffre si la personne a peur d'étouffer. «Si tu vois des gens qui arrivent, alors d'un coup tu refermes, et tu es protégé. La zone à risques, c'est quand tu es à trois mètres de quelqu'un.»

«Créer de l'espace». Reste le déshabillage. Les gants ? Il faut les jeter aussitôt rentré chez soi. Mais ne surtout pas jeter la combinaison. «Tout son intérêt est qu'elle soit réutilisable. Il suffit d'attendre quatre heures, le temps que le virus meure. Et puis, surtout, elle n'est pas chère. Ce n'est que du plastique, avec quelques tiges façon baleines pour créer de l'espace. Dans une épidémie, ce qui est essentiel, ce sont des objets simples, à basse technologie.» La reine du polar aurait-elle trouvé la cape magique ?

(1) Editions Fayard.

Hors ligne mum

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1372
    • organisation maison
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #1 le: 06 avril 2006 à 06:39:44 »
c'est pas bête du tout son idée. :D

Hors ligne niceam

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1654
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #2 le: 06 avril 2006 à 08:39:36 »
c'est pas bête si tu la portes par temps frais
mais ici, à nice, ou au mois d'août à paris, imaginez vous avec une cape en plastique ! il faudrait y ajouter la clim, et là c'est nettement plus compliqué  ;D

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #3 le: 06 avril 2006 à 08:54:05 »
mais en tissu a tissage serré ca marcherait aussi ..je crois ( voir en viro.)
ca t'evite d'avoir a retirer le blouson , le haut le bas, les stades intermediaires
on va se faire une mode !

c'est une idée geniale ..fred vargas est une medieviste sympa et erudite ,qui fait des bouquins succulents !

Hors ligne mum

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1372
    • organisation maison
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #4 le: 06 avril 2006 à 08:54:32 »
j'y avais pas pensé  ???  ;D même à lyon quand il fait 40° ;) sauf  pour les amateurs de sauna... ;D

Hors ligne niceam

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1654
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #5 le: 06 avril 2006 à 09:11:09 »
sauna, on aura la ligne ;D  ;D

Hors ligne Newton

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 88
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #6 le: 06 avril 2006 à 17:27:42 »
Encore plus basique, et efficace je crois..:  8)

Un foulard imbibé d'huile essentielle + éviter les lieux clos.

 :)

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #7 le: 06 avril 2006 à 18:29:45 »
Un foulard, même saturé par de l'huile, n'offre aucune protection contre des virus de taille nanométrique. Rappel ; il n'y a pas de pandémie, vous pouvez vous équiper sérieusement avec des masques (à la norme EU)  type FFP2 ou FFP3.

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #8 le: 06 avril 2006 à 18:47:44 »
plus les lunettes
plus les gants ou le lavage de mains intensif
on va etre beaux !
FFP3 c'est plutot pour les professionnels soumis a des aerosols intensifs genre patient qui tousse bcq...
je crois que les hopitaux, c'est FFP2.
il est ou CERUTTI ?

MIEUX VAUT UN FFP2 bien mis qu'n FFP3 mis de travers....

mieux vaut un peu de bon sens que l'illusion qu'etant bien protegé, on peut faire n'importe quoi.

Hors ligne Gurkan

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 365
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #9 le: 06 avril 2006 à 19:20:07 »
Soyons trés clair: cette histoire de cape releve en l'état du poisson d'Avril. On ne se protège pas d'un agent biologique mortel avec un Kway OUVERT PAR DESSOUS. Un virus aéroporté par  un aérosol lambda se  fixera sur votre pantalon et vous le rapporterez à la maison. Depuis quand les virus se comportent t'ils comme la pluie??????? Une combinaison jetable de peintre sera plus utile, en respectant un processus de déshabillage strict. Et ne parlons pas de la protection respiratoire!

(Pour les sceptiques, rappelez vous les images des pompiers en tenue de cosmonaute: ce n'est pas pour se faire plaisir !!!!)

Hors ligne shl78

  • Administrateur
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1204
    • La grippe aviaire
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #10 le: 06 avril 2006 à 22:06:02 »
La cape me rappelle mon service militaire. On criait goutelettes et tu avais juste le temps de mettre ton poncho et ton masque à gaz    ::)  

C'était la séquence émotion ...  :-[  :D

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #11 le: 06 avril 2006 à 22:25:06 »
c'est POA vrai  :shock:  ??????
tu parles d'un truc ! 3 sylhabes...mais tu es un homme mort !
parce qu'il me semble que quand je fais TCHOU....... je projette tres vite des choses, avec une certaine vitesse....
bon, il etait en quoi ton PONCHO ? ( contre quoi vous protegeait il ? )  :D  :D  :D

Hors ligne shl78

  • Administrateur
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1204
    • La grippe aviaire
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #12 le: 07 avril 2006 à 04:01:00 »
Le vrai poncho de l'armée hyper épais. On s'entrainait face à une attaque chimique. Il fallait aussi creuser car il pouvait pleuvoir je crois pendant plusieurs heures. On était toujours en train de creuser de toute façon pour la surveillance, la gueguerre et même l'attaque nucléaire  ;D
C'était des beaux moments de rigolade avec souvent quelqu'un qui oubliait d'enlever le bouchon du masque  ;D

Hors ligne Newton

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 88
Alternatives ?
« Réponse #13 le: 07 avril 2006 à 18:48:41 »
A moins d'équiper toute la population de combinaisons valables pour 1 jour, 1 semaine, 1 mois, 6 mois... ?( il en faudrait combien ?... et pour combien de tailles différentes, et qui pourrait les fabriquer aussi vite et garantir l'efficacité de leur manipulation, .. est ce fiable, réaliste ou même réalisable ?)
donc, en cherchant ce qu'il y a de plus simple ...  ;)

Citer
Encore plus basique, et efficace je crois..:   8)

Un foulard imbibé d'huile essentielle + éviter les lieux clos.


Avant tout et surtout :
Si on évite les lieux clos, on diminue sensiblement le risque d'attraper la grippe ( en général ).

Concernant les huiles essentielles, sans rentrer dans une polémique médecine traditionnelle / médecine douce, je veux d'abord préciser que je ne prétends pas détenir la panacée.

Par contre je pense que  :arrow: cela peut offrir une alternative dans la mesure ou il n'existerait pas de médicament officiel disponible et efficace.

Or les huiles essentielles possède des propriétés bactéricides scientifiquement reconnues.

Voici un texte: ( déjà plusieurs fois conseillé ici ) cité par RFI
http://www.rfi.fr/Fichiers/Mfi/Sante/1616.asp

Citer
Huiles essentielles antivirales

Surtout, « ne pas mourir de peur », conseille pour sa part le Dr Jean-Pierre Willem, chirurgien, phytothérapeute et président de Médecins aux pieds nus. D’autant que « nous ne sommes pas désarmés. Devant l’incertitude d’une thérapie chimique efficace, l’aromathérapie connaîtra son heure de gloire, annonce-t-il. Plusieurs huiles essentielles ont en effet une action antivirale reconnue : il existe des centaines de références prouvant leur efficacité. » « Les huiles essentielles : agents antiviraux » : tel était par ailleurs le thème de la 6e conférence internationale d’aromathérapie clinique, en avril dernier à San Francisco, où des médecins et spécialistes mondiaux, dont le Pr Jürgen Reichling de l’université de Heidelberg, ont présenté leurs derniers travaux. Le Dr Christian Duraffourd, président de la Société française de phytothérapie et d’aromathérapie rappelle que « les possibilités anti-infectieuses des huiles essentielles (à condition qu’elles ne soient ni rectifiées, ni modifiées) se dégagent de façon nette pour toutes les infections aiguës ou chroniques, qu’elles soient microbiennes ou virales. » Faut-il recourir préventivement aux huiles essentielles ? S’il peut être bon de les utiliser par cures pour renforcer son terrain (inhalations, massages ou même suppositoires), le Dr Willem est d’avis qu’« il sera temps, en cas de pandémie, d’en diffuser dans l’atmosphère des habitations et de prendre des capsules antivirales proposées par des laboratoires de produits naturels. » Dans le journal Pratiques de santé, il préconise aussi des frictions aux huiles essentielles contenant des molécules nommées monoterpénols (ravensara de Madagascar, géranium rosat, marjolaine…) ou des phénols (girofle, basilic à thymol, sarriette…) qui, plus forts, doivent être dilués dans de l’huile grasse avant utilisation.


Je ne les ai personnellement que rarement utilisé, tout comme la médecine classique d'ailleurs, et je ne prétends ici pas garantir une quelconque efficacité absolue.

Mais s'il peut exister des traitements alternatifs,  faute de mieux, ils méritent d'être essayés.  ;) :idea:  
Si vous avez des références d'études scientifiques qui abondent dans ce sens, ou des contre exemples,  cela peut nous intéresser tous.
Merci  :D

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
combinaison anti h5n1 ?
« Réponse #14 le: 07 avril 2006 à 21:21:23 »
bonjour newton..
, je ne suis pas contre les huiles essentiellles( ca vaut toujours mieux que du faux tamiflu vendu sur le Net )
et les huiles essentielles se trouvent en pharmacie francaise , avec donc des procedés de fabrication controlés ( galieni ???  )

pour moi, une huile essentielle agit parce que tu l'avales, tu la mets en contact avec ta peau...donc elle RENTRE dans le corps.;elle passe dans le sang..etc..elle a une action en " remontant ton immunité" par ex soit directemment soit en te decontractant ,ce qui diminue ton taux de corticoide
..ou en aidant tel ou tel organe.
mais je ne vois pas quelle peut etre son action antivirale en flottant dans l'air ' a part te detendre parce que ca sent bon...( et c'est bien..ca monte aussi l'immunité .;tout comme le rire )

pour moi il n'y a pas d'action antivirale pure proprement dite , a distance, par les huiles essentielles
----------------------------

tant qu'une alternative therapeutique est  logique, que ca ne fait pas mal au porte monnaie : ok

tu peux donc aussi  t'atteler a avoir le meilleur corps possible, le meilleur mental possible ou
la meilleure " harmonie"  que tu puisses avoir dans ton milieu actuel que tu as " créé" ou que tu es obligé de "subir" ( la c'est moins bon, c'est plus difficile a gerer ).
le meilleur QI ( tchi )
c'est de la medecine chinoise...  8)
qui ne marche pas mal non plus, mais qui a ses limites...comme toute therapie

eviter les lieux publics etc..
tousser en se mettant la main devant la bouche
ne pas cracher par terre.. ( desolée mais il y a des crachats franchement degueulasses, bien purulents, bien infectés) et faudrait vraiment eviter de faire ça...
par respect pour les autres