Auteur Sujet: Pays-Bas : foyer H5N6 haut patho  (Lu 1450 fois)

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2825
Pays-Bas : foyer H5N6 haut patho
« le: 11 décembre 2017 à 20:54:29 »
La plateforme d’épidémiosurveillance santé animale-ESA rapporte la détection d’un foyer d’influenza aviaire H5N6 le 7 décembre dans un élevage de canards aux Pays-Bas.
Un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 a été détecté dans la commune de Noordoostpolder, dans le nord des Pays-Bas, le 7 décembre 2017. Les 8000 canards de l’exploitation concernée ont été abattus dès le lendemain, le 8 décembre.
Selon le laboratoire du Wageningen Bioveterinary Research (WBVR) qui a confirmé l’infection virale, le pathogène est un recombinant entre un virus H5N8 hautement pathogène, qui avait déjà été identifié dans ce même élevage en 2016, et une souche faiblement pathogène détectée au sein de l’avifaune sauvage en Europe. La souche virale en cause est différente de la souche zoonotique qui circule en Asie depuis plusieurs années.
Pour l’instant, aucun des échantillons récoltés dans les élevages situés dans la zone de 3km autour du foyer (zone de protection) n’est revenu positif. Néanmoins, des cadavres de cygnes ont été retrouvés aux alentours de l’exploitation touchée, et les analyses sont toujours en cours pour déterminer la cause de leur mort.
Suite à cette détection d'IAHP, toutes les volailles du pays ont été confinées.

in La Semaine Vétérinaire

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6463
Re : Pays-Bas : foyer H5N6 haut patho
« Réponse #1 le: 17 décembre 2017 à 11:08:39 »
Grippe aviaire hautement pathogène A(H5N6) chez des cygnes aux Pays-Bas Médecine des voyages
 Publié le 16 déc. 2017 à 15h06
Auteur : Jacques MORVAN
Aux Pays-Bas, le Ministry of Economic Affairs a notifié le 15 décembre 2017 à l'Organisation mondiale de la santé animale des cas de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N6) chez 7 cygnes tuberculés (Cygnus olor) trouvés dans des zones humides près d'Elburg (1 cas) et d'Hulshort (6 cas) dans la province de Gueldre située dans la partie centre-est du pays. Le diagnostic a été confirmé par le laboratoire de Recherche biovétérinaire de Wageningue, Lelystad (Laboratoire national).

Source : Organisation mondiale de la santé animale.

https://www.mesvaccins.net/web/news/11705-grippe-aviaire-hautement-pathogene-a-h5n6-chez-des-cygnes-aux-pays-bas

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2825
Re : Pays-Bas : foyer H5N6 haut patho
« Réponse #2 le: 04 février 2018 à 18:17:18 »
ÉPIDÉMIOLOGIE
Le Royaume-Uni a déclaré, le 22 janvier 2018, un troisième cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 depuis le début de l'année suite à la détection du virus chez des oiseaux sauvages dans l'Essex, dans le centre du pays.
Dix-neuf oiseaux ont été retrouvés morts dans une réserve naturelle: sept oies cendrées (Anser anser), deux canards colverts (Anas platyrhynchos), cinq fuligules morillons (Aythya fuligula), un goéland cendré
( Larus canus), un canard d'Aylesbury (Anas platyrhynchos domesticus) et trois oiseaux non identifiés.
Un deuxième cas avait été déclaré le 17 janvier dans le Leicestershire , à une centaine de kilomètres du cas de l'Essex. Le virus H5N6 avait été identifié chez treize oiseaux d'eau sauvages: six goélands marins (Larus marinus), un goéland argenté (Larus arqentus), un grèbe huppé (Podiceps cristatus) et cinq fuligules morillons. Ces oiseaux faisaient partie des 68 oiseaux sauvages retrouvés morts le 5 janvier et confirmés infectés par le virus H5N6 HP le 16 janvier.
Risque élevé pour l'avifaune
Ce deuxième cas se trouve à plus de 200 kilomètres du Somerset, où le virus H5N6 avait été confirmé pour la première fois le 9 janvier au sein de l'avifaune sauvage . Il s'agissait de 23 cygnes (Cygnus
olor) , une bernache du Canada (Branta canadensis) et un fuligule milouin (Aythya ferina).
Le niveau de risque lié à la survenue de nouveaux cas dans l'avifaune est désormais évalué par le DEFRA (ministère de l'Agriculture britannique) à "élevé ". Le risque d'occurrence de foyers en élevages de
volailles est estimé modéré à faible, selon le niveau de biosécurité en place.