Auteur Sujet: Peste à Madagascar  (Lu 1240 fois)

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6406
Peste à Madagascar
« le: 12 octobre 2017 à 15:45:23 »
Cela fait plusieurs jours que je surveille ce qui se passe à Madagascar au niveau de la peste .
Certains demandent même qu'il y ait une surveillance pour les avions provenant fde la grande île .


Peste à Madagascar : Huguette Bello appelle le gouvernement à agir
Mercredi 11 Octobre 2017 - 19:17
La députée PLR Huguette Bello, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale ce mercredi, a interpellé le gouvernement sur la question de l'épidémie de peste à Madagascar.

Huguette Bello, comme elle l’avait fait en décembre 2014, vient d’alerter le Gouvernement français sur la flambée épidémique de peste qui connaît actuellement Madagascar. 

La députée réunionnaise alerte M. Le Ministre des Affaires étrangères sur la propagation inquiétante de l’épidémie de la peste à Madagascar. Selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, le nombre des cas signalés ne cesse d’augmenter. 54 décès sont déjà à déplorer pour près de 500 cas identifiés. En dépit des mesures prises par les autorités sanitaires, la quasi-totalité des districts est désormais touchée par l’épidémie. La capitale malgache est particulièrement concernée cette année.

Une équipe médicale de l’Organisation mondiale de la Santé est déjà arrivée sur place. La Croix-Rouge est également mobilisée. Madagascar figure parmi les pays les plus touchés par la recrudescence, depuis ces dernières décennies, de cette maladie que l’on a cru un temps totalement éradiquée de la planète. C’est l’un des rares pays où la peste demeure à l’état endémique.

La Grande Île est confrontée aux deux formes de la maladie. D’une part, la peste pulmonaire, très contagieuse, transmissible par voie aérienne, dont l’incubation ne dure que quelques heures et qui, si elle n’est pas traitée à temps, peut provoquer la mort en moins de trois jours. D’autre part, la peste bubonique, transmise à l’homme par les puces des rongeurs infectés, et dont le traitement par antibiotique est possible si le diagnostic est posé sans délai.

Aussi Huguette Bello demande à M. le Ministre des Affaires étrangères de bien vouloir lui indiquer quelles mesures la France compte prendre –et/ou pourrait renforcer- pour lutter contre une maladie aussi contagieuse. Elle souhaite également savoir si des recommandations d’ordre sanitaire seront prises quant aux déplacements entre Madagascar et la France et singulièrement entre Madagascar et La Réunion voisine. 

http://www.zinfos974.com/Peste-a-Madagascar-Huguette-Bello-appelle-le-gouvernement-a-agir_a119959.html

Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2263
Re : Peste à Madagascar
« Réponse #1 le: 22 octobre 2017 à 07:50:43 »
Peste à Madagascar : le nombre des malades a doublé en une semaine

Peste à Madagascar : la barre des cent morts bientôt dépassée ?
80 morts de la peste


 Selon le ministère de la Santé publique, le dernier bilan fait état de 80 morts dans l’ensemble de l’île. Quant au nombre des cas, il a doublé en une semaine en passant de 400 à 899 malades. Tous les ans, Madagascar est sujette à des cas de peste périodique mais cette année, la maladie a affecté d’autres zones que celles habituelles.
 Depuis l’apparition de la peste vers fin aout, la capitale de l’île, Antananarivo enregistre près de 40 morts de la peste. Habituellement à la saison annuelle de la peste, les cas concernés présentent les symptômes de la peste bubonique transmise par la piqure de puce, vecteur de la maladie entre les rats et les humains. Mais cette année, une autre forme de la peste bien plus dangereuse a fait son apparition. Il s’agit de la peste pulmonaire qui se transmet d’homme à homme. Certes des aides ont été données à l’Etat malgache mais les hôpitaux sont saturés, le nombre de médecins insuffisant.
Quelques mesures anti-peste mises en place
 Face à cette épidémie, des mesures anti-peste ont été mises en place. Les rassemblements sont interdits et les écoles fermées pour éviter la propagation de la maladie. Jean-Benoît Manhes qui travaille pour l’Unicef depuis 15 ans est responsable et coordinateur des programmes de l’organisme dans la capitale malgache depuis maintenant un an et demi.

 Il s’est exprimé sur le cas de la peste à Madagascar en déclarant : "Ce qui est particulier, c’est que l’urgence sanitaire actuelle frappe un pays en urgence chronique. Car même dans une situation dite ’normale’, beaucoup de difficultés existent ici’’. Il a aussi ajouté ‘’l’état des services sociaux sur l’île est dramatique, en particulier depuis la crise politique de 2009 : 92% de la population vit sous le seuil de pauvreté, moins de la moitié a accès à une eau de qualité. L’accès aux soins est aussi extrêmement réduit, ce qui explique notamment une mortalité infantile élevée. La moitié des enfants, dont nous nous occupons particulièrement avec l’Unicef, sont malnutris et un sur trois n’achève pas son cycle scolaire de primaire. Bref, Madagascar est au quotidien en situation d’urgence’’.

(Source : nouvelobs.com)
http://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/728984-peste-a-madagascar-le-nombre-des-malades-a-double-en-une-semaine
Zazie, Marraine du Téléthon 2017