Auteur Sujet: Kenya : choléra  (Lu 644 fois)

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6397
Kenya : choléra
« le: 23 juin 2017 à 22:04:00 »
L'épidémie de choléra au Kenya frappe des dizaines à la conférence sur la santé
22 juin 2017

Près de 50 personnes ont contracté le choléra lors d'une conférence sur la santé dans la capitale du Kenya.
Les délégués infectés étaient parmi les centaines de personnes qui se sont rassemblées pour le forum de quatre jours organisé par le ministère de la Santé à un hôtel de Nairobi mardi.
Ils ont été isolés dans un hôpital de la ville, mais les responsables de la santé disent que le nombre de personnes infectées peut augmenter.
Il n'est pas clair comment ils ont attrapé la maladie, ce qui a entraîné cinq décès au cours du dernier mois.
Le choléra est une infection diarrhéique aiguë causée par l'ingestion de nourriture ou d'eau contaminée par la bactérie Vibrio cholera.
La plupart des personnes infectées auront des symptômes nobles ou légers mais, dans les cas graves, la maladie peut tuer en quelques heures si elle n'est pas traitée.
Au Yémen, une grande crise de choléra approche rapidement 300 000 cas, selon le chef humanitaire de l'ONU, Stephen O'Brien. Il l'a qualifié de «catastrophe artificielle» causée par les deux côtés de la guerre civile actuelle du pays.

http://www.bbc.com/news/world-africa-40369318

Kenya cholera outbreak hits dozens at health conference
22 June 2017
 From the section Africa
Nearly 50 people have contracted cholera while attending a health conference in Kenya's capital.
The infected delegates were among hundreds who had gathered for the four day forum organised by the Ministry of Health at a Nairobi hotel on Tuesday.
They have been isolated in a city hospital, but health officials say the number of people infected may rise.
It is unclear how they caught the disease, which has led to five deaths in the past month.
Cholera is an acute diarrhoeal infection caused by ingestion of food or water contaminated with the bacterium Vibrio cholera.
Most of those infected will have no or mild symptoms but, in severe cases, the disease can kill within hours if left untreated.
In Yemen, a large cholera outbreak is fast approaching 300,000 cases, according to UN humanitarian chief Stephen O'Brien. He described it as a "man-made catastrophe" caused by both sides of the country's ongoing civil war.