Auteur Sujet: Situation en France de l'influenza aviaire élevage et faune sauvage  (Lu 1110 fois)

Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2263
Cela se généralise en France, donc, nouveau file

Influenza aviaire : situation en France au 10 février 2017
Voici la mise à jour par le ministère de l’agriculture de la situation au 10 février 2017 (information relevée le 10 février à 20h00 et susceptible d’évolution) :

231 foyers H5N8 dans les élevages et 21 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés
Au 9 février, la situation était alors la suivante : 227 foyers H5N8 dans les élevages et 21 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés.

Liste des foyers dans les départements

    Landes : 82 foyers
    Tarn : 8 foyers
    Gers : 91 foyers
    Lot-et-Garonne : 7 foyers
    Hautes-Pyrénées : 24 foyers
    Pyrénées-Atlantiques : 13 foyers
    Aveyron : 2 foyers
    Deux-Sèvres : 3 foyers
    Haute Garonne : 1 foyer

Liste des foyers dans la faune sauvage

    Pas-de-Calais : 1 foyer
    Haute-Savoie : 2 foyers
    Tarn : 2 foyers
    Manche : 1 foyer
    Lot-et-Garonne : 1 foyer
    Ain : 3 foyers
    Landes : 3 foyers
    Gers : 6 foyers
    Loire Atlantique : 1 foyer
    Pyrénées-Atlantiques : 1 foyer

NB : Rappelons qu’il n’est pas possible de suivre l’évolution des foyers d’influenza aviaire au jour le jour, le lien Internet du ministère de l’agriculture étant le même quelque soit le jour ou l’heure de la mise à jour … De plus la situation évolue parfois plusieurs fois par jour et il semble difficile de la suivre …
http://amgar.blog.processalimentaire.com/contaminant-chimique/influenza-aviaire-situation-en-france-au-10-fevrier-2017/
Zazie, Marraine du Téléthon 2017

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2804
Re : Situation en France de l'influenza aviaire élevage et faune sauvage
« Réponse #1 le: 25 février 2017 à 01:05:53 »
mise à jour du 19 janvier 2017
De nouveaux foyers d’influenza aviaire H5N8 continuent d’être détectés dans les Landes et le Gers, alors que la situation semble se stabiliser dans les autres départements.

Chaque jour ou presque, 3 à 6 foyers sont détectés dans les Landes et 1 à 2 dans le Gers, preuve que la situation est encore loin d’être stabilisée. De plus, un cas dans l’avifaune sauvage (buse variable) a été confirmé le 17 janvier dernier dans les Landes, après la découverte de trois canards colverts près de Nérac (Lot-et-Garonne), le 12 janvier, portant à 9 le nombre de foyers chez des oiseaux sauvages. En ce qui concerne les volailles domestiques, 137 foyers ont été recensés entre le début de l’épizootie et le 17 janvier, dont 71 dans le Gers, 37 dans les Landes, 8 dans le Tarn, 7 dans le Lot-et-Garonne, 6 dans les Hautes-Pyrénées, 3 dans les Pyrénées-Atlantiques et les Deux-Sèvres, et 2 dans l’Aveyron. Le 16 janvier, la zone d’abattage préventif des palmipèdes a été étendue à 229 communes, et tout le département des Landes placé en zone de contrôle temporaire. Le recensement de toutes les exploitations de volailles sera effectué, y compris celui des basses-cours, et aucune entrée ou sortie de palmipède (ou d’œuf de palmipède) n’est possible, sauf dérogation obtenue auprès de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Les mouvements de véhicules, de personnes ou d’animaux autres que les volailles sont à éviter autant que possible. Lorsqu’ils sont nécessaires, des précautions doivent être prises afin de réduire le risque de propagation du virus (nettoyage, désinfection). Le transport et l’épandage du fumier et du lisier provenant de palmipèdes (non assainis) est interdit.



mise à jour du 8 février 2017
La zone d’abattage préventif est de nouveau étendue et concerne désormais 415 communes
Un premier foyer d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 a été détecté en Haute-Garonne le 1er février. 6 nouveaux foyers ont également été identifiés dans les Pyrénées-Atlantiques, 13 dans les Landes, 5 dans les Hautes-Pyrénées et 3 dans le Gers entre le 1er  et le 4 février. Au 8 février, 224 foyers sont comptabilisés en élevage (dont 88 dans le Gers et 80 dans les Landes), et dans la faune sauvage, 21 cas répartis dans 10 départements.

La mise à jour du 6 février 2017 ajoute 5 communes de Haute-Garonne à la liste des communes visées par des abattages préventifs, ainsi que de nouvelles communes des Landes, du Gers et des Pyrénées-Atlantiques. 415 communes figurent dans la zone concernée.



mise à jour du 21 février 2017
Il reste environ 600 000 canards d'élevage dans le département des Landes où un abattage total est envisagé.
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a annoncé ce mardi 21 février 2017 à l'antenne de France Bleu Gascogne, qu'il sera procédé à l'abattage de l'ensemble des canards encore vivants dans le département des Landes, soit environ 600 000 de plus que tous ceux qui ont déjà été abattus soit dans les foyers, soit dans le cadre des abattages préventifs.

De nouveaux cas ont été confirmés, portant le nombre de foyers en élevage à 165 dans les Landes et 320 sur l'ensemble du territoire (au 20 février). 40 cas sont par ailleurs comptabilisés dans la faune sauvage, dont 17 dans l'Ain, 7 dans le Gers, 3 dans les Landes et autant dans les Pyrénées-Atlantiques. Pour l'instant il n'a pas été annoncé d'abattage total des canards dans le Gers et les Pyrénées-Atlantiques (où respectivement 94 et 15 foyers sont comptabilisés).

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/les-600-000-canards-encore-vivants-dans-les-landes-vont-etre-abattus-pour-eradiquer-la-grippe-aviaire-1487625133

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2804
Re : Situation en France de l'influenza aviaire élevage et faune sauvage
« Réponse #2 le: 25 février 2017 à 01:13:36 »
http://www.leprogres.fr/rhone/2017/02/23/un-cas-de-grippe-aviaire-dans-le-beaujolais
Une oie chez un particulier
Abattage de la basse-cour (une dizaine d'oiseaux) et périmètre de 5 km de contrôle autour de la commune. 

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2804

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2804

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2804
L’Anses a été saisie pour évaluer le risque d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) lié à la faune sauvage.

Selon l’avis rendu le 17 février 2017 par l’Anses, «  les experts estiment que le risque d’infection IAHP lié à la faune sauvage est permanent sur tout le territoire et qu’il se situent toujours au niveau élevé » au moment de la rédaction de l’avis. Le groupe de travail de l’Anses distingue le risque posé par les grands migrateurs, pour lesquels la migration de printemps ( Sud-nord) devrait commencer, et celui que constitue les oiseaux sauvages sédentaires ou petits migrateurs. Une étude de l’avifaune commensale des foyers domestiques effectuée par l’école vétérinaire de Toulouse avec l’ONCSF montre que chez 325 oiseaux de l’avifaune commensale des élevages, prélevés dans ou à proximité de 29 foyers d’influenza IAHP H5N8, tous les échantillons ont été testés négatifs immédiatement après l’abattage des oiseaux du foyers. Cela conduit les experts à conclure que l’avifaune commensale n’a pas un rôle de réservoir du virus, mais plutôt de sentinelle épidémiologique. Ils recommandent toutefois que les éleveurs contactent le réseau Sagir lors de la découverte d’un oiseau sauvage mort sur leur exploitation ou à proximité.

L’agence s’est prononcée en faveur du repeuplement des secteurs désormais indemnes de foyers et assainis, sous réserve du respect de la réglementation, mais surtout à la condition que les exploitations ne soient pas en lien épidémiologique avec la zone réglementée du sud-ouest de la France.

Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2263
Influenza aviaire : situation en France au 7 mars 2017
Voici la mise à jour par le ministère de l’agriculture de la situation au 7 mars 2017 (information relevée le 8 mars à 09h30 et susceptible d’évolution) :
387 foyers H5N8 dans les élevages et 49 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés
Au 3 mars, la situation était alors la suivante : 373 foyers H5N8 dans les élevages et 49 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés. Le chiffre est le même car il faut savoir qu’entre le 24 février et le 1er mars, le nombre de foyers a évolué sans que la date de la situation ait changé, rendant difficile donc d’indiquer clairement un état de la situation à un moment donné.
Liste des foyers dans les départements
    Landes : 224 foyers
    Tarn : 8 foyers
    Gers : 94 foyers
    Lot-et-Garonne : 10 foyers
    Hautes-Pyrénées : 26 foyers
    Pyrénées-Atlantiques : 19 foyers
    Aveyron : 2 foyers
    Deux-Sèvres : 3 foyers
    Haute Garonne : 1 foyer

Liste des foyers dans la faune sauvage

    Pas-de-Calais : 1 foyer
    Haute-Savoie : 2 foyers
    Tarn : 2 foyers
    Manche : 1 foyer
    Lot-et-Garonne : 3 foyers
    Ain : 23 foyers
    Landes : 3 foyers
    Gers : 7 foyers
    Loire Atlantique : 1 foyer
    Pyrénées-Atlantiques : 3 foyers
    Vosges : 3 foyers

NB : Rappelons qu’il n’est pas possible de suivre l’évolution des foyers d’influenza aviaire au jour le jour, le lien Internet du ministère de l’agriculture étant le même quelque soit le jour ou l’heure de la mise à jour … De plus la situation évolue parfois plusieurs fois par jour et il semble difficile de la suivre …

Nouvelles particularités de la situation sur l’influenza aviaire H5N8 en France et le suivi de la propagation du virus dans les élevages et dans la faune sauvage :     depuis la situation au 24 février 2017, les chiffres changent tous les jours sans que la date de situation soit changée …
la situation sur l’influenza aviaire H5N8 n’apparait plus sur le haut à droite en première page du site du ministère de l’agriculture, mais en bas de première page, tout un symbole http://amgar.blog.processalimentaire.com/contaminant-chimique/influenza-aviaire-situation-en-france-au-7-mars-2017/
Zazie, Marraine du Téléthon 2017


Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2263
Influenza aviaire et situation française, européenne et internationale au 24 mars 2016
 « L’influenza aviaire hautement pathogène H7N9 se développe chez des volailles dans la province chinoise du Hunan », source article de Lisa Schnirring dans CIDRAP News du 24 mars 2017.

La Chine a rapporté le 24 mars un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H7N9 dans un élevage avicole de la province du Hunan, la première détection de la forme létale plus récemment identifiée chez des volailles à l’extérieur de la province de Guangdong, tandis que le Japon a rapporté deux nouveaux foyers H5N6 dans des élevages avicoles dans différentes préfectures.

En Europe, des signes indiquent que le rythme effréné des foyers d’influenza aviaire peut ralentir, mais les pays continuent de rapporter des foyers récents chez des volailles et les oiseaux de basse-cour.

H7N9 affecte 190 000 volailles en Chine
Dans un rapport publié le 24 mars 2017 à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le ministère chinois de l’agriculture a déclaré que le foyer dans un élevage de poules pondeuses près de la ville de Yongzhou, dans la province du Hunan, a débuté le 19 mars. Les échantillons ont été testés positifs pour l’IAHP H7N9 le 24 mars dans des analyses au Laboratoire national de référence de Harbin pour l’influenza aviaire.
Sur 189 676 oiseaux sensibles, le virus a tué 18 497, et les autres oiseaux ont été détruits pour enrayer la propagation de la maladie.

Le foyer impliquant la forme hautement pathogène de H7N9 est le premier à être confirmé chez un élevage avicole. À la fin du mois de février, la Chine a indiqué que plusieurs échantillons d’oiseaux des marchés de volailles vivantes de la province voisine de Guangdong étaient positifs pour le virus.

Jusqu’à cette année, seule la forme faiblement pathogène du virus avait été retrouvée chez des volailles chinoises, qui, parce qu’elle peut circuler silencieusement sans symptômes, a rendu difficile l’identification et le contrôle des troupeaux et des marchés.

Quelques cas de maladies humaines impliquant la souche hautement pathogène ont été identifiées dans la province du Guangdong et à Taiwan, mais jusqu’à présent, cela ne semble pas constituer une plus grande menace pour l’Homme que son la souche faiblement pathogène.

Des responsables de la santé ont déclaré que la souche hautement pathogène pourrait être plus facile à traquer chez les volailles, mais qu’elle constitue une menace pour les volailles et soulève des questions quant à savoir si une souche hautement pathogène pourrait être plus facilement propagée par les oiseaux migrateurs.

Le Japon rapporte H5N6 en deux grands troupeaux

Par ailleurs, le Japon a rapporté aujourd’hui deux autres foyers de IAHP H5N6 chez des élevages de poules pondeuses, l’un dans la préfecture de Miyagi au centre-est du Japon et l’autre à environ 230 milles au sud dans la préfecture de Chiba, selon un rapport de l’OIE.

Une augmentation des décès de naissance a été notée dans les deux endroits le 23 mars, ce qui a incité à des tests supplémentaires. Pris dan son ensemble, le virus a tué 71 des 288 000 oiseaux sensibles et l’abattage est en cours dans les installations.

Le Japon et quelques autres pays asiatiques ont combattu plusieurs foyers H5N6 pendant la saison d’hiver.

Possible ralentissement en Europe
Au milieu d’une propagation sans précédent chez les volailles européennes et des oiseaux sauvages de l’influenza aviaire, principalement l’IAHP H5N8, l’Allemagne réduit certaines de ses restrictions certaines des zones, a rapporté Reuters le 24 mars. Le land du Schleswig-Holstein dans le nord permettra de nouveau à partir de demain aux volailles d’aller dans des champs ouverts, après environ 5 semaines sans nouveau foyer.

Plus tôt cette semaine, des responsables du ministère français de l’agriculture ont déclaré que les foyers qui ont frappé la région de production de foie gras dans le sud-ouest du pays au cours des derniers mois ont ralenti au cours des deux dernières semaines, a indiqué Reuters dans un article. Pour la deuxième année consécutive, la zone agricole a combattu une série de souches différentes, la plupart H5N8.

Pendant ce temps, des pays continuent de rapporter de nouvelles détections chez des volailles et les oiseaux sauvages, selon les derniers rapports de l’OIE :

    La Belgique a rapporté un nouveau foyer H5N8, impliquant un canard col vert et un cygne noir retrouvés mort le 17 mars dans la province du Limbourg dans le nord-est du pays.
    Des responsables de la République Tchèque ont rapporté un nouveau foyer H5N8 chez des volailles, qui a commencé le 21 mars dans un élevage de la région de Karlovy Vary, à l’est, tuant 6 des 34 poules et canards.

NB : Pour la France, le site du ministère de l’agriculture ne rapporte plus la situation avec une mise à jour plus ou moins régulière (le lien n’existe plus !) : ce site sur le suivi de la propagation du virus de l’influenza aviaire H5N8 dans les élevages et dans la faune n’est plus opérationnel, sans prévis !

Pour mémoire, la dernière situation date du 23 mars 2017. Il n’existe plus désormais qu’une page Internet, Influenza aviaire : stratégie de gestion d’une crise sanitaire.

Mise à jour du 27 mars 2017. Comme par hasard, le lien sur le suivi de la propagation du virus de l’influenza aviaire H5N8 dans les élevages et dans la faune sauvage a été rétabli !
http://amgar.blog.processalimentaire.com/contaminant-chimique/influenza-aviaire-et-situation-francaise-europeenne-et-internationale-au-24-mars-2016/

Influenza aviaire : situation en France au 23 mars 2017
Voici la mise à jour par le ministère de l’agriculture de la situation au 23 mars 2017 (information relevée le 23 mars à 17h30 et susceptible d’évolution) :

465 foyers H5N8 dans les élevages et 51 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés

Les 20 et 22 mars, la situation était alors la suivante : 465 foyers H5N8 dans les élevages et 51 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés. La situation au 20 et 22 mars a été donc strictement identique …

Liste des foyers dans les départements
    Landes : 284 foyers
    Tarn : 8 foyers
    Gers : 96 foyers
    Lot-et-Garonne : 13 foyers
    Hautes-Pyrénées : 24 foyers
    Pyrénées-Atlantiques : 34 foyers
    Aveyron : 2 foyers
    Deux-Sèvres : 3 foyers
    Haute Garonne : 1 foyer

Liste des foyers dans la faune sauvage
    Pas-de-Calais : 1 foyer
    Haute-Savoie : 2 foyers
    Tarn : 2 foyers
    Manche : 1 foyer
    Ain : 24 foyers
    Lot-et-Garonne : 3 foyers
    Landes : 3 foyers
    Gers : 7 foyers
    Loire-Atlantique : 1 foyer
    Pyrénées-Atlantiques : 3 foyers
    Vosges : 3 foyers
    Bas-Rhin : 1 foyer
    Haut-Rhin : 1 foyer
    Rhône : 1 foyer
    Hautes-Pyrénées : 1 foyer
http://amgar.blog.processalimentaire.com/microbiologie-alimentaire/influenza-aviaire-situation-en-france-au-23-mars-2017/
Zazie, Marraine du Téléthon 2017