Auteur Sujet: H7N2 transmise à 1 humain vérifié  (Lu 725 fois)

Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2255
H7N2 transmise à 1 humain vérifié
« le: 28 décembre 2016 à 07:15:24 »
Je dispose ici car je ne sais où ranger cette info.... en tout cas, c'est à suivre!!!
 :'(


Des médecins américains ont déterminé qu'une forme de la grippe aviaire pouvait être transmise à l'homme par des chats.

Un vétérinaire américain a été contaminé par la grippe aviaire H7N2 qui lui a été transmise par un chat malade habitant dans un refuge pour animaux de New York. Il s'agit du premier cas de transmission de ce virus d'un chat à un homme, relate Gizmodo. Selon les médecins, 162 employés et volontaires du refuge ont été examinés. Des symptômes ont été détectés chez un vétérinaire qui a développé une légère forme de ce virus. Bien qu'il n'y ait pas de facteurs prouvant l'infection d'autres personnes, le département de la Santé publique de la ville de New York appelle les citoyens à être prudent et suivre l'état de santé de leurs chats.
Le chat qui a transmis H7N2 au vétérinaire pourrait avoir été contaminé après avoir mangé une colombe malade ou avoir été en contact avec un autre chat. Les vétérinaires ont dû l'euthanasier, car le virus avait provoqué chez lui une pneumonie grave. H7N2 est une des souches du virus de la grippe aviaire. La maladie provoquée par cette grippe ressemble à la grippe saisonnière. La pathogénicité de H7N2 n'est pas importante, ce qui veut dire qu'il est rare qu'il représente un danger pour la santé humaine. Les autres souches de la grippe aviaire, à savoir H5N1 et H7N9, sont mortellement dangereuses.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201612261029356020-grippe-virus-maladie-chat/
Zazie, Marraine du Téléthon 2017

Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2255
Re : H7N2 transmise à 1 humain vérifié
« Réponse #1 le: 31 décembre 2016 à 08:19:31 »
dernières nouvelle de New York
Grippe aviaire : une première transmission du chat à l’homme

Littéralement du jamais vu. Une centaine de chats a été infectée par la grippe aviaire aux Etats-Unis. Un vétérinaire chargé de leurs soins est aussi tombé malade.

Grippe aviaire : une première transmission du chat à l’homme aperkins/epictura 
C’est une épidémie bien étrange qui sévit dans la ville de New York (Etats-Unis). Le virus de la grippe aviaire H7N2 a infecté des chats hébergés dans plusieurs refuges. Un vétérinaire chargé de leurs soins a lui aussi été contaminé. Un véritable sac de nœuds que le Département sanitaire municipal tente de démêler.

La souche H7N2 de la grippe est un virus dit aviaire car il affecte principalement les oiseaux. Mais la grippe a la particularité de muter souvent, ce qui peut se traduire par des transmissions inter-espèces. A New York, une centaine de chats sont tombés malades en l’espace d’une semaine. Tous étaient hébergés dans des refuges sur l’île de Manhattan. Les analyses biologiques n’ont pas laissé l’ombre d’un doute : il s’agit d’une grippe aviaire.

De rares cas humains

Plusieurs facteurs ont facilité la circulation du virus. Plusieurs chats ont changé de refuge, et la souche repérée est très contagieuse. Elle est cependant peu virulente. Sur la centaine d’animaux infectés, seul un est mort. Les autres ont développé des symptômes modérés et ont rapidement guéri.

La municipalité ne montre pas d’inquiétude. Elle fait tout de même preuve de prudence : les adoptions sont suspendues tant que l’épizootie n’est pas terminée. Les chats malades, eux, seront placés en quarantaine. Le caractère particulier de la flambée explique ces précautions. La souche H7N2 ne se transmet habituellement pas à l’être humain. « Il existe deux précédents documentés d’infection (…) chez l’homme aux Etats-Unis », précise le Département sanitaire dans un communiqué. Ils datent de 2002 et 2003.

Un risque faible

Le cas rapporté par la ville de New York relève du jamais-vu. Pour la première fois, un chat a contaminé un homme. Le patient en question est un vétérinaire chargé de soigner plusieurs animaux malades. Son exposition permanente aux sécrétions respiratoires pourrait expliquer cette transmission exceptionnelle. 160 autres employés et volontaires ont été dépistés. Aucun n’est porteur du virus H7N2. De même, aucune des personnes qui ont adopté un chat ces dernières semaines n’ont présenté de signe suspicieux.

« Notre enquête confirme que le risque du H7N2 pour la santé humaine est faible, admet Mary Bassett, commissaire en charge de la santé. Mais nous invitons les New-Yorkais qui ont adopté un chat dans un abri ou un groupe de secours dans les trois semaines à rester vigilants sur la santé de leur animal. » La ville a aussi réalisé des tests sur les autres espèces accueillies dans les refuges touchés par la grippe. Les résultats n’ont pas encore été livrés. La source de l'épidémie n'a pas non plus été révélée.
http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/19117-Grippe-aviaire-une-premiere-transmission-du-chat-a-l-homme
Zazie, Marraine du Téléthon 2017

Hors ligne gsgs

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 765
    • http://www.setbb.com/fluwiki2/
Re : H7N2 transmise à 1 humain vérifié
« Réponse #2 le: 25 avril 2017 à 19:01:29 »
sequences a genbank.

Le virus a des 20 mutations par annee des 2001, normal sont 40.

peut etre un reservoir dans les rats musqués ?!?

http://thisbluemarble.com/showpost.php?p=591161&postcount=39
« Modifié: 25 avril 2017 à 19:05:13 par gsgs »