Auteur Sujet: H5N8 en France  (Lu 1544 fois)

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2798
Re : H5N8 en France
« Réponse #15 le: 29 décembre 2016 à 22:57:41 »
En cette fin décembre, le ministère de l’Agriculture recense 64 foyers H5N8 dans les élevages et 5 cas dans la faune sauvage.

Au 28 décembre, 64 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 sont ainsi détectés dans les élevages et affectent plusieurs départements sur l’hexagone : Aveyron (2 foyers), Gers (34), Hautes-Pyrénées (5), Landes (6), Lot-et-Garonne (7), Pyrénées-Atlantiques (2), Tarn (8). Ces chiffres ont donc augmenté depuis la mi décembre.
L’influenza aviaire au niveau de la faune sauvage touche 4 départements : Haute-Savoie (2), Manche (1), Pas-de-Calais (1), Tarn (1).
Des zones de protection et de surveillance sont en place autour de ces foyers.

Le nombre de nouveaux foyers et de cas notifiés en Europe augmente aussi, il est de 406 (dont 245 au niveau de l’avifaune sauvage) selon la plateforme d’épidémiosurveillance santé animale. La Hongrie est la plus touchée au niveau des élevages.

Hors ligne gsgs

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 765
    • http://www.setbb.com/fluwiki2/
Re : H5N8 en France
« Réponse #16 le: 07 janvier 2017 à 13:16:33 »
 Depuis le 5 janvier 2017, une nouvelle stratégie de lutte est mise en place
pour stopper au plus vite la propagation de ce nouveau virus, dont la
première étape est l'abattage de tous les palmipèdes en parcours
extérieur d'une zone définie par le Ministère de l'agriculture incluant
une partie des départements du Gers, des Landes et des Hautes
Pyrénées. Le principe est d'abattre rapidement les espèces les
plus touchées à ce jour, à savoir les palmipèdes prêts à gaver de cette zone.
Cette phase de dépeuplement se déclinera à partir du 5 janvier et se
terminera vers le 20 janvier 2017.

...


http://agriculture.gouv.fr/h5n8-les-mesures-de-gestion


l'abattage de tous les palmipèdes en parcours extérieur
d
est ce aussi les oiseaux sauvages ?

« Modifié: 07 janvier 2017 à 14:30:54 par gsgs »

Hors ligne gsgs

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 765
    • http://www.setbb.com/fluwiki2/
Re : H5N8 en France
« Réponse #17 le: 08 janvier 2017 à 22:30:10 »
À ce jour dans le Gers, 77 exploitations sont touchées par un virus d’influenza aviaire.
Pour 16 d’entre elles, il s’agit encore d’une suspicion, dans l’attente des résultats de
laboratoire. Les analyses sur les autres élevages ont confirmé 47 foyers hautement
pathogènes, et 14 foyers faiblement pathogènes (H5N1, H5N8 et H5N9 notamment).

 88 communes concernées par ces mesures sur les 462 que compte le département

Pour le Gers, ces nouveaux abattages concernent environ 350 000 palmipèdes,


Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2798
Re : H5N8 en France
« Réponse #18 le: 09 janvier 2017 à 23:16:38 »
En France,  au 9 janvier 2017 , 109 foyers H5N8 dans les élevages et 5 cas dans la faune sauvage ont été confirmés et notifiés cet hiver.

Les autorités ont décidé un abattage partiel des canards dans 150 communes du sud-ouest de la France.

Afin de diminuer la diffusion de l'influenza aviaire, les autorités ont décidé un abattage partiel  des palmipèdes qui pour l'instant concerne 150 communes, dont 88 dans le Gers(Cantons de Cazaubon, Nogaro, Riscle, Vic-Fezansac, Montesquiou, Mirande, Marciac et Miélan, pour l'essentiel), 53 dans les Landes (le long de l'Adour et du Gers), 3 dans les Pyrénées-Atlantiques et 6 dans les Hautes-Pyrénées.

Les abattages ne vont dans un premier temps être appliqués que dans les élevages de palmipèdes qui ne respectent pas les conditions de biosécurité définis par l'arrêté du 8 février 2016, et/ou qui ont des lots de palmipèdes en plein air. Ces élevages devront ensuite procéder à un vide sanitaire de leurs locaux et parcours. Les exploitations assurant la totalité du cycle de production sur un même site seront exemptées d'abattage, de même que les élevages de gallinacés.
« Modifié: 09 janvier 2017 à 23:39:30 par jsp »

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2798
Re : H5N8 en France
« Réponse #19 le: 10 janvier 2017 à 20:12:43 »
H5N8 : les premières analyses génomiques suggèrent deux voies d'introduction en France

Le décryptage du génome complet des virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8 issus des deux premiers foyers détectés en France suggère que le virus a été introduit en France par deux voies migratoires différentes. La composition génomique du premier virus (chez des canards appelants dans le Pas-de-Calais) est similaire à celle des virus détectés dans le Nord de l'Europe, celle du second virus (chez des canards d'élevage dans le Sud-Ouest) à celle d'un virus détecté en Croatie.

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2798
Re : H5N8 en France
« Réponse #20 le: 10 janvier 2017 à 20:17:28 »
Les abattages préventifs pour l'influenza aviaire concernent 187 communes.

Un arrêté publié au Journal Officiel ce mardi 10 janvier 2017 établit une nouvelle liste de communes dans lesquelles un abattage partiel des volailles sera opéré afin de ralentir la diffusion de l'influenza aviaire.

187 communes sont désormais concernées, situées dans quatre départements. Certaines figuraient dans la liste de l'arrêté du 4 janvier 2017 mais ne sont plus dans celle du 9 janvier 2017.
Gers (95 communes)
Landes (72 communes)
Pyrénées-Atlantiques (15 communes)
Hautes-Pyrénées (5 communes)

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2798
Re : H5N8 en France
« Réponse #21 le: 12 janvier 2017 à 14:36:31 »
http://www.leprogres.fr/ain/2017/01/12/grippe-aviaire-deux-cygnes-morts-cas-averes-dans-la-dombes-ain-bouligneux-etang
Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 a été confirmé sur deux cygnes trouvés morts le 5 janvier sur un étang de la commune de Bouligneux. Le préfet de l’Ain Arnaud Cochet a mis en place par arrêté une zone de contrôle temporaire (ZCT) sur un rayon de cinq kilomètres autour du lieu de la découverte des oiseaux.
La zone de contrôle temporaire
Huit communes sont concernées : Bouligneux, Sandrans, La Chapelle-Du-Chatelard, Marlieux, Saint-Germain-Sur-Renon, Le Plantay, Villars-les-Dombes et Lapeyrouse.

Sur ce périmètre «tout détenteur d’oiseaux non détenus en permanence à l’intérieur de locaux à usage de domicile ou de bureau est tenu d’en faire la déclaration auprès du maire», précise le communiqué préfectoral. «Aucune volaille, aucun produit issu des volailles détenues (viande, œufs) ou en lien avec leur lieu de détention (aliment, litière, déjection…) ne doivent sortir des exploitations, commerciales ou non commerciales».

La limitation des mouvements de personnes, d’animaux domestiques et de véhicules au sein des exploitations, les visites vétérinaires systématiques et une surveillance accrue de l’avifaune font également partie des mesures spécifiques en ZCT.

Elle pourra être levée si, à l’issue des visites vétérinaires, aucun signe évocateur de l’influenza aviaire dans l’exploitation n’est décelé.

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6387
Re : H5N8 en France
« Réponse #22 le: 01 juillet 2017 à 09:59:43 »
BRILLON  ( 59230 dans le Nord )
La maire salue la rapidité de réaction de l’éleveur de pigeons infectés par la grippe aviaire
Le ministère de l’Agriculture a confirmé dans la soirée de vendredi le cas de grippe aviaire H5N8 dans le village de l’Amandinois. Sur place, on s’organise, alors que des exploitations de volailles proches ont déjà mis en place le confinement des bêtes
Par Théodore Terschlusen | Publié le 01/07/2017
Le coup est dur, pour les éleveurs de volaille du secteur. La suspicion de grippe aviaire révélée jeudi a été confirmée par un communiqué du gouvernement dans la soirée de vendredi. Il s’agirait d’un élevage de pigeons et non de poules comme on pouvait le penser hier encore dans la journée.
L’origine de la grippe en Belgique
Ce que confirment les services de Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture. Le cas de grippe aviaire serait lié à l’achat de pigeons et de poussins de pigeons sur le marché de Tournai en Belgique. L’origine de la grippe serait donc bien située outre Quiévrain. Le 23 juin, un foyer avait été identifié dans cette même ville, parmi onze autres cas en Belgique et quatre au Luxembourg depuis le début du mois. C’est essentiellement, comme à Brillon, le secteur de la volaille d’ornement ou de concours qui serait touché.
Les autres éleveurs sensibilisés
À Brillon, Carole Leleu, maire, saluait ce matin «  le courage et le discernement  » de l’éleveur de pigeons local. Qui a fait exactement ce qu’il fallait faire pour signaler immédiatement aux autorités une mortalité anormale, chez lui. Le seul moyen d’enrayer la maladie et d’éviter la propagation du virus à d’autres oiseaux. Carole Leleu attend la même réactivité des autres éleveurs du secteur. Le maire, comme nous le signalions dès vendredi, a fait distribuer dès jeudi un flyer dans toutes les boîtes aux lettres pour informer des consignes de sécurité des services vétérinaires et demander aux éleveurs de se rapprocher de la mairie et des services vétérinaires en ligne.
Zone de surveillance
Le ministère de l’Agriculture signalait vendredi soir qu’avec le cas de grippe aviaire maintenant confirmé, deux zones de protection et de surveillance de respectivement 3 et 10 kilomètres, autour du foyer, ont été mises en place. Des élevages concernés par ces zones, comme à Rosult, appliquaient déjà ce matin, comme depuis quelques jours au demeurant, les consignes de sécurité, en particulier le confinement des oiseaux à l’intérieur des bâtiments.

http://www.lavoixdunord.fr/185461/article/2017-07-01/la-maire-salue-la-rapidite-de-reaction-de-l-eleveur-de-pigeons-infectes-par-la

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2798
Re : H5N8 en France
« Réponse #23 le: 03 juillet 2017 à 20:33:33 »
A BRILLON, l'abattage préventif a été effectué dès la suspicion.
La préfecture du Nord a annoncé vendredi 30 juin 2017 qu'un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 est confirmé dans un élevage non commercial après un épisode de mortalité chez des poules. Il est situé sur la commune de Brillon, à moins de 30 km de deux foyers belges, dont un à Tournai où un marché d'oiseaux d'ornements et de volailles serait l'origine de plusieurs foyers.

Une zone de contrôle temporaire a été instaurée autour du Brillon dès la suspicion, et il a été procédé à l'abattage des oiseaux (environ 230) présents dans l'exploitation. Une zone de protection de 3km et une de surveillance, de 10 km, ont été mises en place autour du foyer (six communes concernées) , dans lesquelles les mouvements d'oiseaux sont interdits et les mesures de biosécurité renforcées.