Auteur Sujet: Chine :grippe H5N1 en 2014  (Lu 1079 fois)

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6463
Chine :grippe H5N1 en 2014
« le: 03 février 2014 à 10:09:09 »
Guangxi cas confirmé d'infection humaine par la grippe aviaire H5N1
Guangxi Daily    03/02/2014           ■ journaliste / Liang Ying
 
   
    Journal Nanning (Reporter / Liang Ying) 1 Février, le cas confirmé de district de l'infection humaine de la grippe aviaire H5N1, qui est le deuxième cas d'infection humaine de la grippe aviaire H5N1 dans le Guangxi diagnostiqué depuis 2009.

    Selon l'exposé, le 30 Janvier 17 h, Liuzhou CDC a reçu des rapports de l'hôpital de Liuzhou gens, les admissions un cas d'infections respiratoires aiguës sévères, dont 31 janvier à 14 heures à nouveau pour recueillir des spécimens pour les essais, les essais acide nucléique H5 positif, 15 heures l'après-midi Centre Région autonome de contrôle des maladies et la prévention servi, à 06h00 le 1er Février, les Centers for Disease Control and Prevention pour examiner la région autonome était H5N1 positif. Le groupe service de santé régional d'experts des patients sur la base de l'histoire de l'épidémiologie, les manifestations cliniques et les résultats des tests de laboratoire pour déterminer l'infection humaine de la grippe aviaire H5N1.

   Un  Mongol , mâle, 75 ans, retraité, qui vit à Liuzhou Yufeng District. Actuellement, le groupe médical autonome d'experts travaille avec des experts médicaux à Liuzhou pour sauver le patient. L'enquête épidémiologique par le patient avant le début de l'histoire de l'exposition de volailles vivantes, les services de contrôle de la maladie ont été sur le domicile du patient et l'environnement terminale stérilisé observation médicale et la mise en œuvre mesure 16 contacts étroits, n'a pas encore trouvé une exception
 
http://gxrb.gxnews.com.cn/html/2014-02/03/content_928553.htm

Original non mis car dans une langue inonue pour moi .

Hors ligne Joyce31

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2270
Re : Chine :grippe H5N1 en 2014
« Réponse #1 le: 18 février 2014 à 17:15:55 »
... et du sucre en poudre...

Le ministère chinois de l'Agriculture a confirmé mardi des foyers de grippe aviaire H5N1 dans la province du Guizhou et de peste des petits ruminants (PPR) dans la région autonome Hui du Ningxia.
Le 13 février une ferme dans un village du district de Xixiu de la ville de Anshun au Guizhou a rapporté que 3.629 poulets présentaient des symptômes de la grippe aviaire, et que 976 d'entre eux étaient morts.

Le Laboratoire national de référence pour la grippe aviaire a confirmé après avoir testé des échantillons qu'il s'agissait du virus H5N1, selon le ministère.

Le jour même, un village du bourg de Yanchi de la ville de Wuzhong au Ningxia a signalé que 116 chèvres présentaient des symptômes suspects de la PPR, et que 32 bêtes étaient mortes. Le centre national de recherche des maladies animales exotiques a confirmé mardi l'épidémie.

Les autorités locales ont fermé et stérilisé ces foyers où les poulets et les chèvres ont été abattus pour prévenir l'expansion de ces épidémies, indique le ministère.

La grippe aviaire est une maladie contagieuse causée par un virus qui infecte normalement les volailles et quelquefois les cochons. Elle peut être fatale chez l'homme.

La peste des petits ruminants, également connue sous le nom de "peste caprine", est une maladie virale des caprins et des ovins qui se caractérise par de la fièvre, des difficultés respiratoires et des diarrhées chez les animaux infectés.
http://french.cri.cn/621/2014/02/18/482s369302.htm

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2825
Re : Chine :grippe H5N1 en 2014
« Réponse #2 le: 18 février 2014 à 19:00:38 »
La peste des petits ruminants (PPR) est une maladie contagieuse affectant les caprins et les ovins, due à un virus de la famille des Paramyxoviridae. Elle se traduit par une atteinte fébrile de l’état général et des lésions inflammatoires et ulcéro-nécrotiques des muqueuses superficielles et profondes associées notamment à une stomatite et une gastroentérite.
Espèces affectées :
-Affecte dans les conditions naturelles les caprins et les ovins. Toutefois, leur sensibilité n'est pas identique : les chèvres sont plus sensibles (formes graves) que les ovins (formes subaiguës ou inapparentes).
-Infection inapparente des bovins et des porcins.
-Ne se transmet pas à l'Homme.

Importance économique liée à sa fréquence (40 p. cent des chèvres reconnues infectées dans certains pays : Nigéria, Tchad... ) et sa gravité, notamment dans les cheptels nouvellement infectés (morbidité atteignant 90% et mortalité atteignant parfois 70 à 80%). Sa contagiosité justifie son inscription dans la liste des maladies notifiables de l’OIE.