Auteur Sujet: le sang des moustiques ?  (Lu 2798 fois)

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
le sang des moustiques ?
« le: 24 septembre 2010 à 20:50:53 »
euh...... les insectes ont du sang avec des globules dedans ?
je lis partout ( sur le web ) que cela a de l'hémolymphe - définition un peu vague.. un espéce de liquide clair qui a l'air sans cellules..

http://www.niaid.nih.gov/topics/Malaria/research/Pages/BarillasScience2010.aspx

mais la, ces chercheurs du NIAID montrent que l'on peut augmenter l'immunité d'une espéce de moustique  A. gambiae  contre le plasmodium ( palu )..
il s'agit d'infecter un moustique..
quand le moustique est infecté une deuxiéme fois, sa réponse immune est plus robuste ( alors qu'il n'a pas d'immunité adaptative )

quand l'on prend le sang d'un moustique  immunisé pour le donner à un autre, cet autre n'est pas infecté..

hum...
c'est un film de SF ?
le groupe est en train d'essayer d'identifier la substance qui augmente l'immunité dans le sang du moustique..

 :D


experience enhanced immune surveillance after the malaria-causing parasite Plasmodium  invades the mosquito midgut and mingles with gut flora and cells. When mosquitoes are exposed a second time to the parasite, the insect’s immune response is more robust and efficient at fighting off infection. Their studies suggest that the first exposure releases a long-lasting immune substance into the midgut, triggering changes in hemocytes—the mosquito’s equivalent of white blood cells in humans. These changes permanently increase the number of disease-fighting granulocytes in the blood of mosquitoes. Transferring blood from primed mosquitoes to mosquitoes that had not been infected also resulted in more granulocytes and enhanced the immune response to Plasmodium infection.

Dr. Barillas-Mury said her group is trying to identify the specific substance in the mosquito blood that enhances immunity to Plasmodium parasites. Once this substance is known, scientists will explore the possibility of using it to identify mosquito pathogens or chemicals that can prime the mosquito immune system to resist malaria-causing parasites, thereby reducing the ability of A. gambiae mosquitoes to transmit these parasites to humans.


Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2825
Re : le sang des moustiques ?
« Réponse #1 le: 26 septembre 2010 à 15:38:27 »
http://www.encyclopedie-universelle.com/abeille1/abeille-anatomie-appareil-respiratoire-circulatoire.html

hémolymphe:
il y a des cellules circulantes mais pas d'hématies ou globules rouges.
l'hémolymphe ne sert pas à transporter l'oxygène

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : le sang des moustiques ?
« Réponse #2 le: 27 septembre 2010 à 18:17:04 »
ah...
cela s'apparenterait à nos leucocytes..


L'hémolymphe remplace le sang, nous l'avons dit et s'il ne transporte pas l'oxygène, il véhicule comme le sang les éléments nutritifs nécessaires à l'abeille et sa composition (tout particulièrement au niveau des protéines) varie selon les castes, le sexe, le stade de l'animal, etc. Formée de 85 à 90 % d'eau, elle contient des lipides (acides gras en particulier), des sels minéraux, des acides aminés, des enzymes, des des protéines (324 toutes castes confondues, dont notamment la lysozyme et l'apidécine qui ont une action antibactérienne),
 
La composition de l'hémolymphe s'apparente tout de même à celle du sang dans la mesure où beaucoup de cellules sanguines (hémocytes) font partie de sa composition : proleucocytes, éosinophiles, leucocytes normaux, ventrophiles, basophiles, pycnonucléocytes et hyalinocytes. Ces hémocytes absorbent (phagocytose) ou enkystent (à cause du voume important) les matières inutiles à l'animal issues des éliminations des tubes de Malpighi (système digestif).

Hors ligne jsp

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 2825
Re : le sang des moustiques ?
« Réponse #3 le: 27 septembre 2010 à 19:13:09 »
pour faire exception chez les insectes, il y a des larves de Chironomes (vers de vase), qui possèdent une hémoglobine simplifiée  (à une seule chaîne, comme la myoglobine) en solution dans leur hémolymphe, adaptation à vivre dans un milieu pauvre en oxygène; d'ailleurs ces bestioles sont rouges.

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : le sang des moustiques ?
« Réponse #4 le: 04 décembre 2013 à 19:59:33 »
allez, ils sont vraiment formidables..
ils ont continué les recherches pour comprendre comment un moustique augmentait sa réponse immunitaire à une infection ( en meme temps, j'ébauche un sourire sardonique quand je lis qu'un moustique tombe malade )

http://www.plospathogens.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.ppat.1003145

article que j'ai juste survolé, vu mon désinteret pour les moustiques ( science trés spécialisée en immuno en plus )

ils ont identifié 22 nouveaux régulateurs immuns, incluant des protéines putativement mise en jeu dans l'assemblage du phagosome, et sa maturation.. le schéma de reconnaissance, la modulation immunitaire, et l'homéostasis immune...

 Our results identify 22 novel immune regulators, including proteins putatively involved in phagosome assembly and maturation (Ca2+ channel, v-ATPase and cyclin-dependent protein kinase), pattern recognition (fibrinogen-domain lectins and Nimrod), immune modulation (peptidase and serine protease homolog), immune signaling (Eiger and LPS-induced factor), cell adhesion and communication (Laminin B1 and Ninjurin) and immune homeostasis (Lipophorin receptor). The development of robust functional cell-based assays paves the way for genome-wide functional screens to study the mosquito immune response to infections with human pathogens.