Sondage

Pour vous, la Françe quand va t' elle augmenter son niveau?

Augmentation au niveau 6 aprés les examens?
0 (0%)
Augmentation au niveau 5B aprés les examens?
0 (0%)
Situation inchangée, on reste au niveau?
0 (0%)
Aprés les vacances des Français 5b ou 6?.
0 (0%)
Je ne sais pas.
0 (0%)

Total des votants: 0

Vote clôturé: 17 mai 2009 à 14:45:03

Auteur Sujet: DISCUSSION LIBRE  (Lu 153571 fois)

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #150 le: 27 mai 2009 à 12:44:27 »
Vous connaissez ma grand méconnaissance et ma méfiance envers les statistiques..( on voit que les chiffres actuels ne veulent pas dire grand chose.. donc on peut se demander si les chiffres annoncés de mortalité maternelle en cas de pandémie sont exacts ou tout simplement un  reflet de la réalité.. )

 il s'agit ici de petites séries " pandémiques" .

meme pd la petite pandémie de 1957, il a été relevé un nombre anormale de morts chez les femmes enceintes au minesota.. cela suffit il a dire que "tout se passe toujours comme cela ? je ne le pense pas.

reste que meme en période non pandémique, une femme enceinte est plus " fragile " qu'une autre et qu'il faut prendre quelques précautions.




Effets de la grippe sur les femmes enceintes
http://www.cdc.gov/eid/content/14/1/95.htm

trad anne .. j'ai laissé un mot : je pense que cela veut parler du volume sanguin, ou de l'augmentation du travail cardiaque.
je connais le mot stroke pour les accidents neuro.. la je séche


La grossesse a été un facteur de risque de maladie et de décès  augmenté à la fois pour la grippe saisonnière et pandémique. L'augmentation du risque semble être lié à plusieurs changements physiologiques qui se produisent pendant la grossesse. En raison des modifications hormonales et mécaniques qui se produisent pendant la grossesse, plusieurs changements se produisent également au niveau des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, y compris une augmentation du rythme cardiaque," stroke volume", ( volume sanguin ? )
consommation d'oxygène, et une diminution de la capacité pulmonaire (13).

 Les modifications immunologiques également se produisent pendant la grossesse, avec un glissement de l'immunité à médiation cellulaire vers l' immunité humorale.. Ce changement peut rendre  les femmes enceintes plus vulnérables , ou plus gravement touchés par certains virus pathogènes, y compris la grippe (14).

Bien que les groupes de contrôle appropriés non enceintes ne soient généralement pas disponibles, les taux de mortalité chez les femmes enceintes dans les pandémies de 1918 et 1957 semblait être anormalement élevé (5,7).

Parmi les 1350 cas de grippe chez les femmes enceintes au cours de la pandémie de 1918, la proportion de décès était de 27% (5). De même, parmi une petite série de cas de 86 femmes enceintes hospitalisé à Chicago pour la grippe en 1918, 45% sont mortes (6). Parmi les décès associés à la grossesse dans le Minnesota, au cours de la pandémie de 1957, la grippe a été la principale cause de décès, ce qui représente près de 20% des décès associés à la grossesse pendant la période pandémique, la moitié des femmes en âge de procréer qui sont mortes étaient enceintes (7).

Les femmes enceintes ont également été montré  un risque accru de complications de la grippe au cours de périodes interpandémique (15).

Dans une grande étude de plus de 4300 femmes en âge de reproduction interpandémique pendant 19 saisons de grippe, les femmes enceintes ont été comparées avec les femmes du post partum ( aprés l'acouchement ) (un groupe considéré comme étant plus semblable à celui des femmes enceintes démographique et à l'égard de leur santé) et se sont révélés beaucoup plus susceptible d'être hospitalisé pour un événement cardiopulmonaire pendant la saison grippale (4).

 Le risque d'hospitalisation augmente pendant que  la grossesse progresse, avec des femmes à terme ayant  5 fois plus de chances d'être hospitalisés que les femmes post partum (4).

De même, pendant les 3 saisons de la grippe à la fin des années 1970, les taux de visites médicales pour les infections respiratoires aiguës ont été plus de deux fois plus élevé chez les femmes enceintes que les femmes non enceintes (16). A risque particulièrement élevé au cours de la saison de la grippe sont les femmes enceintes ayant des conditions médicales pour lesquelles la vaccination contre la grippe est recommandée, comme l'asthme (17). Sur la base de ces données, les femmes enceintes doivent être considérées comme une population à laquelle des considérations spéciales pour la prévention et le traitement de la grippe doivent être prises.



      
« Modifié: 27 mai 2009 à 12:58:00 par anne »

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #151 le: 27 mai 2009 à 13:03:14 »
ensuite on a les effets sur le BB.. avortement spontané, accouchement prématuré, diverses malformations. on se demande aussi si la schizophrénie n'est pas en partie imputable à la grippe chez la mére.. il y a eu une étude trés sérieuse parue sur le sujet ( perdu le lien .. )
je traduirais plus tard.

on ne s'effraye pas avec les chiffres..par contre, le fait de savoir cela, peut vouloir dire que l'on prend des mesures pour les soignantes enceintes ( et asthmatiques.. et/ ou ceci, cela.. ) particulierment en contact avec des grippés.
le CDC recommande de les réaffecter à d'autres postes

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #152 le: 27 mai 2009 à 15:59:49 »
transmis par greg dworkin http://www.medicalnewstoday.com/articles/151415.php

avis du docteur osterhaus


Leading Virologist Says To Expect The Unexpected With Influenza

Main Category: Swine Flu
Also Included In: Flu / Cold / SARS;  Infectious Diseases / Bacteria / Viruses
Article Date: 27 May 2009 - 0:00 PDT

l'épidémie de H1n1 est sans question, l'événement le plus important de ces 40 dernieres années pour la grippe humaine

ensuite  : idem que deja vu : s'attendre à tout
augmenter capacité vaccinales


World renowned virologist Professor Albert Osterhaus told participants at Europe's largest conference on infectious diseases that the outbreak of influenza A H1N1 is without question the most important event of the past 40 years in human influenza. And he stressed that the current H1N1 threat is a serious one.

Osterhaus, who is Head of Virology at the Erasmus Medical Centre in Rotterdam and led efforts to identify human infection with the avian influenza strain (H5N1) in 1997, outlined the three cornerstones of medical preparedness in the face of swine-origin flu: good surveillance and diagnostics; effective treatment/antiviral therapy; and vaccination, the foundation of prevention. But he also cautioned that we must be prepared to expect the unexpected as the course of this influenza virus unravels.

Osterhaus was speaking at a late-breaker session jointly organized by the European Society of Clinical Microbiology and Infectious Diseases (ESCMID) and The Lancet, which was added to the programme of the European Congress of Clinical Microbiology and Infectious Diseases (ECCMID) taking place in Helsinki.

Addressing the issue of an A H1N1 vaccination, Osterhaus stressed that there was room for improvement in the production of all influenza vaccines. "We have to do better", he told representatives from the scientific, medical and pharmaceutical industry. "We must improve the influenza vaccine production systems and capacity, regardless of whether we develop an A H1N1 vaccine. Currently we have capacity to produce doses that could protect in the event of a pandemic an estimated 1 billion people - yet with a global population of some 6.7 billion, clearly there is not enough for all." Osterhaus also stressed the need to improve the seasonal flu vaccine production capacity.

Focusing on the outbreak from a clinician's perspective, Professor Javier Garau, the new President of ESCMID and Head of Medicine at the Hospital Universitari Mutua de Terrassa in Barcelona, highlighted priorities in the treatment of swine-origin flu. "We know from experience that secondary infections - which in the case of influenza include pneumonia - can be deadly, which means that adequate stockpiles of antibiotics, as well as antivirals and vaccines, must be included as part of our response".

The Editor of The Lancet Infectious Diseases, John McConnell, said, "We must not underestimate this virus. As Professor Osterhaus reminded us, this outbreak is unlikely to disappear spontaneously so we must be vigilant in monitoring the spread of the virus. "

Video highlights from the session will be available from Wednesday 20 May at The Lancet's H1N1 Flu resource Centre at http://www.TheLancet.com/H1N1-flu and http:// www.escmid.org/
« Modifié: 27 mai 2009 à 18:52:22 par anne »

Hors ligne mhva

  • Membre actif
  • *
  • Messages: 1
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #153 le: 27 mai 2009 à 19:29:20 »
bonjour,
 je vous lis chaque jour avec beaucoup d'interet, j'apprecie ce forum qui permet de savoir effectivement où on en est car s'il faut compter sur les medias.....

je voulais juste reagir à une remarque de anne, "es tu sure que c'est une sinusite"
je remarque autour de moi, pas mal de malades, dont moi il y a une semaine et demi
symptomes toujours les memes : fort mal de tete, frissons, courbatures(pour moi) plus  mal de gorge et parfois toux pour d'autres
moi 2 jours intenses, c'etait le we, je suis restée couchée avec doliprane et L52 puis après un peu mieux donc j'ai pas vu le medecin

au boulot, on est cinq les uns derrriere les autres à etre tombé malade ( sarthe ), 1 a vu le medecin : diagnostic bronchite
ma voisine egalement depuis hier, memes symptomes
mon fils qui est en ecole d'ingenieur à lyon, une bonne dizaine de malades il y 2 semaines parmi les élèves de son groupe dont lui , se sont traités avec doliprane et vitamine C et certains ibuprofene (mais ils sont environ 3000 en permanence sur l'ecole, je pense qu'il doit y avoir d'autres malades)
voilà c'etait juste une remarque
si on faisait une petite enquete, on en trouverait pas mal je pense et qui ne sont pas allés voir le medecin....bon en meme temps, ça peut etre le hasard (chacun a chopé un coup de froid)

enfin bizarre tout de meme

Hors ligne adaladalana

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1003
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #154 le: 27 mai 2009 à 19:55:50 »
Merci pour cette remarque troublante.
C'est pas impossible, mais difficile à affirmer, et impossible à prouver, qu'il s'agit d'une grippe... A.

Les experts estiment que le nombre de cas réel est beaucoup plus important, notamment à cause du fait que la plupart du temps les symptômes sont bénins, sans complications et guérissent tout seul (donc les gens ne vont pas consulter, ou alors comme ils ne rentrent pas d'une zone touchée, c'est doliprane et au lit qui est recommandé par les médecins).

Si c'est le cas, ce n'est pas en soi très grave car les gens n'en sont que peu affectés. Par contre, toujours si c'est le cas, cela augmente très sensiblement la probabilité d'une mutation du virus en quelque chose de beaucoup moins sympathique (je pense notamment à l'Egypte qui a un assez grand nombre de cas de grippe A/H5N1)

« Modifié: 27 mai 2009 à 19:57:22 par adaladalana »

Hors ligne duam33

  • Fiches
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 259
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #155 le: 27 mai 2009 à 19:59:48 »
Ah oui je confirme, moi aussi j'arrête pas de tomber malade, encore hier, une espèce d'angine foudroyante, et puis plus rien ce soir, j'ai mis que du collutoire en vente libre... Semaine dernière clouée au lit, et plein de monde malade autour de moi!

Hors ligne mum

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1372
    • organisation maison
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #156 le: 27 mai 2009 à 20:08:20 »
j'ai toujours ma sinusite ;D même la gnole de la grand-mère ni a rien fait!!!
2eme série d'antibiots, mon mari a eu une grippe il y a 15 jours...
mais bon si on y va comme ça...on va en trouver des malade ;) mais c'est pas très scientifique :)

Hors ligne adaladalana

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1003
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #157 le: 27 mai 2009 à 20:36:07 »
Petite question : imaginons que je ne suis pas sorti de France depuis 3 mois, que j'ai les symptômes de la grippe, que je suis de nature inquiète et que je vais chez mon médecin (ou que je compose le 15). Comme je veux être sûr qu'on me fasse un test et que je sais, depuis que je lis ce forum, qu'on ne fait des tests que à ceux qui reviennent des zones à risques, à la question :êtes-vous allé au Mexique ou aux USA, je répond oui, il y a 3 jours. (je suis donc un menteur...).
Est-ce qu'on va me faire un test grippe A avec tout le toutim, ou est-ce qu'on va me demander de prouver mon voyage ? (cartes d'embarquement, passeport tamponné, etc.)

(Note : l'utilisation de la première personne du singulier est purement un style littéraire destiné à agrémenter la lecture de mon post : je vais bien, merci :) )

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #158 le: 27 mai 2009 à 20:48:27 »
j'imagine que l'on verifie quelque chose ( dans l'hypothése ou tu présentes des symptomes
car " tu" ( c'est un style littéraire :) ) auras un test, mais tu  iras pour l'instant faire un petit tour à l'hopital, en chambre isolée.  ton entourage sera interrogé, listé, traité par tamiflu préventif
tu figureras sur les listes officielles etc.. on aura tes coordonnées..
tout ceci coute de l'argent et de l'énergie

c'est effectivement troublant tous ces gens malades dans l'entourage de mvha ( merci pour votre intervention )  : mais quelqu'un sait il s'il y a des virus qui trainent habituellement à cette période de l'année ?
instinctivement, je dirais qu'au printemps tout va bien ( sauf pour les allergiques ),

pour la sinusite de MUM : je la taquinais..je la jouais un peu parano.



Hors ligne mum

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1372
    • organisation maison
Re : Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #159 le: 27 mai 2009 à 21:58:07 »
 
pour la sinusite de MUM : je la taquinais..je la jouais un peu parano.
je l'avais bien compris ainsi ;)

sinon pour les virus il y en a toujours qui trainent mais à cette periode c'est plus gastro, varicelle,asthmes(allergie)...j'ai été très surprise aussi par la grippe de mon mari au mois de mai!!! mais bon...




Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #160 le: 28 mai 2009 à 15:01:46 »
question qui ne rapporte rien

pour vous : la contamination par la grippe se fait plutot :
par l'air
par les mains..


Hors ligne mum

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 1372
    • organisation maison
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #161 le: 28 mai 2009 à 15:10:21 »
par les mimines

Hors ligne anne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16304
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #162 le: 28 mai 2009 à 19:54:04 »
ah ? moi quand j'éternue, je le fais proprement dans ma main ( donc je ne contamine pas l'air ), par contre ensuite, je m'essuie la main sur le fond de mon jean..
( et je vais serrer les mains de tout le monde parce que je suis terriblement distraite ) ;D

par contre, si j'éternue " malproprement" ou si je tousse sauvagement dans un endroit clot, alors j'ejecte des virus qui vont flotter des heures dans l'air, voir jusqu'a une journée.. et  les autres personnes vont pouvoir les respirer..

normand55

  • Invité
DISCUSSION LIBRE
« Réponse #163 le: 29 mai 2009 à 10:37:53 »
Tout semble calme ici ,les infos se font tres rares et vous vous trouvez des choses intéressantes sur cette grippe?

Hors ligne gene

  • Modérateur
  • Hero Member
  • ****
  • Messages: 6368
Re : DISCUSSION LIBRE
« Réponse #164 le: 29 mai 2009 à 13:42:06 »
http://www.impactnews.mu/News_View.asp?NID=6346

On a déjà eu un message allant dans le même sens . En effet , si le virus continue à se propager en novembre , les grands rassemblements seront à bannir pour éviter la propagation d'un virus . Ici , ils parlent de la grippe aviaire ( je n'ai pas modifié le texte ) mais c'est surtout de la grippe A dont ils voulaient parler .

No: 827 du Vendredi 29 au Dimanche 31 Mai 2009 ) Le vendredi 29 mai 2009

Grippe aviaire Pèlerinage risqué ?
 
On se rappelle l'année où la grippe aviaire avait contraint les musulmans à se priver de sa-crifice le jour de l'Eid. Cette année 2009, les pèlerins risquent bien de ne pas décoller. Bien que La Mecque n'ait pas été touchée par le virus A (H1NI), les recommandations de rester chez soi se font de plus en plus nombreuses et persistantes. « Imaginez, vous avez un virus qui commence à se transmettre à travers le monde, vous rassemblez des gens de tous les pays, vous les mettez ensemble pendant deux semaines, et vous renvoyez tout le monde à la maison », a déclaré à l'AFP Albert Osterhaus, un virologue de l'université de Rotterdam.

La ville sainte a réuni en 2008 plus de 2,5 millions de pèlerins, venus du monde entier. Le plus grand rassemblement mondial, qui aura lieu cette année en novembre, pourrait bien constituer une menace, si la pandémie ne s'atténue pas dans les prochains mois. « Nous ne pouvons pas prédire ce qu'il en sera à ce moment-là, le virus pourrait être ravageur, il pourrait ne pas l'être, il pourrait disparaître », a souligné M. Osterhaus, un des meilleurs experts européens en virologie, qui dirige le centre médical Erasmus à Rotterdam.

Vigilance

Une situation qui s'avère donc délicate pour les organisateurs du hajj, d'autant que ce n'est pas un événement qui s'annule, à l'instar d'un « concert de Pink Floyd », tel que l'aura relevé Andreas Voess, professeur au centre médical de l'université de Nimègue, aux Pays-Bas. « Pas d'alarmisme », recommandent les spécialistes, mais s'y préparer, notamment avec l'assistance de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est plus que nécessaire : « Ils doivent commencer à y réfléchir maintenant et pas lorsqu'ils auront le premier pèlerin atteint de la grippe. »

Le ministre égyptien Hatem al-Gabali a déclaré impossible d'interdire le voyage aux quelque 600 000 pèlerins égyptiens, mais lance une mise en garde. De même, un haut dignitaire religieux de Dubaï a recommandé aux fidèles de reporter à plus tard les « petits pèlerinages » (ou omra), et de prier à l'air libre pour limiter les risques de contaminations par le virus H1N1.

Depuis la découverte du virus au Mexique en avril dernier, plus de 8 800 personnes ont été contaminées dans le monde et 74 sont décédées, la plupart des cas se trouvant en Amérique du Nord, selon l'OMS. A l'heure actuelle, 19 cas sont confirmés en France.

Bien que l'OMS hésite à passer au niveau d'alerte maximal, les experts redoutent une mutation génétique qui pourrait en faire un tueur redoutable, semblable à la grippe espagnole de 1918-1919, qui avait fait près de 50 millions de morts.

source :saphirnews