Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ORIENT - HUMAINS => Moyen Orient => Irak - Articles humains => Discussion démarrée par: alain le 07 février 2006 à 16:42:00

Titre: IRAK cas suspects février 2006
Posté par: alain le 07 février 2006 à 16:42:00
http://hosting.afp.com/clients/ikp/francais/actu/060207125417.3h6f1f8m.html

Décès d'un habitant du sud de l'Irak porteur de symptômes de la grippe aviaire

AMARA (Irak), 7 fév 2006 (AFP) - 13h54 - Un éleveur de pigeons d'Amara, dans le sud de l'Irak, est mort porteur des symptômes de la grippe aviaire et le laboratoire vétérinaire de Bagdad a confirmé mardi que deux de ses oiseaux étaient porteurs du virus H5N1.
"Mohanad Radi, 30 ans, qui élève des pigeons, a été hospitalisé durant cinq jours. Il est mort dimanche deux jours après être rentré chez lui", a affirmé à l'AFP Adel Mohajar al-Maliki, gouverneur de la ville d'Amara, à 365 km au sud de Bagdad.

"Nous avons envoyé un prélèvement sanguin de l'homme à Bagdad", a ajouté le gouverneur.

Les services sanitaires ont effectué un prélèvement sanguin de deux oiseaux morts, lui appartenant. "Je peux vous confirmer aujourd'hui qu'ils sont porteurs tous les deux du virus H5N1", a affirmé à l'AFP le directeur de la compagnie générale vétérinaire (publique) à Bagdad, Daoud Mohammad Chérif.

"Nous avons prévenu l'Organisation mondiale de santé qui doit acheminer l'échantillon à son laboratoire du Caire", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le ministre kurde de la Santé de la province de Soulaimaniyah, Mohammed Khouchno, a indiqué à l'AFP que cinq personnes avaient quitté mardi l'hôpital de la ville et que quatre autres restaient encore hospitalisées.

Selon lui, parmi les cinq qui ont regagné leur domicile, quatre n'avaient pas la maladie mais la cinquième Sabria Mohammed, 45 ans, avait la grippe aviaire mais a pu être guérie avec l'antiviral Tamiflu. Il n'a pas précisé si cette personne avait contracté le virus H5N1.

Deux personnes sont décédées des suites du virus H5N1 au Kurdistan irakien, selon les résultats d'analyses effectuées par l'OMS. Il s'agit de Hamma Sour Abdallah, 40 ans, décédé le 27 janvier, et sa nièce de 14 ans, Chanjin Abdelkader, originaire de la région kurde de Rania (frontalière de l'Iran et de la Turquie), morte le 17 janvier.


 
Dépêche précédente   Sommaire  Dépêche suivante
Titre: 14 ans mort au sud
Posté par: alain le 07 février 2006 à 16:51:31
http://www.foxnews.com/story/0,2933,184082,00.html

       E-MAIL STORY                    PRINTER FRIENDLY                    FOXFAN CENTRAL  
FOXNEWS.COM HOME > U.S. & WORLD  
Experts Probe Boy's Death in Iraq Amid Bird Flu Fears
Tuesday, February 07, 2006
 
 It is the first suspected case of the virus beyond the northern Kurdistan region, where the deadly H5N1 strain killed a 15-year-old girl on Jan. 17.

Dr. Haider Abdul-Ridha said a 14-year-old pigeon seller died Sunday at Sadr General Hospital in Amarah, 180 miles southeast of Baghdad.

un vendeur de pigeons de 14 ans est mort dimanche à l'hopital de AMARA à 300 km au sud de bagdad

Health authorities have sent samples of the boy's blood to a laboratory in Baghdad for further testing, said Abdul-Ridha, director of the communicable disease department at Amarah health department.

des prélévements et du sang ont été envoyés pour tests à bagdad

Abdul-Ridha said it could take up to 10 days to get results back indicating whether the boy had the H5N1 strain.

Another Amarah health official said authorities have removed all pigeons from the boy's house, some of which later died, and conducted tests on the birds and their droppings. So far the results have been inconclusive.

Authorities are also awaiting results on samples taken from the girl's uncle, who died on pulmonary complications on Jan. 27.

(Story continues below)
Titre: 14 ans mort au sud
Posté par: anne le 07 février 2006 à 18:57:29
Avian influenza – situation in Iraq - Update 2

7 February 2006

A WHO-led team of international experts, including veterinary expertise from FAO, is now in the Erbil and Sulaimaniyah area of northern Iraq, where a fatal human case of H5N1 infection was confirmed on 30 January. Confirmed outbreaks of highly pathogenic H5N1 in poultry were reported in the area on 2 February.

The team has met with officials in the country’s ministries of health and agriculture and is now assessing the situation in hospitals, laboratories, and animals. A list of immediate needs for support has been established.

Government officials have expressed a need for emergency supplies and equipment, including antiviral drugs, and these have already begun to arrive in the country. A 24-hour emergency operations centre has been set up in the WHO regional office in Cairo to facilitate coordination and provide back-up support.

The transportation of patient samples for diagnostic confirmation has encountered difficulties. Ways to strengthen local testing capacity are being explored together with ways to expedite the shipment of samples to WHO reference laboratories. The team has noted a need to upgrade biosafety standards in local and national laboratories.

Intensive culling of poultry is under way in the area; improved diagnostic capacity for poultry is needed to focus these efforts better. Training to enhance the diagnostic capacity of veterinary laboratories and improve surveillance has already begun. Requests for essential supplies, including diagnostic reagents, are being met.

The area has around 1.3 million poultry mainly raised by individual households, who depend on these animals for income and food. Discussions are under way to develop a compensation scheme that could lessen the hardship on these families.

The team found a good system in place for detecting and managing possible human cases, collecting specimens, and tracing and monitoring contacts. Some improvements in isolation wards are planned. Intensive training courses are being organized for hospital staff to ensure that proper measures for personal protection and infection control are in place.

Two patients hospitalized for observation have been discharged, though their condition continues to be monitored by local health teams. At present, 7 patients are being treated, in isolation, at hospitals in the area. Most of these patients have reported a history of direct contact with diseased poultry.

In addition to the confirmed fatal case, two patients under investigation for possible H5N1 infection have died. Specimens from one of these, the 39-year-old uncle of the confirmed case, have tested positive for H5N1 infection in a local laboratory; his infection has not yet been confirmed by a WHO reference laboratory.

A possible H5N1 case in the southern part of the country has been officially reported to WHO by the Ministry of Health. The case, a 13-year-old boy from the Omara area, developed symptoms on 1 February, was hospitalized with severe pneumonia on 5 February, and died the same day. Although no poultry deaths have been reported in the area, pet birds kept by the family are said to have died near the time of symptom onset.

Samples from the boy have been taken. The Minister of Health and a team from the country’s Centre for Disease Control will visit the Omara area tomorrow to investigate.
-----------------------------------------------------------------------
donc ils disent qu'il ont envoyé des equipes, du materiel

confirme plus ou moins pour le jeune de 14 ans, dont les volatiles sont morts ( pet bird...oiseaux de compagnie)

pour ce coup la, L'oms communique tres vite...
Titre: 30 ans mort au sud
Posté par: anne le 07 février 2006 à 21:04:08
promed mail
Adel Muhajir al-Maliki, governor of Amara, said the man was admitted
to a city hospital suffering from the flu but was discharged after 5
days and subsequently died at home on Sunday [5 Feb 2006]."We suspect
he died of bird flu as our investigations revealed that he had birds
at home," Maliki told AFP.

Dawood Mohammed Sharif, head of Baghdad's veterinary laboratory, said
samples from the man's 2 pigeons had tested positive for H5N1 virus.
"The samples of the pigeons have been sent to Cairo for further
tests," Sharif said, while the governor added that samples taken from
the man were dispatched to Baghdad.

le gouverneur dit que 'lhomme a été admis a l'hopital, souffrant de la grippe.relaché au bout de 5 jours et est mort dimanche chez lui..
nous suspectons qu'il est mort de la GA car nos innvestiguations ont montré qu'il avait des oiseaux chez lui.

le chef du labo veterinaire de bagdad dit que les prvts des 2 pigeons appatenant a l'homme sont positifs pour H5N1 et que des prvts ont ete envoyés au caire
tandis que d'autres prvts de l'homme DCD sont dispatchés sur Bagdad

RQ sans la presence des pigeons, on n'aurait pas pu suspecter la GA ..
donc interogatoire du patient ou de la famille sur le mode de vie
on s'informe
ah, vous avez des pigeons...on les teste... etc...
Titre: IRAK Problème de transport...07fev2006
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 07 février 2006 à 21:19:36
http://www.who.int/csr/don/2006_02_07/en/index.html

Avian influenza – situation in Iraq - Update 2

7 February 2006

A WHO-led team of international experts, including veterinary expertise from FAO, is now in the Erbil and Sulaimaniyah area of northern Iraq, where a fatal human case of H5N1 infection was confirmed on 30 January. Confirmed outbreaks of highly pathogenic H5N1 in poultry were reported in the area on 2 February.

The team has met with officials in the country’s ministries of health and agriculture and is now assessing the situation in hospitals, laboratories, and animals. A list of immediate needs for support has been established.

Government officials have expressed a need for emergency supplies and equipment, including antiviral drugs, and these have already begun to arrive in the country. A 24-hour emergency operations centre has been set up in the WHO regional office in Cairo to facilitate coordination and provide back-up support.

The transportation of patient samples for diagnostic confirmation has encountered difficulties. Ways to strengthen local testing capacity are being explored together with ways to expedite the shipment of samples to WHO reference laboratories. The team has noted a need to upgrade biosafety standards in local and national laboratories.

Intensive culling of poultry is under way in the area; improved diagnostic capacity for poultry is needed to focus these efforts better. Training to enhance the diagnostic capacity of veterinary laboratories and improve surveillance has already begun. Requests for essential supplies, including diagnostic reagents, are being met.

The area has around 1.3 million poultry mainly raised by individual households, who depend on these animals for income and food. Discussions are under way to develop a compensation scheme that could lessen the hardship on these families.

The team found a good system in place for detecting and managing possible human cases, collecting specimens, and tracing and monitoring contacts. Some improvements in isolation wards are planned. Intensive training courses are being organized for hospital staff to ensure that proper measures for personal protection and infection control are in place.

Two patients hospitalized for observation have been discharged, though their condition continues to be monitored by local health teams. At present, 7 patients are being treated, in isolation, at hospitals in the area. Most of these patients have reported a history of direct contact with diseased poultry.

In addition to the confirmed fatal case, two patients under investigation for possible H5N1 infection have died. Specimens from one of these, the 39-year-old uncle of the confirmed case, have tested positive for H5N1 infection in a local laboratory; his infection has not yet been confirmed by a WHO reference laboratory.

A possible H5N1 case in the southern part of the country has been officially reported to WHO by the Ministry of Health. The case, a 13-year-old boy from the Omara area, developed symptoms on 1 February, was hospitalized with severe pneumonia on 5 February, and died the same day. Although no poultry deaths have been reported in the area, pet birds kept by the family are said to have died near the time of symptom onset.

Samples from the boy have been taken. The Minister of Health and a team from the country’s Centre for Disease Control will visit the Omara area tomorrow to investigate.

Avian la grippe – la situation en Irak - Mise à jour 2

Le 7 février 2006

L'équipe  d'experts internationaux OMS , y compris l'expertise vétérinaire de FAO, est maintenant dans l'Erbil et le secteur Sulaimaniyah de l'Irak du nord, où un cas humain fatal d'infection H5N1 a été confirmé le 30 janvier. Les éruptions confirmées de H5N1 fortement pathogène dans la volaille ont été annoncées dans le secteur le 2 février.

L'équipe a rencontré des fonctionnaires des ministères de la santé et l'agriculture et évalue maintenant la situation aux hôpitaux, des laboratoires et des animaux. Une liste de besoins d'appuis immédiats a été établie.

Les représentants gouvernementaux ont exprimé un besoin de provisions de secours et l'équipement, y compris des médicaments antiviraux et ceux-ci ont déjà commencé à arriver dans le pays. Un centre d'opérations de secours de 24 heures a été fondé au bureau régional de l'OMS au Caire pour faciliter la coordination et fournit l'appui de support.

Le transport d'échantillons patients pour la confirmation diagnostique a rencontré des difficultés. Les façons de renforcer la capacité de mise à l'épreuve locale sont explorées ensemble avec des façons d'accélérer l'expédition d'échantillons aux laboratoires de référence OMS. L'équipe a noté un besoin de mettre à niveau des standards biosafety dans des laboratoires locaux et nationaux.

La sélection intensive de volaille est en cours dans le secteur; la capacité diagnostique améliorée pour la volaille est nécessaire pour concentrer ces efforts mieux.La formation pour augmenter la capacité diagnostique de laboratoires vétérinaires et s'améliore la surveillance a déjà commencé. Les demandes de provisions essentielles, y compris des réactifs diagnostiques, sont rencontrées.

Le secteur a autour de 1.3 millions de volaille principalement levée par des ménages individuels, qui dépendent de ces animaux pour le revenu et l'alimentation. Les discussions doivent en cours développer un arrangement de compensation-rémunération qui pourrait diminuer la privation sur ces familles.

L'équipe a trouvé un bon système en place pour détecter et gérer des cas humains possibles, rassemblant des spécimens et traçant et contrôlant des contacts.Quelques améliorations de salles d'isolement sont projetées. Des cours de formation intensifs sont organisés pour le personnel d'hôpital pour assurer que des mesures appropriées pour la protection personnelle et le contrôle d'infection sont en place.

Deux patients ont hospitalisé pour l'observation ont été déchargé, quoique leur condition continue à être contrôlée par des équipes de santé locales. À présent, 7 patients sont traités, dans l'isolement, aux hôpitaux dans le secteur. La plupart de ces patients ont annoncé une histoire de contact direct avec la volaille de malade.

En plus du cas fatal confirmé, deux patients à l'étude pour l'infection H5N1 possible sont morts. Les spécimens d'un d'entre ceux-ci, l'oncle de 39 ans du cas confirmé, ont évalué positif pour l'infection H5N1 dans un laboratoire local; son infection n'a pas encore été confirmée par UN qui fait référence au laboratoire.

Un cas H5N1 possible dans la partie du sud du pays a été officiellement annoncé à qui par le Ministère de la Santé. Le cas, un garçon de 13 ans du secteur Omara, des symptômes développés le 1 février, a été hospitalisé avec la pneumonie sévère le 5 février et est mort le même jour. Bien qu'aucune mort de volaille n'ait été annoncée dans le secteur, on dit des oiseaux favoris tenus par la famille pour être mort près du temps de début de symptôme.

Les échantillons du garçon ont été pris. Le Ministre de la Santé et une équipe du Centre du pays du Contrôle de Maladie visiteront le secteur Omara demain pour examiner.

 ::)
Titre: La suite du cas d'AMARA
Posté par: ryback le 11 février 2006 à 08:28:55
Voici la suite des articles précédants.

Grippe aviaire: deux parents d'un habitant morts dimanche hospitalisés à Amara
Le frère et la soeur d'un éleveur de pigeons d'Amara, dans le sud de l'Irak, décédé dimanche après avoir manifesté des symptômes de la grippe aviaire, ont été hospitalisés vendredi, selon les autorités locales.
"Ali Radi, 10 ans, Douaa Radi, 7 ans, ont été admis aujourd'hui à l'hôpital car ils présentaient les symptômes de la grippe aviaire", a affirmé le gouverneur de la province de Missane, M. Adel Mohajar al-Maliki, dans une déclarationà la presse.

Hospitalisé pendant cinq jours, leur frère, Mohanad Radi, éleveur de pigeons, s'est éteint dimanche deux jours après être rentré chez lui. Les analyses effectuées sur un prélèvement sanguin de deux oiseaux morts de son élevage avaient confirmé qu'ils étaient porteurs du virus H5N1.

Trois cousins de la famille Radi, âgés de 3, 6 et 7 ans, qui habitaient dans la même maison que Mohanad Rad, ont été hospitalisés mercredi.

http://www.avmaroc.com/actualite/Grippe-aviaire-deux-parents-d-un-habitant-morts-dimanche-hospitalises-a-Amara-a16634.html
Titre: Nouveau cas suspect en Irak
Posté par: Febronio le 01 mars 2006 à 14:44:58
Selon l'Irin :
http://www.irinnews.org/report.asp?ReportID=51963&SelectRegion=Middle_East&SelectCountry=IRAQ

L'OMS suspecte un nouveau cas humain dans le gouvernorat de Diyala à 65 km au nord-est de la capitale. Ce cas inquiète l'OMS parce qu'il est apparu loin des deux précédents de janvier.

Febronio
Titre: Nouveau cas suspect en Irak
Posté par: anne le 01 mars 2006 à 19:04:11
AVIAN INFLUENZA, HUMAN - WORLDWIDE (18): IRAQ
*********************************************

<http://www.promedmail.org>
Titre: Nouveau cas suspect en Irak
Posté par: Febronio le 01 mars 2006 à 20:49:17
Je l'ai pas précisé, mais dans le même article l'OMS annonce que la cinquantaine de cas suspects dans le sud de l'Irak sont négatifs.

Fébronio
Titre: IRAK NOUVEAU DECES SUSPECT H5N1 A NASIRIYA
Posté par: niceam le 03 mars 2006 à 21:47:45
Iraqi dies of suspected bird flu
Iraq BBC NEWS
A woman suspected of being infected with the H5N1 strain of bird flu has died in the southern Iraq province of Nasiriya, health officials said.

Une femme, suspectée d'être infectée par la souche virale H5N1, est morte dans le Sud de l'Irak dans la province de NASIRIYA, ont annoncé les services officiels de la santé.

Additional tests are being carried out at laboratories in Baghdad and the Egyptian capital, Cairo.

Les tests complémentaires sont envoyée aux labo à Bagdad et au Caire

Officials also said possible cases of bird flu had been found in poultry in Diyala province, north of Baghdad.

Les autorités disent également qu'il est possible que des cas de grippe aviaire soient trouvés dans la volaille, dans la province de Diyala, au nord de Bagdad

There have been two confirmed human deaths from bird flu in Iraq so far - both in the Kurdish north.

Il y a 2 morts confirmés grippe aviaire en Irak et dans le Kurdistan au nord
Titre: 1mort et 1 hospitalisé suspect h5n1
Posté par: alain le 28 mars 2006 à 06:26:03
http://www.lefigaro.fr/sciences/20060328.FIG000000019_grippe_aviaire_un_nouveau_deces_en_irak.html

    Grippe aviaire : un nouveau décès en Irak
28 mars 2006, (Rubrique Sciences & Médecine)          
 
Épidémie. Un Irakien est mort hier vraisemblablement du virus H5N1 de la grippe aviaire alors qu'un autre membre de sa famille a été hospitalisé pour des tests, selon le porte-parole du haut comité irakien chargé de lutter contre la maladie. En Irak, deux personnes sont déjà décédées en janvier de la grippe aviaire : un homme de 39 ans et sa nièce de 14 ans, au nord de Souleimaniyah dans le Kurdistan irakien.
 
Par ailleurs, le premier cas suspect de grippe aviaire dû au H5N1 a été détecté hier en République tchèque sur un cygne mort. «Nous avons un grave soupçon de présence du H5N1 qui sera soit confirmé, soit infirmé d'ici mercredi», a déclaré le ministre de l'Agriculture Jan Mladek au cours d'une conférence de presse à Prague en précisant que des analyses de confirmation étaient en cours et que des échantillons seraient envoyés aux laboratoires britanniques pour vérification. L'oiseau a été découvert lundi dernier à Hluboka Nad Vltavou, à 150 km au sud de Prague.
 
La grippe aviaire a déjà frappé des volatiles dans 45 pays d'Asie, d'Europe et d'Afrique. Sa forme pathogène et transmissible à l'homme, le virus H5N1, a tué plus d'une centaine de personnes dans huit pays en l'espace de deux ans mais les experts restent circonspects quant au risque de pandémie meurtrière.
Titre: cas en cours de test en irak
Posté par: alain le 13 février 2007 à 06:38:30
http://www.iraqinews.com/articlenews.php?id=3277

February 02, 2007   
Suspected bird flu case in Iraq\'s Kurdistan region
By Abdul-Hamid Zibari
 
 
Arbil, Feb 2, (VOI)-Health authorities in Iraq\'s Kurdistan region suspected a bird flu case and a sample was sent to the World Health Organization labs in Cairo for a test, the Kurdistan Health Minister said on Friday.
"It is too early to speak of an exact diagnosis. A blood sample has been sent for analysis to the WHO laboratory in Cairo," Minister Zaryan Othman told reporters in a joint news conference held in Arbil with the Iraqi Health Minister Ali al-Shemari.
Minister Othman said "the center of the outbreak would not be declared as we wait for the result from the Cairo laboratory."
"We have a budget of 50,000 million Iraqi dinars ($1 is equal to 1300 Iraqi dinars) for fighting the disease and precautionary measures were made to contain a possible outbreak in Iraq\'s Kurdistan region and in the southern city of Missan," the Minister added.
Bird flu has killed three people in Iraq\'s Kurdistan region and 163 people allover the world since 2003, according to the WHO. H5N1 is the most deadly strain so far identified.

*********************************
2 février 2007 Cas suspecté de grippe d'oiseau dans région de l'Irak \ la 'du Kurdistan de s Par Abdul-Hamid Zibari Arbil, 2 fév., (VOI) -

 des services d'hygiène dans région de l'Irak \ la 'du Kurdistan de s a suspecté qu'un cas de grippe d'oiseau et un échantillon a été envoyé aux laboratoires de l'organisation mondiale de la santé au Caire pour un essai, le ministre de santé du Kurdistan dit vendredi. « Il est trop tôt pour parler d'un diagnostic exact.

Un échantillon de sang a été envoyé pour l'analyse au laboratoire d'OMS au Caire, » les journalistes dits par Othman de Zaryan de ministre dans une conférence commune de nouvelles tenue dans Arbil avec du l'Al-Shemari irakien d'Ali de ministre de santé.
Le ministre Othman dit « le centre de la manifestation ne serait pas déclaré comme nous attendons le résultat du laboratoire du Caire. » « Nous avons un budget de 50.000 millions de dinars irakiens ($1 est égal à 1300 dinars irakiens) pour combattre la maladie et des mesures conservatoires ont été faites de contenir une manifestation possible dans région de l'Irak \ la 'du Kurdistan de s et dans la ville méridionale de Missan, » le ministre a ajouté
. La grippe d'oiseau a tué trois personnes dans région de l'Irak \ la 'du Kurdistan de s et l'allover de 163 personnes le monde depuis 2003, selon l'OMS. H5N1 est la contrainte la plus mortelle jusqu'ici identifiée.