Forum Influmation

MESURES INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES A PRENDRE AVANT, PENDANT ET APRES UNE PANDEMIE. => Les mesures individuelles. => Discussion démarrée par: patrick.g33 le 20 décembre 2006 à 11:08:13

Titre: La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: patrick.g33 le 20 décembre 2006 à 11:08:13
Pillage d’épave en France en 2006 !
Lieu: Pays riche : France ; époque : XXIe siècle; faits : pillage d’épave et vol de nourriture en famille devant les forces de l’ordre ; victimes : 2 noyés non encore retrouvés.

Source : SUD-OUEST (Médoc) lundi 18 décembre page 2-2.
HOURTIN Tristes scènes au milieu
des recherches

• En famille, entre amis ou seuls avec leurs chiens, les badauds étaient nombreux à se promener sous le soleil, hier, sur la plage d'Hourtin, à l'endroit où le chalutier a coulé vendredi.
Et un certain nombre de comportements pouvaient laisser perplexe. Comme celui de cet homme qui jette une planche à son chien pour qu'il la ramène ... Planche qui n'est autre qu'un reste échoué du « Paix du Ciel ». Ou ce monsieur qui pousse un tas de débris pour mieux regarder dessous. Ou encore cette petite fille qui joue au ballon avec son chien, là, au milieu des morceaux de bois pleins de clous, à
. quelques centaines de mètres du lieu du naufrage, sans que ses parents y trouvent rien à redire. Pourtant, on était loin des curieux venus samedi, dès l’aube, ramasser les poissons pêchés par le chalutier et échoués sur la plage... Le tout sous les yeux des gendarmes, à qui personne n'a demandé de bloquer l'accès à la plage.
Car si la houle est trop forte pour les plongeurs en mer, les patrouilles motorisées et les survols du site en hélicoptère sont toujours d'actualité à Hourtin. L'objectif prioritaire, à l'heure actuelle, est de retrouver les corps des deux marins disparus. La surveillance à terre doit en théorie se prolonger pendant au moins une semaine, si les pêcheurs ne sont pas retrouvés d'ici là.
En ce qui concerne les débris, présents sur plus de 6 kilomètres de long sur la plage, le ramassage est à la charge de l'armateur. Même si les coefficients de plus en plus forts et les grandes marées qui doivent survenir de jeudi à dimanche feront leur œuvre en matière de nettoyage.
: Benjamin Deudon


Que penser de ces actes qui se passent, sans que les personnes n’aient faim pour voler le poisson, ni ne redoutent la présence des forces de l’ordre pour prendre naturellement les restes de l’épave en utilisant leurs enfants?
Pendant leur travail de « cueillette familiale », à tout moment l’océan pouvait rejeter les corps des marins disparus.
Un comportement de pillage et vol naturel (devant les forces de l’ordre) en famille en situation de société calme et sans disette laisse pantois.
Dites autour de vous  que vous vous préparez pour une pandémie et vous vous ferez piller plus vite que cette épave le moment venu !
A rapprocher du thème de discussion sur Flutracker :
http://translate.google.com/translate?u=http://www.flutrackers.com/forum/showthread.php?t%3D9784&langpair=en|fr&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=/language_tools (http://translate.google.com/translate?u=http://www.flutrackers.com/forum/showthread.php?t%3D9784&langpair=en|fr&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=/language_tools)


 
(http://)
Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: ryback le 20 décembre 2006 à 11:19:44
Oui, déplaisant de lire ce type de comportement.....

Mais il aurait pu être empêché par des directives précises données aux forces de l'ordre pour interdire l'accès de la zone concernée (domaine public ou pas).

moralité: Dans le cas d'une pandémie, il faudra que les limites soient bien expliquées et surtout appliquées.
Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: Icaunais le 20 décembre 2006 à 11:52:24
Dans le cas de problèmes graves, ce pourrait être les forces de l'ordres qui s'occuperaient eux-mêmes de procéder au pillages. Rappelez-vous cette vidéo sur l'ouragan de la nouvelle Orléans où l'on voit un policier piller un magasin.
Il faut savoir que le pillage est un comportement voisin de la corruption. La France n'est pas trop bien placée dans le classement internationnal de la corruption, le pays le moins touché étant le danemark ou la Finlande, je ne me souviens plus.
Il faut rester réaliste, ne pas se faire trop d'illusion mais ne pas trop noircir le tableau, ce n'est pas parcequ'il y aura des dérapages que l'on doit tout se permettre.
Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: patrick.g33 le 20 décembre 2006 à 18:10:39
Le but de cet article été de faire prendre conscience que le respect des règles ne tiens pratiquement à rien, que le sens civique et la morale appartiennent à une autre époque.
Le climat d'une pandémie la dessus me laisse perplexe.
Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: ryback le 20 décembre 2006 à 18:16:10
En effet, il faudrait avoir des gens qui auraient vécu des choses identiques d'un point de vue désorganisation d'un état, grande catastrophe naturelle pour avoir leur opinion par rapport à leur vécu...... En transposant leur savoir à une pandémie éventuelle, on pourrait peut être avoir une image un peu plus nette.....

Oui, ce type d'article permet de tenter d'avoir une approche d'un contexte difficile... Et c'est déjà très bien.

moi, je n'ai pas vécu de situations qui pourraient faire avancer la quête.....
Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: patrick.g33 le 20 décembre 2006 à 18:51:01
Oui Ryback, moi non plus je n’ai rien vécu de tel, peut-être la tempête de 1999, mais elle n’a affecté que le confort des personnes, et c’été déjà beaucoup, pour certains impatients.

Par contre, si nous trouvions une personne ayant fait de l’aide humanitaire dans une région dévasté, ce serait différent.

Lors du tsunami, le comportement des touristes français qui continuaient leurs baignades au milieu de ce désastre m’avait révolté. Là, idem mais ça se passe à moins d’une heure en voiture !
Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: val2A le 04 janvier 2007 à 16:51:04
Bonjour Patrick!
Je suis extrèmement pessimiste sur ce volet de la préparation à, ce que j'espère, être une "éventuelle pandémie", bienque dite inévitable!
Mes vœux, pour cette année 2007, sont: qu'elle ne reste qu'une éventuelle menace pour le monde! :(
Nous ne serons pas tous préparés, certains ne le pourront pas!
Là; la lutte sera pour la survie!

Je redoute les comportements humains, y compris le "sage père de famille", qui ne pourrait avoir d'autre solution que de se transformer en pilleur pour sauver les siens!

C'est en faisant abstraction des "dépendants", que ce soit à la drogue, l'alcool, les médicaments ....

Le pouvoir sera donné à l'armée, aux milices ...
Ces humains me font bien plus peur que le virus!

Pour lutter contre le virus, il faudra s'en éloigner le plus possible, eux viendront!

A l'occassion de mes séjours en Afrique, j'ai vu ce que pouvait faire des villages révoltés, sans risque vital, pour des "différents" insignifiants!
Je ne pense pas que nous valliont mieux!

Que ce passera-t-il quand beaucoup réalisseront qu'ils n'auront ni médicaments, ni masques, tout ce qu'on leur a promis!
Ni nourriture, ni eau, car tout sera fermé, pour cause de pénurie ou risque de violence!

Même sous la contrainte (réquisition), comment une pharmacie pourra ouvrir ses portes, sans un stock suffisant pour sa clientèle?
Au risque de voir débouller par les DD (drogue-Dure)?

Comment un commerce, non approvissionné, pourra ouvrir; aux risques de se faire braquer par "un simple alccolo", pour 6 cannettes de bières?
Et quand le marché "noir" lui rapportera plus! ::)

Ce volet de notre préparation (qui peut demeurer individuel) passera par l'association pour la sécurité!
Mais pour celà, il faudra être unis (surtout dans les villes) comment faire?

Désolée, je ne suis pas optimiste.
La solution américaine reste américaine; s'armer, dresser ses chiens, miner sa maison ou son appart. est à 20 000  lieux de ce que je peux faire ou ose envisager de faire!

Pourrrons-nous, ensemble, sur ce forum, trouver des solutions? :)

Tout est compliqué!
Vous ne pouvez vous préparer dans l'anomymat, car vous souhaitez tous aider quelqu'un!
Si vous faites savoir que vous vous préparez vous êtes repéré!
Vous ne pouvez gérer votre sécurité à titre individuel!
Vos ne pouvez obtenir l'aide de personne, surtout de votre Mairie, car le sujet est tabout!
Pourtant; il faut des solutions!

Gardons le moral!
La tête froide!
Croyons en nous!
Ce n'est qu'un petit virus! :-[

Au plaisir de vous lire!
BONNE ANNÉE!

Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: patrick.g33 le 28 janvier 2007 à 10:40:59
Il peut y avoir des infos là :
Sur Fluwiki j’ai vu ce lien sur une vidéo qui peu éclairer.
http://www.youtube.com/watch?v=vSMqf8SfZS8 (http://www.youtube.com/watch?v=vSMqf8SfZS8)
la vidéo passe difficilement.

Sur la peste de 1665 :
http://www.influenzah5n1.fr/index.php?topic=1397.45 (http://www.influenzah5n1.fr/index.php?topic=1397.45)
« Répondre #49 le: 24 Février 2006 à 01:42:54 »
Je vous suggère de Lire l'auteur de Robinson Crusoé, Daniel Defoe,étonnant n'es-ce-pas, il était bambin lorsque l'année de la Peste fit ses ravage à Londres en 1665, il fit un roman corroborés par les données et témoignage de l'époqueJournal de l'Année de la PesteDaniel DefoeEdition FolioCe livre a ouvert les yeux de plusieurs sur ce qu'est une pandémie, une vive réaction sociale et une dislocation sociale.

Titre: Re : La sécurité pendant et entre les vagues de pandémie.
Posté par: anne le 28 janvier 2007 à 12:37:14
merci patrick, je n'avais pas vu ce titre.. il y avait bcq de travail a l'epoque..et ca polemiquait dur ;)
vais voir si je le trouve. je croyais que c'etait uniquement en anglais.