Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Suisse - Articles animaux => Discussion démarrée par: Gurkan le 29 novembre 2006 à 19:54:43

Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: Gurkan le 29 novembre 2006 à 19:54:43
Le Dr Niman explique qu'un garçon de neuf ans est soigné en isolement pour une pneumonie à Rimouski, au Québec. Pas d'info sur le resultat des tests de detection du H5N1, mais l'auteur indique que le H5N1 est present sur la zone, et que quatres canards sont morts, presentant les symptomes de la grippe aviaire (un seul H5 positif).
Niman indique que l'info lui est parvenue de plusieurs sources. Manifestement, des gens sur place veullent médiatiser se cas pour qu'il soit pris au sérieux et traité en conséquence.


Source: Recombinomics http://www.recombinomics.com/News/11290601/H5N1_Rimouski.html

Suspect H5N1 Patient in Rimouski Quebec Canada?
Recombinomics Commentary
November 29 2006

Recombinomics has received several independent reports of a nine year old boy hospitalized in Rimouski, Quebec.  The patient has pneumonia and is in isolation.  More information on H5N1 testing on this patient would be useful.

Patients with H5N1 symptoms in this area are cause for concern.  In June, four goslings died on a farm on Prince Edward Island.  The birds had H5N1 symptoms and died suddenly.  One duck was PCR tested and was confirmed to be H5 positive.  The size of the insert was withheld and the Canadian National Labs in Winnipeg failed to confirm the confirmed PCR test on Prince Edward Island and failed to isolate the virus, so no mandatory OIE report was filed.

The refusal to disclose the size of the insert is cause for concern.  The Qinghai strain of H5N1 has four additional amino acids in its HA cleavage site, so the insert would be 12 BP larger than low path H5N1.  This difference should be apparent in the insert generated by the PCR test, but was not disclosed.

The symptoms associated with the fatal infections in the geese strongly suggested that the H5 was from high path H5N1, since waterfowl are generally resistant top low path H5,

Low path H5 has been isolated throughout Canada and the United States.  However, these isolates have been from healthy or hunter killed waterfowl.  The testing of dead or dying wild birds in the United States has been minimal.  Although 35,000 live or hunter killed birds have been tested, less than 1000 dead or dying wild birds in the continental United States, Alaska, and Hawaii have been tested.

In Canada, over 50% of the live birds tested on Prince Edward Island are positive for avian influenza, but only 106 live birds have been tested (54 positive).  This rate is twice as high as 2005 when 61/212 were positive. Prince Edward Island also has the highest percentage of avian influenza in dead birds (39/176).  

These high levels of avian influenza raise questions about the sensitivity of the serotype and isolation tests.  Details on testing in the United States show that the detection and isolation in live birds is low, and there have been no reports of H5N1 in the summary table of the US program.

The low numbers of tested birds in regions that are linked to H5 positive dead farm geese are cause for concern, as is the hospitalized pneumonia patient.

More data on the testing of this patient would be useful
Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: ryback le 29 novembre 2006 à 20:04:27
Bonjour Gurkan.

Ce qui me surprend c'est que le H5 signalé dans la zone semble être du faiblement pathogène.

Maintenant, concernant le patient, je reste assez prudent. D'ailleurs Anne est en cours de vérification à ce sujet avec les flutrackers.....
Titre: Lien Grippe / Bacterie Clostridium Difficile
Posté par: Gurkan le 29 novembre 2006 à 20:20:06
Concernant le cas Rimouski, en l'état le patient a une pneumonie, point.

L'info succite une grosse agitation sur Avianflutalk.  Au passage, un article original sur l'association de la grippe et du C.Difficile.

Source : http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2006/11/20061116-072307.html
Origine info : www.avianflutalk.com  latest news

Attention à la grippe
Jessica Nadeau
Le Journal de Montréal
16/11/2006 07h23  

Le nombre de cas de C. difficile risque d'augmenter en flèche au cours des prochains mois en raison de la saison de l'influenza.

Cette situation inquiète les spécialistes.

«Oui, ça nous inquiète, dit la Dre Jocelyne Sauvé, directrice de la santé publique de la Montérégie. Parce qu'à chaque année, on voit un pic de C. difficile qui découle de celui de l'influenza.»

Pour la microbiologiste Isabelle Le Corre, il est d'autant plus important d'assurer une vigilance particulièrement serrée, pour éviter des nouveaux cas d'éclosion qui pourraient mener à des décès.

La Dre Le Corre est aussi infectiologue et présidente de la table régionale de prévention des infections nosocomiales.

«Les chiffres vont monter.

«Il va falloir faire de la surveillance locale pour être capable d'agir en temps réel», insiste-t-elle.

Vaccination

Le virus de l'influenza est directement lié à la bactérie C. difficile, car ce sont les antibiotiques qui font agir la bactérie préalablement ingérée.

«La particularité du C. dfficile est qu'il fait des spores qui restent dans l'environnement pendant des mois, voire des années, explique la Dre Le Corre.

«Une fois la bactérie ingérée, rien ne se passe jusqu'à ce qu'elle soit exposée aux antibiotiques.

«C'est là qu'elle prolifère et rend les gens malades.»

Or, pendant la saison de la grippe, plusieurs malades se rendent à l'hôpital, où on leur prescrit des antibiotiques.

Comme leur système immunitaire est déjà faible, le risque de tomber malade est plus grand.

Il est donc primordial, rappellent les deux spécialistes, de se faire vacciner pour éviter la prise éventuelle d'antibiotiques.

Saint-Hyacinthe

Du côté de Saint-Hyacinthe, on soutient que les mesures mises en place à la suite de l'éclosion de la souche hyper virulente qui a mené au décès de 11 personnes et affecté 31 autres ont porté fruit.

Aucun nouveau cas n'a été signalé depuis deux semaines.

Mais même si la situation semble maîtrisée, il faut rester très vigilant, rappelle la directrice de la santé publique.

Seulement le tiers des gens porteurs du C. difficile développent la maladie.

Les services les plus vulnérables sont ceux d'oncologie, de gériatrie et des chirurgies intra-abdominales.

Aujourd'hui, le ministère de la santé et des services sociaux publie un bilan complet de la situation au Québec.
Titre: Rimouski : Hoax?
Posté par: Gurkan le 29 novembre 2006 à 20:38:42
Ce serait un hoax: l'hopital local dement tout en bloc.

http://www.mytelus.com/news/article.do?pageID=canada_home&articleID=2467478

Wednesday, Nov 29, 2006
Internet rumours of a human bird flu case in Rimouski exasperate hospital


(CP) - The power of the Internet rumour mill slammed up against a hospital in Rimouski, Que., on Wednesday, leaving infection control specialists and pediatricians bewildered by claims they were treating a child gravely ill with H5N1 avian flu.
Dr. Patrick Dolce, the hospital's head of microbiology, confirms there is no case of H5N1 flu in the hospital.

Dolce says the hospital doesn't even have a pediatric patient suffering from any respiratory illness.

"This is totally untrue. There is no case of respiratory illness in any children right now in the hospital. No cases at all," Dolce said.

He added that when he raised the rumours with a colleague, the infectious disease specialist on duty Wednesday, "she laughed at me."
Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: anne le 29 novembre 2006 à 20:49:28
snowy owl ( flu tracker )  avait telephoné a un haut responsable pour savoir : RAS
ce gamin n'avait qu'une pneumonie .
Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: Gurkan le 29 novembre 2006 à 21:02:14
Contrairement au dementi, il y aurait quand même un patient atteint d'une maladie respiratoire? Pourquoi le cacher?
On constate une nouvelle fois la difficulté de chercher des informations fiables sur les dépèches d'agences et sur les sites spécialisés. Nous ne pouvons pas donner des informations rapides ET fiables. Il faut un temps de décantation et de recoupement.
Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: Gurkan le 29 novembre 2006 à 21:18:00
SHL 78 , peut on avoir une horloge sur les posts?
Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: anne le 29 novembre 2006 à 23:03:07
le probleme du Net est toujours l'information- desinformation- amplification -caisse de resonnance-debunging
 ( rappellez vous du poisson d'avril reunionnais qui a fait le tour du monde avec les pinguouins infectés )
c'est pourquoi cela se contrebalance entre avoir une info rapide (sensible mais pas specifique ) et avoir une infos solide mais tardive ( genre revue medicale où c'est beton, mais terriblement tardif, soit en moyenne 9 mois apres )

on a eu le coup deja avec les turcs : il y a eu des rumeurs sur plus de 400 malades. Je ne crois pas qu'on ait rebasculé l'info ici.
a posteriori , il y a bien eu plus de 600 personnes " interrogées" : ce qui n'est pas pareil que MALADES.

je ne sais plus si ce gamin a une PNP ou pas., le cas est traité sur les flutrackers cet apres midi, qui ont verifié de suite si l'info etait correcte.
Titre: Rumeur folle - vue de près
Posté par: Mingus le 01 décembre 2006 à 04:40:58
OOF!

Toute une affaire.

Je peux vous dire que l'histoire a d'abord fait son apparition chez Fluwikki dans leur nouvelle section sur les rumeurs.

Ça a été posté sur FT mardi soir vers 11h (au québec)  j'ai alors contacté une connaissance dans la région (donaldson ) qui a appellé l'hopital ou personne ne comprenait rien à cet histoire de fou. ( et surtout pourquoi un exité appelait en pleine nuit :-) )

À FT , nous avions résolu de garder cet information dans la zone "spéculatrice" qui n'est pas accessibles au grand public mais à plusieurs membres.

Le lendemain matin, Niman fidèle à lui même a posté l'histoire sur son site et l'ouragan a déferlé sur l'hopital de rimouski...:shock:

 du moins pour les téléphonistes.

Snowy a appelé directement la sécurité civile & le ministère de la santée qui se sont informés à l'hopital.
j'ai confiance en ses sources et de toute façons, la rumeur ne s'était répandu que du côté anglophone et tout le monde à rimouski riaient de nous ...

Alors voici mon expérience de cet échafouré virtuel.

Niman dit aussi avoir reçu depuis lundi deux appels téléphoniques à ce sujet...

pour moi ce n'est ni plus ni moins qu'un canular.

Ceci dit l'histoire originale supposait que l'enfant avait auparravant visité le sanctuaire d'oiseau du parc national de l'isle bonnaventure, une colonie de plus de 300 000 fou de bassan dans le golfe du ST-Laurent... là ou il y a aussi les collonies de phoques tant prisé de madame Brigitte Bardot :)

La prochaine rumeur dans une ville près de chez-vous... >:(
Titre: PAS DE Cas humain suspect au Quebec
Posté par: Mingus le 01 décembre 2006 à 04:50:32
Vous avez réparé votre bug !

Jamais trop tard pour bien faire.

Ah! si j'avais plus de temps, je vous visiterais plus souvent.

Au revoir vielle europe, à la prochaine.   :)