Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE DU SUD EST - INFORMATIONS GENERALES H5N1 => Continents et Pays sous surveillance H5N1 => Thaïlande - Informations générales => Discussion démarrée par: niceam le 28 novembre 2006 à 14:46:12

Titre: THAILANDE : DISSENTIONS SUR L'UTILISATION DU VACCIN
Posté par: niceam le 28 novembre 2006 à 14:46:12
Fowl raisers oppose bird flu vaccine plan
http://www.bangkokpost.com/News/28Nov2006_news12.php
PIYAPORN WONGRUANG
trad NICEAM

Les représentants des éleveurs de volailles ont demandé  hier  au ministère l'agriculture  et des coopératives de laisser tomber son plan de vaccination des volailles contre la grippe aviaire par crainte que cela nuise à la santé humaine et aux rotisseur, ou a l' industrie des jeunes volailles. Nathsak Pattanakulchai, vice-président des Broiler Raisers for Exporting Association, a soumis la demande au ministre de l'agriculture et  coopératives Thira Sutabutra
M.  Nathsak a dit que la vaccination des volailles n'était pas un moyen pratique de limiter le virus, qui peut subir une mutation, et à un point il n'y aurait aucun vaccin efficace face à lui. Le vaccin pourrait également accélérer des mutations du virus et déclencher une pandémie humaine, il a dit. La vaccination des poulets et des canards freinerait également le commerce des volailles, qui avait repris tout récemment et est évalué à 40 milliards de baht par an. Il a dit que le pays avait gagné la reconnaissance de la communauté internationale parce qu'il s'était abstenu de  l'utilisation du vaccin.
 
'' Nous pouvons supposer que nos mesures de contrôle contre la maladie sont déjà assez bonnes. Ainsi je ne peux pas voir pourquoi nous devrions aller chercher un vaccin, a dit M.  Nathasak.
L'idée de présenter l'utilisation d'un vaccin de grippe aviaire a été lancée par le ministère la semaine dernière.
Les experts de l'état et des secteurs privés projettent de tenir une réunion cette semaine pour discuter le pour et le contre d'employer le vaccin, et les résultats de la réunion seront transmis au cabinet pour étude.
 Si cela était approuvé, ce serait un demi-tour dans la politique de controle de grippe aviaire du pays, qui avait interdit l'utilisation du vaccin depuis que le virus a émergé la première fois début 2004.
L'utilisation du vaccin dans la volaille a été violemment discutée alors que les éleveurs de volailles et les experts  sont divisés sur  la question.
Les éleveurs traditionnels de volailles, y compris ceux qui élèvent les canards en liberté, sont en faveur du vaccin, clamant qu'il aiderait à empêcher leurs volailles de mourir de la grippe aviaire.
Mais la plupart des virologistes des principaux établissements universitaires ont indiqué que le vaccin accélérerait les mutations du virus à un point qui déclencherait une pandémie.