Forum Influmation

PRESENTATION - DISCUSSIONS - SUGGESTIONS => PRESENTATION - DISCUSSIONS => Discussions sur les articles => Discussion démarrée par: anne le 26 novembre 2006 à 15:34:36

Titre: quelques definitions de base
Posté par: anne le 26 novembre 2006 à 15:34:36
mieux vaut tard que jamais : je reprends quelques mots de base
s'il y en a d'autres qui vous chagrinent, veuillez les signaler en dessous de ce post.

EPIDEMIE, PANDEMIE, ZOOTIE..

pour les humains :

Epidémie :  lorque l'on constate , une augmentation et une propagation à la fois soudaines et rapides du nombre de cas d’une maladie au sein d’une collectivité ou dans un territoire donné.

Endémie  
persistance d’une maladie dans un territoire déterminé ou au sein d’une collectivité, cette maladie pouvant être manifeste ou à l’état latent. Quand on dit d’une maladie qu’elle est endémique dans une région, on comprend que sa présence est connue, signalée, mais cela ne signifie pas qu’elle soit en progression ou qu’elle se répande, contrairement à l’épidémie. ( c'est un terme qui signifie que la maladie existe sous forme larvée..elle est la, ne se manifeste pas trop, puis soudain, on voit apparaitre des cas )

 pandémie désigne une épidémie qui s’étend au-delà des frontières des pays et qui peut se répandre à l’échelle mondiale, touchant ainsi des millions de personnes quand celles-ci ne sont pas immunisées ou quand la médecine ne dispose d’aucun médicament pour traiter les malades.
Les plus grandes pandémies de maladies infectieuses qui ont marqué l’histoire de l’humanité sont la peste, le choléra, la variole, la grippe de 1918 , le typhus, la tuberculose, la poliomyélite et le sida.


pour les animaux
on utilise le terme ZOOTIE : ainsi epidemie devient epizootie, et pandemie : panzootie


Pour l'instant : c'est a dire au 26/ 11/06 : nous en sommes à un stade de maladie animale  se transmettant rarement à l'homme et sous certaines conditions
Par convention desormais nous appellerons ce genre d'atteinte humaine :  la grippe aviaire. ( ce malade a attrapé la grippe aviaire ou comme le traduisent certains traducteurs automatiques : la grippe d'oiseau : bird flu ou avian flu  )

le risque pour l'humain : est que le virus de la maladie animale, s'humanise, passe à l'homme, et se transmette  facilement "  d'homme a homme, comme le fait le virus de la grippe normale.
Créant ainsi une PANDEMIE de GRIPPE H5N1,
que par convention nous appellerons donc grippe H5N1 pour la distinguer de la forme actuelle de la maladie.
Une pandemie grave survient environ une fois tous les 100 ans, quand l'humanité n'a pas d'immunité residuelle face à un virus totalement nouveau.


LOW PATHOGENE ET HIGH PATHOGENE


autre petite convention pour ceux qui arrivent sur le forum
les virus H5n1 existent sous une forme
- peu pathogéne ( non mechante )  : l'abreviation est LPAI pour low pathogen A influenza virus, qui ne tue pas la volaille ou tres peu

- tres pathogene, autrement nommée HPAI  : high pathogene..
les h5n1 que nous suivont sont des  HPAI


l'habitude en fut prise avant que les medias francais ne nous traduisent cela en francais ;-)

Quand une traduction automatique parlant de maladie animale , vous dit que le virus decouvert à un endroit est tres virulent : pas de panique . Il ne s'agit que de la forme tres virulente du H5n1, donc un HPAI... il n'est pas pire que d'habitude..

je vous dit cela car j'ai marqué un coup d'arret hier devant une depeche...

PCR : polymerase chain reaction :

examen tres fiable, sensible et specifique permettant de detecter un virus.
La "voie royale " restant  l'isolation, la mise en culture, la pousse du virus, afin de pouvoir l'identifier, le sequencer.. et en faire son" arbre" genealogique ( que l'on apelle un arbre phylogenetique )

transmission :

il peut nous echapper, d'ecrire :  transmission :
H to H ou H H  ( humain a humain )
B to H ( oiseau a humain )
Titre: quelques definitions de base
Posté par: ryback le 26 novembre 2006 à 19:50:10
merci anne pour ce rappel très important. Avec une compréhension de certains mots, on sait de quoi on parle.....
Titre: quelques definitions de base
Posté par: val2A le 30 novembre 2006 à 23:42:47
Tout à fait d'accord avec vous, ANNE et RYBACK, les termes ont leur importance!
Surtout quand ce sont "des spécialistes"!
Quand Mr Jean-Luc ANGOT (Organisation mondiale de la santé animale), sur FRANCE 5, a parlé de PANZOOTIE, on doit comprendre quoi? :shock:
Titre: quelques definitions de base
Posté par: anne le 30 novembre 2006 à 23:55:34
la reponse à ta question est contenue dans ta question
Titre: quelques definitions de base
Posté par: val2A le 01 décembre 2006 à 00:05:31
Merci ANNE!
C'est bien le problème!
Titre: Réunion du Mali, rien dans la presse
Posté par: Icaunais le 11 décembre 2006 à 11:30:06
Il y a eu une réunion sur la grippe aviaire à Bamako au Mali. Je n'ai rien entendu ou lu dans la presse à ce sujet.
Quand on connait la liberté actuelle de la presse, c'est quand même étonnant qu'il n'y ait pas ( ou pas beaucoup ) plus d'information dans la presse.
Titre: Re : quelques definitions de base
Posté par: anne le 01 juillet 2007 à 19:55:53
http://www.chups.jussieu.fr/polys/viro/poly/POLY.Chp.7.html

Rappel sur la notion d'organe-cible.

 On appelle organe-cible d'un virus le ou les organes dont l'infection est à l'origine des signes cliniques caractéristiques de la maladie. ( qui n'est pas forcement au meme endroit que la porte d'entrée du virus )
 Ainsi, la corne antérieure de la moelle ( endroit d'ou partent les nerfs qui innervent les muscles ) pour les poliovirus (la polyo est une maladie virale qui paralyse ) et non la muqueuse digestive pourtant infectée mais cliniquement muette
 l'épithélium respiratoire cilié pour les virus de la grippe ;
les glandes salivaires, les glandes génitales, les méninges pour le virus des oreillons et non la muqueuse respiratoire qui représente pourtant la porte d'entrée, muette, du virus.
------------------------------------------------------------------
nous avons ici :
la notion de porte d'entrée du virus..
 il rentre parce que certaines cellules le lui permettent . Elles sont dites permissives.
Elles sont permissives car elles ont " l'arrimage special pour ce virus".

ensuite, selon ses caracteristique , le virus :

-reste sur la porte d'entrée et l'infecte. la porte d'entrée devient l'organe cible.
-ou passe dans le sang ( fait une virémie ) par ex, et va " attaquer " un organe cible, ailleurs, selon affinité.

ex : la polyo s'attrape en buvant de l'eau contaminée :
-porte entrée : muqueuse digestive
-organe cible : les nerfs moteurs.

 il y a des portes de sorties des virus . Cela ne se dit pas : on prefere dire : le virus est excrété dans le milieu exterieur.