Forum Influmation

VIRUS H5N1 => Asie => ASIE - INFORMATIONS GENERALES => Discussion démarrée par: gérarddesaintmars le 06 novembre 2006 à 15:03:02

Titre: INFOS SRI LANKA
Posté par: gérarddesaintmars le 06 novembre 2006 à 15:03:02
Source : http://www.colombopage.com/archive/November6132559SL.html
"""""""""""""""""""
Titre: Sri Lanka : Des contrôles multiples sur des oiseaux morts ...
Posté par: gérarddesaintmars le 18 janvier 2007 à 10:44:13
Source : http://www.chinapost.com.tw/latestnews/2007118/43772.htm
2007/1/18
COLOMBO, Sri Lanka (AP)

Sri Lankan health officials said Thursday that they were collecting samples of dead birds from different locations to ascertain any link with deadly bird flu.

"We are collecting samples of birds who are alleged to have died in an unusual manner from three locations of the country," said Dr. Harsha Perera.


The birds died at two lakes in Kurunegala in central Sri Lanka, according to residents who reported the deaths last week.


Perera said samples from the first lake proved negative and tests were ongoing of samples from the second lake. The dead birds included both local and migratory birds. The Health Department has asked local officials to collect samples from a third location, a lake in eastern Ampara, and send them for testing.


Sri Lanka has so far not reported any cases of bird flu, but officials have been keeping a close eye on poultry farms and bird sanctuaries.


Health Ministry spokesman Dharma Wanninayake said Sri Lanka is free of bird flu and no case has been reported so far.


Since it began ravaging Asia's poultry in late 2003, the H5N1 bird flu virus has spread to the Middle East and Africa and killed at least 161 people around the world, according to the World Health Organization.


Most of those killed have been infected by sick birds, but WHO fears the virus could mutate into a form that easily spreads among humans, possibly sparking a pandemic


"""""""""
traduction en ligne
""""""""
2007/1/18 COLOMBO, Sri Lanka (AP) Les fonctionnaires de santé de Sri Lankan ont déclaré jeudi qu'ils rassemblaient des échantillons d'oiseaux morts de différents endroits pour vérifier n'importe quel lien avec la grippe mortelle d'oiseau. « Nous rassemblons des échantillons d'oiseaux qui sont allégués pour être morts d'une façon peu commune de trois endroits du pays, » avons dit Dr. Harsha Perera. Les oiseaux sont morts à deux lacs dans Kurunegala au Sri Lanka central, selon les résidants qui ont rapporté aux décès la semaine dernière. Perera a indiqué les échantillons provenant du premier lac se sont avérés que le négatif et les essais étaient continus des échantillons provenant du deuxième lac. Les oiseaux morts ont inclus les oiseaux locaux et migrateurs. Le département de santé a demandé aux fonctionnaires locaux de rassembler les échantillons d'un troisième endroit, un lac dans Ampara oriental, et de les adresser pour analyse. Le Sri Lanka n'a jusqu'ici rapporté aucun cas de la grippe d'oiseau, mais les fonctionnaires avaient gardé un oeil étroit aux fermes de volaille et aux sanctuaires d'oiseau. Le porte-parole Dharma Sri Lanka par Wanninayake de ministère de santé est libre de la grippe d'oiseau et aucun cas n'a été rapporté jusqu'ici. ......   
""""""
Titre: Re : Sri Lanka : Des contrôles multiples sur des oiseaux morts ...
Posté par: niceam le 20 janvier 2007 à 10:02:32
si les lacs et étangs sont contaminés par les élevages, les oiseaux sauvages en sont les victimes...
Titre: Re : Sri Lanka : Des contrôles multiples sur des oiseaux morts ...
Posté par: gérarddesaintmars le 24 janvier 2007 à 08:57:33
Résultats négatifs : pas de GA...Source : http://www.channelnewsasia.com/stories/afp_asiapacific/view/254416/1/.html
Sri Lanka rules out flu in bird deaths
Posted: 24 January 2007 1452 hrs
COLOMBO: Sri Lanka's veterinary authorities have ruled out avian flu among migratory birds that dropped dead by the hundreds, a top health official said on Wednesday.

The Veterinary Research Institute found that the birds died of salmonella poisoning, A. Chandrasoma, director at the Animal Production and Health department, said.

"We have established that there is no threat of bird flu," Chandrasoma said. "The type of salmonella poisoning we have found cannot be easily transmitted to humans."

Residents of Nikaweratiya, a location that is on the flight path of some migratory birds, reported the mass deaths two weeks ago.

Other deaths were reported at the same time in eastern Polonnaruwa district where hundreds of bird carcasses were found, officials said.

There have been no reported cases of bird flu in Sri Lanka.

The island nation has banned poultry imports to prevent the H5N1 strain of the virus from entering the island.

Bird flu has killed more than 150 people worldwide since late 2003.

"""""""""
traduction en ligne
""""""""""
Le Sri Lanka élimine la grippe dans les décès d'oiseau Signalé :
24 janvier 2007 1452 heures: Les autorités vétérinaires du Sri Lanka ont éliminé la grippe aviaire parmi les oiseaux migrateurs qui se sont laissés tomber complètement par les centaines... L'institut de recherche de recherche vétérinaire a constaté que les oiseaux sont morts de l'empoisonnement par la salmonelle, A. Chandrasoma, directeur au département animal de production et de santé, dit. « Nous avons établi qu'il n'y a aucune menace de la grippe aviaire, . « Le type d'empoisonnement par la salmonelle que nous avons trouvé ne peut pas être facilement communiqué à des humains. ».
Les résidents de Nikaweratiya, un endroit qui est sur le chemin de vol de quelques oiseaux migrateurs, ont rapporté les décès de masse il y a deux semaines. D'autres décès ont été rapportés en même temps dans la zone orientale de Polonnaruwa où des centaines de carcasses d'oiseau ont été trouvées. Il n'y a eu aucun cas rapporté de la grippe d'oiseau au Sri Lanka. La nation d'île a interdit des importations de volaille pour empêcher la contrainte H5N1 du virus d'entrer dans l'île. …"""""
Titre: Le Sri Lanka est prêt pour tout défi de santé
Posté par: muscade le 15 juin 2007 à 22:38:37
Gouvernement prêt pour tout défi de santé - ministre de santé. 

COLOMBO : Le gouvernement est prêt à relever tous les défis de santé et toutes les précautions ont été prises pour assurer la sûreté pendant un moment d'une épidémie globale telle que des sars ou la grippe d'oiseau, des soins de santé et le ministre Nimal Siripala de Silva de nutrition dit.

Adressant le lancement de l'application des règlements internationaux révisés de santé (IHR) au BMICH, Colombo, hier touristes par Silva de Minister De visitant le Sri Lanka ne sont pas intéressé par la situation de sécurité mais ils sont intéressés par la situation de santé.

Ils n'oublient pas de s'enquérir le taux de prédominance de HIV/SIDA au Sri Lanka et au sujet de la malaria au Sri Lanka.
 
« Nous avons un des plus bas taux de prédominance de HIV/SIDA dans le monde et nous sommes très près de supprimons la malaria complètement, » il nous sommes ajoutés.

Minister De Silva a précisé que le Sri Lanka a également supprimé la poliomyélite, lèpre et éludé Sars, grippe d'oiseau et épidémies globales semblables. Mais certains pays tels que l'Inde et le Pakistan n'ont pas supprimé la poliomyélite. C'est pourquoi le Sri Lanka doit continuer des programmes de vaccination.

Le « Sri Lanka fera bon accueil à IHR et souhaitera remercier l'OMS de toute aide. Le Sri Lanka a mis beaucoup d'entrée de formuler ces règlements, » il s'est ajouté. L'IHR (2005) est entré en vigueur hier dans les deux années de cible réglée par la cinquante-huitième Assemblée de santé du monde qui s'est réunie à Genève en mai 2005.

Ces règlements sont nécessaires pour suivre le scénario changeant de santé de la sécurité globale de santé.

Ils sont une version contemporaine et mise à jour d'IHR (1969) qui se permettront la sécurité maximum contre la diffusion internationale des maladies et des événements de santé publique tout en assurant l'interférence minimum avec le voyage et le commerce internationaux.

Sous IHR on s'attend à ce que tous les Etats Membres fassent rapport à l'OMS dans un délai de 24 heures d'évaluation de n'importe quelle maladie de roman ou d'événement de l'urgence de santé publique du souci international.    

********************
Saturday, 16 June 2007    

Govt ready for any health challenge - Health Minister.

Nadira GUNATILLEKE

COLOMBO: The Government is ready to face any health challenges and all precautions have been taken to ensure safety during a time of a global epidemic such as sars or bird flu, Healthcare and Nutrition Minister Nimal Siripala de Silva said.

Addressing the launch of the implementation of revised International Health Regulations (IHR) at the BMICH, Colombo, yesterday Minister De Silva said tourists visiting Sri Lanka are not interested in the security situation but they are interested in the health situation.

They do not forget to inquire the HIV/AIDS prevalence rate in Sri Lanka and about Malaria in Sri Lanka.

“We have one of the lowest HIV/AIDS prevalence rates in the world and we are very close to eradicate Malaria completely,” he added.

Minister De Silva pointed out that Sri Lanka has also eradicated Polio, Leprosy and evaded Sars, Bird Flu and similar global epidemics. But some countries such as India and Pakistan have not eradicated Polio. This is why Sri Lanka has to continue vaccination programmes.

“Sri Lanka will welcome IHR and wish to thank WHO for all the assistance. Sri Lanka has put a lot of input to formulate these regulations,” he added. The IHR (2005) came into force yesterday within the two years target set by the 58th World Health Assembly that met in Geneva in May 2005.

These regulations are needed to keep pace with the changing health scenario of global health security.

They are a contemporary, updated version of the IHR (1969) which will afford maximum security against the international spread of diseases and public health events while ensuring minimum interference with International travel and trade.

Under IHR all member states are expected to report to WHO within 24 hours of assessment of any novel disease or event of public health emergency of international concern.    

http://www.dailynews.lk/2007/06/16/news30.asp