Forum Influmation

VIRUS H5N1 => AFRIQUE ANIMAUX => Afrique => Côte d'Ivoire - Articles animaux => Discussion démarrée par: gene le 30 octobre 2006 à 14:15:53

Titre: Le Côte d`Ivoire se prépare contre les oiseaux migrateurs
Posté par: gene le 30 octobre 2006 à 14:15:53
Le Côte d`Ivoire se prépare contre les oiseaux migrateurs
--------------------------------------------------------------------------------
   
   lundi 30 octobre 2006 - Par Le Matin d'Abidjan Taille des caractères      
 
Le phénomène de la grippe aviaire reste préoccupant pour le gouvernement ivoirien. Les oiseaux migrateurs seront de retour d'ici peu. Les efforts de lutte se poursuivent donc, surtout au niveau de la sensibilisation. Avec le soutien attendu de la presse.

Confirmée le 3 mai 2006, la grippe aviaire a été très vite circonscrite en Côte d'Ivoire. Mais le gouvernement ivoirien n'a pas pour autant baissé les bras. Il continue de multiplier les efforts avec l'appui des partenaires tels la FAO et l'UE pour faire face de façon plus efficace à la propagation de la maladie. Depuis la confirmation de la présence de la maladie en Côte d'Ivoire par le laboratoire de Padoue, Italie, plusieurs mesures ont été prises en vue de la réglementation et du renforcement de la surveillance épidémiologique à Abidjan et sur toute l'étendue du territoire. Le comité de lutte installé a procédé également à l'abattage des poulets et à la désinfection des sites contaminés à Abidjan et dans les autres zones touchées. Mais la menace des oiseaux migrateurs dont le retour est prévu à partir du mois de novembre prochain plane toujours. Il faudra donc rester vigilant et renforcer les dispositions en matière de lutte. Au nombre des actions envisagées, le gouvernement mise particulièrement sur la sensibilisation. Dans ce cadre, il a été organisé du 26 au 27 octobre dernier à Bassam, un atelier de formation à l'intention des journalistes, traitant de la question de la grippe aviaire. Il s'agit de donner les outils nécessaires à ces derniers pour répondre au mieux à l'attente du gouvernement. Pour la ministre déléguée à la Communication, Mme Coffi Studer, qui a ouvert les travaux, la presse constitue un atout important dans le dispositif mis en place. En tout cas en matière de sensibilisation, d'information, et de vulgarisation des moyens de lutte. C'est pourquoi elle a salué l'organisation de ce séminaire de formation. Deux jours durant, journalistes, professionnels de la filière, et spécialistes docteurs vétérinaires conduits par M. Kanga N'Guessan ont confronté leurs idées. Ils ont travaillé et émis des réflexions fort appréciées de M. Souleymane Fadiga, directeur de cabinet adjoint du ministre de la Production animale et des Ressources halieutiques, Pr Alphonse Douati. Plusieurs recommandations ont été faites au terme de cet atelier. Les journalistes ont souhaité la mise en place d'un comité paritaire avec les spécialistes. Ils exhortent surtout les spécialistes à leur faciliter la tâche dans l'accès à l'information, pour être plus efficaces.
KVK

http://news.abidjan.net/article/index.asp?n=220157