Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE - HUMAINS => Asie => Inde - Articles humains => Discussion démarrée par: niceam le 29 octobre 2006 à 09:42:34

Titre: INDE LE GOUVERNEMENT DORT MALGRE LA GRIPPE AVIAIRE
Posté par: niceam le 29 octobre 2006 à 09:42:34
Bird flu season back, but govt sleepsAdd to Clippings
Kounteya Sinha
[ 18 Oct, 2006 0251hrs ISTTIMES NEWS NETWORK ]
http://timesofindia.indiatimes.com/articleshow/msid-2191782,curpg-2.cms
TRAD NICEAM

Seulement 3 laboratoires pour examiner les échantillons humains ont été annoncés.
Seulement un institut national de laboratoire des maladies contagieuses BSL-III sera bientôt fonctionnel.
Actuellement, seulement l'institut national de la virologie, Pune, un laboratoire accrédité de BSL-III peut examiner les échantillons humains. HSADL, à Bhopal, qui avait isolé le virus de grippe aviaire, doit partager encore le virus avec le Indian Council of Medical Research. Les deux instituts sont supposés « entreprendre conjointement des études pour comprendre mieux le virus ».
L'Inde n'a même pas envoyé le virus en Australie pour la validation.
Selon les normes internationales, une fois qu'un pays déclare une manifestation H5N1, il doit envoyer les échantillons de virus à un autre pays pour validation. Des sources disent que les responsables du CDC, à Atlanta, ont à plusieurs reprises demandé à l'Inde d'envoyer les échantillons en Australie.
Mais HSADL a refusé de partager le virus.
Les scientifiques disent que, bien que l'attention du gouvernement vers la grippe aviaire ait plongé, le virus reste dangereux et  capable de causer un outbreak mondial comme celui de 1918, quand 50 millions de personnes sont mortes.
   
3 Labos dont un fonctionnel, pour un pays aussi étendu et peuplé que l'Inde... on croit réver
c'est vrai qu'il y a tant de morts chaque jour pour différents motifs - mais l'Inde doit faire comme la Chine, partager ses données et prendre des mesures sérieuses contre la grippe aviaire - si leur gouvernement dort, le virus lui, ne fait pas la sieste
! :stw:
Titre: INDE LE GOUVERNEMENT DORT MALGRE LA GRIPPE AVIAIRE
Posté par: anne le 30 octobre 2006 à 11:36:49
Tamiflu helped avert outbreak of bird fluAdd to Clippings
Kounteya Sinha
[ 29 Oct, 2006 2344hrs ISTTIMES NEWS NETWORK ]
RSS Feeds| SMS NEWS to 8888 for latest updates
http://timesofindia.indiatimes.com/articleshow/223059.cms
NEW DELHI: The deadly H5N1 bird flu virus that hit India in February 2006 was sensitive to Tamiflu, the drug which many governments including India used to ward off a deadly bird flu pandemic.

Genetic and DNA sequencing of the virus collected from Jalgaon and Navapur by scientists from Bhopal's High Security Animal Disease Laboratory, has revealed that the virus contained several types of amino acids - glutamic acid, asparigine, histidine and arvinone - that made it sensitive to Tamiflu.

This, scientists say, helped India avert a possible transmission of the deadly H5N1 virus from birds to humans.

Scientists B Patnaik and C Tosh, who have completed sequencing the genes HA1 and HA2 of the virus and studying the 10 proteins, specially HA and NA present in the virus, told TOI that "timely administering of Tamiflu to those who were quarantined on suspicions of having been in contact with H5N1 virus infected birds, helped us avert the transmission of the virus to humans.

DNA analysis of the virus has shown it to be highly sensitive to Tamiflu". According to lab chief H K Pradhan, some countries including Vietnam have reported that the virus circulating there is resistant to Tamiflu making its containment even more difficult.

nice, tes desirs sont suivis d'effets :-)
les virus animaux etudiés en inde a bohpal  ne sont pas resistants au tamiflu
Titre: INDE LE GOUVERNEMENT DORT MALGRE LA GRIPPE AVIAIRE
Posté par: niceam le 30 octobre 2006 à 23:10:54
citation :
According to lab chief H K Pradhan, some countries including Vietnam have reported that the virus circulating there is resistant to Tamiflu making its containment even more difficult.


"Selon le chef H K Pradhan de laboratoire, quelques pays comprenant le Vietnam ont signalé que le virus circulant là est résistant au Tamiflu rendant son containement bien plus difficile."


donc ce ne serait pas le cas en Inde ? le virus circulant dans les pays limitrophes doit respecter les frontières... bien élevé, celui-la !