Forum Influmation

VIRUS H5N1 => AFRIQUE ANIMAUX => Afrique => Algérie - Articles animaux => Discussion démarrée par: gene le 16 octobre 2006 à 20:32:27

Titre: Algérie : Mesures de surveillance
Posté par: gene le 16 octobre 2006 à 20:32:27
Algérie : Mesures de surveillance pour faire face à la grippe aviaire
Le Docteur Boughdour responsable du service vétérinaire au ministère de l’agriculture à El Khabar
lundi 16 octobre 2006.

En Algérie, le Docteur Boughdour, responsable du service vétérinaire au niveau du ministère de l’Agriculture a révélé à El Khabar l’intensification des mesures de surveillance et de contrôle pour faire face à la grippe aviaire.

Il a souligné que ces mesures ont été allégées à cause de l’inexistence d’oiseaux migrateurs.

Le même responsable a ajouté que les mesures de suivi n’ont pas été totalement annulées mais des réseaux de contrôle ont été maintenus, précisant que celles concernant le rassemblement d’oiseaux dans des endroits clos et la capture d’oiseaux migrateurs ont été levées. Toutefois le retour des oiseaux migrateurs a été enregistré vers la fin Septembre et au début du mois d’Octobre, ceci va probablement se poursuivre jusqu’au mois de Décembre.

Dr. Boughdour a indiqué qu’il a des instructions du Secrétaire Générale du ministère au sujet de l’interdiction de vendre de la volaille au bord de la route ou dans les rues et le rassemblement d’oiseaux dans des endroits protégés et clos.

En plus du fait que les équipes de surveillance vont être dotées d’un nouvel équipement. Les laboratoires vont bénéficier de nouveaux outils et de matériel pour traiter et identifier les cas en l’espace d’une journée.

S. Hafid — El-Khabar


http://actualite.el-annabi.com/article.php3?id_article=2209
Titre: surveillance en algerie
Posté par: lokbani le 19 octobre 2006 à 13:02:07
;D bjr
effectivement le dr boughedour s'est exprimé sur les ondes de la chaine 3 (francaise) pour annoncer la relance du dispositif de surveillance de la ga.
les laboratoires ont béneficier de reactifs pour le diagnostic précoce de la maladie, notament les tests de detection rapide, à coté des tests préconisés par l'oie.  
bien que le risque de contamination par oiseaux migrateur soit faible, des dispositions de préconfinement ont été prises.
le mode d'elevage en algerie ne permet pas de contact direct oiseaux migrateurs - oiseaux de basse cours et o basse cours - homme.
+ de 3000test ont été réalisés sur des échantillons aviaires et se sont reveles négatif. aucun cas humain n'a été enregistré à ce jour. un stock d'antiviraux est disponible et meme saidal en fabrique "saiflu"