Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE DU SUD EST - ANIMAUX H5N1 => Continents et Pays sous surveillance H5N1 => Indonésie - Articles animaux => Discussion démarrée par: gérarddesaintmars le 07 octobre 2006 à 05:41:12

Titre: Indonésie : Bali le virus H5N1 infecte des porcs
Posté par: gérarddesaintmars le 07 octobre 2006 à 05:41:12
Source : http://www.tempointeractive.com/hg/nasional/2006/10/06/brk,20061006-85557,uk.html
""""""""""
Titre: Indonésie : Bali le virus H5N1 infecte des porcs
Posté par: anne le 07 octobre 2006 à 07:02:02
on attend la publication scientifique. si elle parait un jour
on parle de ces 2 porcs depuis quques jours/ la , on dit que le virus se serait comporté comme un opportuniste ????? ( c'est a dire, ququ chose qui profite d'un l'etat de santé affaiblit pour...)
il n'a été retrouvé que dans la rate, qui presentait des taches rouges ( hemorragie )..

le prbe des porcs dans le monde actuellement d'apres MINGUS DES FLUTRACKER
est qu'il y a une pandemie de CIRCOVIRUS
qui a l'air d'etre un vrai pbe de santé animale

je ne sais pas trop ce que fait ce virus, en fait, pas eu le temps,
mais ce qui est sur, c'est que s'il en tue pas la bete, il PREDISPOSE le porc a attrapper n'importe quel pathogene viral ou bacterien d'apres ce que j'ai lu.
donc au final, on se retrouve avec des porcs , morts de plein de maladies differentes , alors qu'a la base, le circovirus  rodait

c'est tout ce que je sais sur le sujet
Titre: Indonésie : Bali le virus H5N1 infecte des porcs
Posté par: alain le 09 octobre 2006 à 21:53:11
http://today.reuters.com/News/CrisesArticle.aspx?storyId=JAK104239

Bird flu found in pigs in Indonesia's Bali
Mon 9 Oct 2006 5:49 AM ET
JAKARTA, Oct 9 (Reuters) - The H5N1 bird flu virus has infected pigs on the Indonesian resort island of Bali, a senior agriculture ministry official said on Monday.

"There were two pigs that were infected by bird flu in Bali. These were old cases that happened last July," Musni Suatmodjo, agriculture ministry director of animal health, told Reuters.

Koran Tempo newspaper had reported on the weekend that a team from the veterinary faculty at Udayana University had discovered avian influenza infected two pigs in the regencies of Gianyar and Tabanan in Bali.

It was not clear if the pigs died.

Pigs are a concern because they are susceptible to many of the viruses that infect humans. Swines can act as mixing vessels in which genetic material from avian flu viruses can mix with human influenza viruses, potentially producing new and deadly strains for which humans have no immunity.

I Gusti Putu Suwandi, head of the Tabanan agriculture office, said there have not been new cases of avian influenza in the area since July.

"As for the pigs' cases, we haven't received a formal report of the finding from the university," Suwandi told Reuters by telephone.

The agriculture ministry's Suatmodjo said bird flu had been detected in 30 out of 33 provinces in the country, with the latest cases in North Sulawesi province.

He said that although that was an increase from 29 provinces last year, the percentage of deaths in poultry was lower thanks to better vaccination and other control measures.

"The number of death cases in poultry due to bird flu were relatively small as commercial farms have done proper vaccination and biosecurity, but the main problems remain on the backyard farms," Suatmodjo said, referring to the many Indonesians who keep a handful of chickens at their homes.

Indonesia has become one of the frontlines in the battle against the disease. So far, 52 people have died of bird flu, the highest of any country, with the majority of deaths occurring since the beginning of this year.

Worldwide, 148 people have died of bird flu since 2003.

Although the human death toll has climbed, the Indonesian government has resisted mass culling of birds, citing the expense and impracticality in a huge, populous country where keeping a few chickens or ducks in backyards is common.

Culling at selective farms and their immediate surroundings has been the preferred method.

Millions of chickens and other fowl in Indonesia have died from the disease or been killed to prevent its spread since it first surfaced in the archipelago in late 2003.

**********************************************
 
La grippe d'oiseau trouvée chez les porcs dans Bali mon 9 oct. 2006 5:49 AM ET JAKARTA, oct. 9 (Reuters) de l'Indonésie

- le virus de grippe de l'oiseau H5N1 a infecté des porcs sur l'île indonésienne de ressource de Bali, dit un  officiel de ministère d'agriculture le lundi. "il y avait deux porcs qui ont été infectés par la grippe d'oiseau dans Bali. C'étaient de vieux cas qui se sont produits juillet passé, "Musni Suatmodjo, directeur de ministère d'agriculture de la santé des animaux, dit Reuters.
Le journal de tempo de Coran a eu a rendu compte le week-end qu'une équipe du corps enseignant vétérinaire à l'université d'Udayana avait découvert que la grippe avienne a infecté deux porcs dans les régences de Gianyar et de Tabanan dans Bali. Il n'était pas clair si les porcs etaient morts.
 Les porcs sont un souci parce qu'ils sont susceptibles de plusieurs des virus qui infectent des humains. Les porcs peuvent agir en tant que mixeur de mélange en lesquels le matériel génétique des virus aviaire de grippe peut se mélanger aux virus humains de grippe, potentiellement produisant les nouvelles et mortelles contraintes pour lesquelles les humains ne prennent aucune immunité. I Gusti Putu Suwandi, chef du bureau d'agriculture de Tabanan, a indiqué là il n'y a pas de nouveaux cas de la grippe aviaire dans le secteur depuis juillet. "quant aux cas des porcs, nous n'avons pas reçu un rapport formel de la conclusion de l'université," Reuters dit par Suwandi par téléphone.
 Suatmodjo du ministère d'agriculture a indiqué que grippe d'oiseau avait été détecté dans 30 sur 33 provinces dans le pays, avec les derniers cas dans la province du nord de Sulawesi. Il a dit que bien que c'ait été l'année dernière une augmentation de 29 provinces, le pourcentage des décès dans la volaille était grâce inférieure à une meilleure vaccination et à d'autres mesures de contrôle. "le nombre de cas de la mort dans la volaille due à la grippe d'oiseau étaient relativement petit comme les fermes commerciales ont fait la vaccination et le biosecurity appropriés, mais les problèmes principaux demeurent aux fermes de arrière-cour," Suatmodjo dit, se rapportant aux nombreux Indonésiens qui gardent une poignée de poulets à leurs maisons. L'Indonésie a devenu des lignes du front dans la bataille contre la maladie. Jusqu'ici, 52 personnes sont mortes de la grippe d'oiseau, le plus haut de n'importe quel pays, avec la majorité des décès se produisant depuis le début de cette année. Dans le monde entier, 148 personnes sont mortes de la grippe d'oiseau depuis 2003. Bien que le péage humain de la mort se soit élevé, le gouvernement indonésien a résisté au cueillage de masse des oiseaux, citant les dépenses et l'impraticabilité dans un pays énorme et populeux où maintenir quelques poulets ou canards dans les arrière-cours est commun. Le cueillage aux fermes sélectives et à leurs environnements immédiats a été la méthode préférée. Les millions de poulets et de toute autre volaille en Indonésie sont morts de la maladie ou tué pour empêcher sa diffusion depuis qu'elle a apprêté la première fois dans l'archipel vers la fin de 2003.
Titre: Indonésie : Bali le virus H5N1 infecte des porcs
Posté par: niceam le 10 octobre 2006 à 08:50:06
effectivement les cas des 2 porcs dataient de juillet, mais les rapports des études universitaires les constatant viennent seulement de les mettre en évidence... ce n'est pas parce que 2 ou 3 mois sont écoulés qu'on ne doit pas prendre en considération un événement qui peut être important
Titre: Indonésie : Bali le virus H5N1 infecte des porcs
Posté par: alain le 11 octobre 2006 à 06:15:05
http://visz.rsoe.hu/alertmap/woalert_read.php?id=7947&cat=dis&lang=eng

DESCRIPTION
Pigs and stray cats have been found infected with the H5N1 avian influenza virus in Indonesia, adding to the few previous reports of such cases. A study from Udayana University found that two pigs on the island of Bali were infected with the H5N1 virus in July, senior agriculture minister Musni Suatmodjo told Reuters yesterday. According to news reports, veterinary faculty from the university discovered the infected pigs in Bali's south-central Gianyar and Tabanan regencies. News reports didn't say if the pigs were sick or died. Flu experts worry about H5N1 findings in pigs because the animals can carry human as well as avian influenza viruses, which presents the viruses an opportunity to combine and form new strains that could spark a human flu pandemic.

This isn't the first time that the H5N1 virus has been identified in Indonesian pigs. In 2005, a report in Nature said the virus was found in 5 of 10 healthy pigs kept near poultry farms in western Java where poultry were infected with H5N1. The report said the Indonesian government had found similar results among pigs in the same region. Meanwhile, researchers from the Indonesian Environment Information Center (PILI) in Yogyakarta announced that stray cats had caught the H5N1 virus from infected poultry at live markets, according to a report Oct 7 in the Jakarta Post. There were no details about the location of the stray cats or if they were sick or died. "We are positive that cats can have the virus, although it is yet to be proven that they can transmit the virus to other animals or humans," said PILI director Iwan Setiawan. Other instances of cats infected with the H5N1 virus have been documented: house cats in Germany, Thailand, and Austria, and a leopard and tigers at a zoo near Bangkok. But the role of cats in transmitting the H5N1 virus is not known. The World Health Organization said earlier this year that no human cases have been linked to diseased cats. However, Albert Osterhaus, a virologist with the Erasmus Medical Center in the Netherlands, said that cat-to-human transmission is theoretically possible and that cat-to-cat transmission has been shown in a laboratory setting.
 ***************************************************
DESCRIPTION        Des porcs de  et les chats errants ont été trouvés atteints du virus avien de la grippe H5N1 en Indonésie, s'ajoutant aux quelques rapports précédents de tels cas

. Une étude d'université d'Udayana a constaté que deux porcs sur l'île de Bali ont été atteints du virus H5N1 en juillet, Ministre de l'agriculture aîné Musni Reuters dit par Suatmodjo hier. Selon des rapports de nouvelles, le corps enseignant vétérinaire de l'université a découvert les porcs infectés en quelques sud-central Gianyar de Bali et régences de Tabanan.

 Les rapports de nouvelles n'ont pas indiqué si les porcs étaient malades ou morts. Les experts en matière de grippe s'inquiètent des résultats H5N1 chez les porcs parce que les animaux peuvent porter l'humain aussi bien que les virus aviens de grippe, qui présente aux virus une occasion de combiner et former les nouvelles contraintes qui pourraient étinceler une pandémie humaine de grippe.
 Ce n'est pas la première fois que le virus H5N1 a été identifié chez les porcs indonésiens. En 2005, un rapport en nature a indiqué que le virus a été trouvé dans 5 de 10 porcs sains gardés près des fermes de volaille dans Java occidental où la volaille ont été atteintes de H5N1. Le rapport a indiqué que le gouvernement indonésien avait trouvé les résultats semblables parmi des porcs dans la même région.

 En attendant, les chercheurs du centre indonésien de l'information d'environnement (PILI) dans Yogyakarta ont annoncé que les chats parasites avaient attrapé le virus H5N1 de la volaille infectée aux marchés de phase, selon un rapport oct. 7 dans le poteau de Jakarta.

 Il n'y avait aucun détail au sujet de l'endroit des chats parasites ou s'ils étaient malades ou morts. "nous sommes positifs que les chats puissent avoir le virus, bien qu'il doive être montré encore qu'ils puissent communiquer le virus à d'autres animaux ou humains," ont dit directeur Iwan Setiawan de PILI.

 D'autres exemples des chats atteints du virus H5N1 ont été documentés : logez les chats en Allemagne, la Thaïlande, et l'Autriche, et un léopard et des tigres à un zoo près de Bangkok. Mais le rôle des chats en transmettant le virus H5N1 n'est pas connu. L'organisation mondiale de la santé a indiqué plus tôt cette année qu'aucun cas humain n'a été lié aux chats malades. Cependant, Albert Osterhaus, un virologue avec le centre médical d'Erasmus dans les Pays Bas, dits que la transmission chat-à-humaine est théoriquement possible et que la transmission de chat-à-chat a été montrée dans un arrangement de laboratoire.