Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE DU SUD EST - ANIMAUX H5N1 => Continents et Pays sous surveillance H5N1 => Indonésie - Articles animaux => Discussion démarrée par: niceam le 29 septembre 2006 à 19:47:26

Titre: INDO - CLUSTER DE BANDUNG immunité acquise pour les animaux
Posté par: niceam le 29 septembre 2006 à 19:47:26
http://www.bruneitimes.com.bn/details.php?shape_ID=6154

TRAD NICEAM - EXTRAITS

AFP - Le DR Nadirin a indiqué que la famille gardait des canards  et des coqs de combat, qui ont montré  une immunité au virus H5N1, signifiant ils avaient été infectés à un moment donné.    Ceci, avec le fait que la famille a alimenté leur chien avec les poulets morts, signifie qu'il est possible ils aient attrapé le virus directement de la volaille, plutôt que autrement. Le chien est examiné pour des signes du virus, il a dit.    «Dans leur maison, il y a 8 coqs de combat, et trois d'entre eux ont l'immunité au virus H5N1. Cela  signifie qu'ils ont été infectés et ont naturellement développé une immunité, » il a dit.    « Ils ont également quatre canards dont un d'eux… a également développé une immunité. »    Deux colombes à la maison d'un voisin avaient également été examinées  positives pour le virus, mais montrait une immunité, il a ajouté.    
L'Indonésie s'attaque aux manifestations continues du virus H5N1 dans sa volaille et a rapporté  51 décès humains de la grippe aviaire, sur 68 cas confirmés, le nombre le plus élevé au monde.    
Elle a rapporté le cas confirmé le premier par laboratoire du monde de  transmission inter-humaine en mai, quand sept personnes sont mortes dans un cas de cluster.    
Les cas de cluster, où le virus H5N1 se diffuse de  personne à  personne plutôt qu'a partir  de la volaille, augmentent le risque du virus subissant une mutation pour devenir facilement transmissibles entre les personnes. Les scientifiques craignent un tel développement, , qui pourrait mener à une pandémie globale avec  la mort de millions de personnes.

Donc dans les zones où l'épizootie est bien implantée, les animaux ont commencé à produire une immunisation contre le virus (naturellement ou par vaccination) - mais la preuve est là que les humains continuent à être, eux aussi, contaminés et qui sait, pour certains développer une immunité