Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE DU SUD EST - INFORMATIONS GENERALES H5N1 => Continents et Pays sous surveillance H5N1 => Indonésie - Informations générales => Discussion démarrée par: niceam le 25 août 2006 à 08:29:58

Titre: INDONESIE:inquietant LES VILLES SUCCOMBENT COMME DES DOMINOS
Posté par: niceam le 25 août 2006 à 08:29:58
Bird Flu Sweeps Across Indonesia
More victims arriving at hospitals, more areas being infected
Aloysius Wisnuhardana (wisnuhard)        
   Published 2006-08-25 16:02 (KST)   trad niceam

Les villes en Indonésie succombent comme des dominos à la grippe aviaire : Garut dans Java occidental, puis Kendari dans Sulawesi, puis Dairi, Serang, et finalement Simalungun du sud-est dans Sumatra du nord.  
La 2ème ville  la plus grande, Sorabaya, Indonésie, est encore inchangée, mais la cause des décès récents de 40 poulets doit être encore déterminée .D'autres secteurs n'ont pas encore rapporté de manifestations, mais cela peut juste être une question de temps avant qu'ils ne sucombent aussi à la grippe aviaire.    
Dans Garut, le virus est apparu la première fois dans les villages de Cikelet et de Cigadog, mais il s'est, depuis, diffusé à d'autres villages. Le nombre de victimes suspectes de grippe aviaire continue à monter chaque jour.    
Les officiels du ministère de la santé, qui veulent vérifier la diffusion du virus dans le secteur, surveillent 7 villages dans Garut. Les fonctionnaires sont également allés dans chaque village rechercher les personnes qui montrent des signes d'infection afin de les envoyer à l'hôpital le plus proche. Hendra, 21 ans, et Gilang, 9 ans, sont les plus récentes victimes  positives pour le virus de grippe aviaire. I
ls ont reçu un traitement médical à Dr. Slamet Hospital dans Garut. Quatre autres sont en observation dans leurs maisons par des équipes de Health Ministry. Si leur état empire, les équipes les conduiront à l'hôpital.    
En réponse à un nombre en  augmentation de victimes de grippe aviaire dans Java occidental, le gouvernement  a désigné 10 hôpitaux en tant que centres de traitement du virus. Chacun de ces hôpitaux aura des salles d'isolement et une nursery dédiée à la manipulation des patients de grippe aviaire.    
Dans Kendari, Sulawesi du sud-est, plus de 1.300 poulets dans 7 zones secondaires ont été abattus après test positif pour le virus de grippe aviaire. Il sera difficile de vérifier la diffusion du virus dans cette province parce que c'est un secteur important d'aviculture.  
2 enfants en bas âge souffrant de fièvre élevée, de toux sévère, et de brièveté du souffle auraient été envoyés à l'hôpital de Kendari. Des échantillons de sang ont été envoyés à Jakarta.    
Dans Sumatra du nord, alors que la flambée soudaine de grippe aviaire dans Tanah Karo diminuait, Simalungun a été frappé cette semaine. Plus de 15.000 poulets ont été éliminés, bien que les personnes étaient peu disposées au début, à remettre leurs volailles, craignant qu'elles ne soient pas indemnisées.    
Serang a également rapporté (la présence du) virus de grippe aviaire la semaine dernière après qu'environ 300 poulets soient soudainement morts.
Les fonctionnaires paraissent se déplacer trop lentement pour stopper la diffusion du virus.    Un des plus grands empêchements pour arrêter la diffusion du virus est le manque de conscience. (et d'informations les gens ne savent pas que c'est la GA)
Les fonctionnaires vétérinaires ne peuvent pas être partout immédiatement.
Comme les symptômes du virus sont semblables à ceux des maux communs de la volaille, les villageois attribuent souvent la mort de leurs poulets à autre chose que la grippe aviaire. c'est seulement après que quelqu'un dans la communauté devient malade ou décède que la vérité devient connue.  
De plus, les symptômes du virus sont semblables aux maux humains communs. Parfois ils ne cherchent pas de traitement médical supposant qu'ils ont seulement pris froid ou la gorge endolorie.  ©
2006 OhmyNews
Titre: INDONESIE IGNORANCE DE LA POPULATION
Posté par: niceam le 25 août 2006 à 12:33:18
Ignorance hampers Indonesia's bird flu fight
Thu Aug 24, 2006 9:47pm ET164  TRAD NICEAM

Caswali a vendu des poulets vivants sur un marché traditionnel proche de la capitale indonésienne pendant plus de 10 ans, mais on ne lui a jamais fourni aucune information sur la grippe aviaire.    « J'ai seulement entendu parler de la grippe aviaire aux informations à la télévision. Mais je n'ai pas du tout peur car mes poulets sont sains. Moi comme des centaines de commerçants de poulets que je connais, n'ont été jamais infectés par la grippe aviaire, » a dit Caswali 47 ans, pendant qu'il abattait un poulet vivant.    « Pour tout le monde, la vie ou la mort est prédestinée par Allah. »

LA SUITE :

http://today.reuters.com/news/articlenews.aspx?type=worldNews&storyID=2006-08-25T014720Z_01
_JAK115024_RTRUKOC_0_US-BIRDFLU-INDONESIA.xml&archived=False
coupé en 2 car trop long enlever le retour à la fin de la première ligne