Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE DU SUD EST - ANIMAUX H5N1 => Continents et Pays sous surveillance H5N1 => Thaïlande - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 02 août 2006 à 23:02:07

Titre: ministre de la santé emet un etat d'alerte pour tout le pays
Posté par: alain le 02 août 2006 à 23:02:07
http://www.cidrap.umn.edu/cidrap/content/influenza/avianflu/news/aug0106thailand.html

Health minister puts all of Thailand on bird flu alert
Aug 1, 2006 (CIDRAP News) – Amid a rising number of cases of suspected avian flu in birds and humans, Thailand's health minister yesterday declared that all of the country's provinces are on alert, triggering tighter rules on bird transport and disposal.

Health officials are monitoring 765 workers and farm families who were involved with a cull over the weekend of 300,000 chickens in the Nakhon Phanom province, said a report today in The Nation, a Thai newspaper. So far, six people have developed a fever and two have exhibited influenza symptoms and are receiving oseltamivir, the report said.

Meanwhile, the number of people in other provinces who are being monitored for avian flu has apparently dropped from 80 in 19 provinces reported on Monday to 45 in 10 provinces on Tuesday.

Thailand reported its first human H5N1 avian influenza case and death of 2006 last week, a 17-year-old boy who died on Jul 24 in the Phichit province after handling dead chickens. In a report to the World Organization for Animal Health (OIE), the Lower Northern Regional Veterinary Research and Development Centre in the Pitsanulok province said it confirmed the presence of H5N1 in chickens in Phichit during regular surveillance of high-risk areas. The positive test prompted full-scale preventive measures, which include screening, culling in affected areas, disinfecting affected and other high-risk areas, quarantining, and banning poultry transport for 30 days.

In other news, Bloomberg reported today that Thailand has vowed to jail farmers who do not promptly report poultry deaths. The news service quoted a statement from Thai agriculture minister Sudarat Keyuraphan that farmers who don't notify officials about bird deaths within 12 hours could face up to 2 months in jail and a fine of up to 4,000 baht ($106). The ministry also said the same penalties would apply to people in border provinces who violate a ban prohibiting poultry from Laos, Cambodia, and Myanmar.

trad

Le ministre de santé met toute la Thaïlande sur l'alerte août 1, 2006 de grippe d'oiseau (des nouvelles de CIDRAP)
- parmi un nombre croissant de cas de la grippe aviaire suspectée dans les oiseaux et les humains, ministre de la santé de la Thaïlande a hier déclaré que toutes les provinces du pays sont sur l'alerte, déclenchant des règles plus serrées sur le transport et la disposition d'oiseau.
 Les fonctionnaires de santé surveillent 765 ouvriers et les familles de ferme qui ont été impliquées d'un inférieur au cours du week-end de 300.000 poulets dans la province de Nakhon Phanom, ont indiqué un rapport aujourd'hui dans la nation, un journal thaï.
 Jusqu'ici, six personnes ont développé une fièvre et deux ont montré des symptômes de grippe et reçoivent l'oseltamivir, le rapport dit.
 En attendant, le nombre de personnes dans d'autres provinces qui sont surveillées pour la grippe avienne a apparemment chuté de 80 dans 19 provinces a rendu compte le lundi à 45 dans 10 provinces le mardi.
La Thaïlande a rapporté à son premier H5N1 humain le cas avien de grippe et la mort de 2006 la semaine dernière, un garçon 17-year-old qui est mort juillet 24 dans la province de Phichit après manipulation des poulets morts.
 Dans un rapport à l'organisation du monde pour la santé des animaux (OIE), la recherche et le centre vétérinaires régionaux nordiques inférieurs de développement dans la province de Pitsanulok ont indiqué qu'elle a confirmé la présence de H5N1 chez les poulets dans Phichit pendant la surveillance régulière des secteurs à haut risque.
 L'essai positif a incité les mesures préventives complètes, qui incluent le criblage, cueillant dans des secteurs affectés, désinfectant affecté et d'autres secteurs à haut risque, mise en quarantaine, et interdire la volaille transportent pendant 30 jours.
Dans d'autres nouvelles, Bloomberg a rapporté aujourd'hui que la Thaïlande s'est vouée à emprisonner les fermiers qui ne rapportent pas promptement les décès de volaille.
 Le service de nouvelles a cité un rapport du Ministre de l'agriculture thaï Sudarat Keyuraphan que les fermiers qui n'annoncent pas des fonctionnaires au sujet des décès d'oiseau dans un délai de 12 heures pourraient etre condamnés à 2 mois en prison et amende de baht jusqu'à 4.000 ($106).
 Le ministère a également indiqué que les mêmes pénalités s'appliqueraient aux gens dans les provinces de frontière qui violent une interdiction interdisant la volaille du Laos, du Cambodge, et le Myanmar.