Forum Influmation

PRESENTATION - DISCUSSIONS - SUGGESTIONS => PRESENTATION - DISCUSSIONS => Discussions sur les articles => Discussion démarrée par: FAb le 30 octobre 2005 à 00:00:58

Titre: Pourquoi aujourd'hui on craint une mutation?
Posté par: FAb le 30 octobre 2005 à 00:00:58
Bonjour à toutes et à tous.
Dans le cadre d'un TPE on se demandait pourquoi; vu que la grippe aviaire a déjà existé; une telle panique s'était crée ces derniers temps sur une possible mutation du virus H5N1?
Pourquoi il muterait si dans le passée il ne la pas fait?
Et qu'est-ce qui ferait muter le virus le rendant transmissible d'homme à homme dans l'environnement?

Merci d'avance.
Titre: Peut-être qu'un élément de réponse est dans cet article...
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 30 octobre 2005 à 01:05:33
http://www.nature.com/nature/journal/v437/n7062/pdf/nature04239.pdf

Bonne lecture ;)  ::)
Titre: mutation et peur actuelle
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 30 octobre 2005 à 11:11:55
Bonjour,

je poense qu'un deuxième élément de reponse sr trouve dans cet article traduit sur FLUWIKIE

http://www.fluwikie.com/index.php?n=Main.LaGrippe-DeuxiMePartie

Bonne lecture

je passe le relais à RYBACK qui vous répondra plus précisement sans doute.
 ;)  ::)
Titre: Pourquoi aujourd'hui on craint une mutation?
Posté par: ZOUZOU le 30 octobre 2005 à 18:49:19
regarde dans les commentaires du texte du Pr Derenne, il y a beaucoup d'explications données par Fred et Anne ces derniers joiurs
Titre: Re: Pourquoi aujourd'hui on craint une mutation?
Posté par: Anonymous le 30 octobre 2005 à 19:05:15
Citation de: "FAb"

Dans le cadre d'un TPE on se demandait pourquoi; vu que la grippe aviaire a déjà existé; une telle panique s'était crée ces derniers temps sur une possible mutation du virus H5N1?
Pourquoi il muterait si dans le passée il ne la pas fait?
Et qu'est-ce qui ferait muter le virus le rendant transmissible d'homme à homme dans l'environnement?
Merci d'avance.


vous trouverez également des éléments de réponse pour votre TPE dans les commentaires accompagnant l'article "absence d'articles".
Bon tpe...
Titre: pour le TPE
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 30 octobre 2005 à 23:12:36
Re bonjour et bonsoir

Pour le TPE ce document  datant de 2002 en français...

Rapport de 95 pages du groupe de travail sur

" Le risque de transmission à l'homme des virus d'influenza aviaires ".

http://www.afssa.fr/ftp/afssa/basedoc/rapportinfluenza.pdf

 ;)  ::)
Titre: Pourquoi aujourd'hui on craint une mutation?
Posté par: Yves le 07 novembre 2005 à 13:00:26
Pour relancer la discussion.


Les mutations se produisent de manière incessante. Et il est fort probable que des versions mutantes du virus capable de se transmettre d'humain à humain apparaissent régulièrement dans les oiseaux infectés. Mais ces souches sont probablement difficilement transmises vers d'autres oiseaux du fait de la mutation. La seule condition manquante est la présence d'humains à proximité vers lesquels ces souches pouraient migrer et se développer.

Le nombre d'humains infectés par le virus aviaire est encore faible et les possibilités de mutations et de recombinaisons y sont donc réduites, mais ce n'est qu'une question de temps avant que le changement nécessaire ne se produise.
Titre: mutation
Posté par: alain le 07 novembre 2005 à 13:44:47
si j'ai bien compris le raisonnement une version mutante à l'homme peut etre differente d'une autre version mutante en fontion d'une variante d'ou à partir de là si la mutation d'homme à homme se fait par exemple dans 2 endroits il faudra élaborer un vaccin qui couvre les 2 versions??
Titre: Pourquoi aujourd'hui on craint une mutation?
Posté par: fred le 07 novembre 2005 à 15:33:40
Très bonne réflexions Yves et Zouzou...
effectivement, un vaccin a pour but d'augmenter le nombre d'un lymphocytes particulier producteurs d'anticorps (lymphocytes mémoires). Le lymphocytes "choisit" pour se multiplier est celui qui agit contre le vaccin.
Les anticorps produits ne reconnaissent pas la totalité de l'antigène ("l'envahisseur") : il reconnaît telle ou telle autre partie de sa surface. Si l'anticorps est spécifique d'une région commune de la surface des deux (ou plus) variants de la grippe, il n'y a pas de problème : l'anticorps "fera la chasse" aux deux.