Forum Influmation

VIRUS H5N1 => L'Amérique => AMERIQUE DU SUD => Discussion démarrée par: niceam le 12 juillet 2006 à 18:49:38

Titre: BRESIL : pas d'inquiétudes sur la santé du volailler DOUX
Posté par: niceam le 12 juillet 2006 à 18:49:38
Past Bird Flu Scare Brazilian Firm Back to Killing One Million Chickens a
Written by Newsroom  
Wednesday, 12 July 2006   TRAD NICEAM
http://www.brazzilmag.com/content/view/6848/53/
Le président mondial du groupe  Doux,  Charles Doux, et le directeur pour les relations institutionnelles au Brésil, Aristides Vogt, ont annoncé lundi 10 juillet, que usine de volailles Frangosul  va abattre de nouveau un million d'oiseaux par jour à Rio Grande do Sul, l'état brésilien le plus au sud.  
La compagnie avait ramené ce nombre à 700.000 en mars, quand des cas de la grippe aviaire ont été enregistrés dans quelques pays.
Actuellement 850.000 oiseaux sont abattus par jour. L'information est du porte-parole du gouvernement local d'état.    
L'unité de Doux Frangosul à Montenegro est celle qui traite le plus grand nombre de poulets. La compagnie a également trois unités de production dans les villes de Gaúcho, de Passo Fundo et de Caxias Sul, et dans l'état du centre-ouest de Mato Grosso do Sul.    La compagnie à capital français amploie plus de 8.000 personnes. Les animaux sont fournis par 3.500 familles de petits producteurs, genérant plus de 15.000 emplois indirects, selon le directeur international de relations de Doux, Aristide Inácio Vogt. Les techniciens et les vétérinaires de la compagnie accompagnent l'augmentation des animaux.    
La plupart des exportations de la compagnie sont les poulets entiers. Elle vend environ 35.000 tonnes de poulets sur le marché étranger chaque mois, et les exportent vers 90 pays, de ce fait produisant autour de 75% des revenus de la compagnie.    Frangosul est la troisième plus grande compagnie au Brésil en termes d'abattage de poulets. Le capital de compagnie était à l'origine brésilien, mais il a été racheté par le Français en 1988. En Europe, Doux est le plus grand producteur de poulets.    Anba

Le Brésil profite fortement par ses exportations de la crise dans la volaille qui atteint l'Asie du Sud est, et au printemps l'Europe.
Le groupe Doux, qui se plaint sans arrêt d'un chiffre d'affaires insuffisant (c'était le cas avant le problème en France au printemps), se refait une santé en Amérique du Sud. La région de Rio Grande est à surveiller, il y a eu des cas douteux de pneumonie....