Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE - HUMAINS => Asie => Chine - Articles humains => Discussion démarrée par: niceam le 22 juin 2006 à 16:21:45

Titre: CHINE DES PETARDS DANS LE BOL DE RIZ !
Posté par: niceam le 22 juin 2006 à 16:21:45
HONG-KONG - Avec Agences
Jeudi 22 Juin 2006
Le débat de la grippe aviaire bon prétexte pour la classe politique anti-chinoise


Un certain nombre de député démocrates ont prétexté un important débat au Conseil Legislatif afin d'être absent à un banquet en l'honneur du président de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois, Jia Qinglin, qui avec d'autres participant donnera à cette occasion une conférence sur les relations entre la Chine, Hong-Kong et Macao. Les autres participants sont entre autres le président de la Banque de Chine Wu Xiaolian, le Ministre chinois du Commerce, Liao Xiaoqi, le Ministre du Tourisme, Du Yidao et le député de la Commission sur la réforme et de développement de l'état, Bi Jingquan.

Le gouvernement de Hong-Kong a ainsi organisé un banquet à leur honneur à l'hôtel Shangri-La le 28 juin, où tous les membres du Conseil Legislatif ont été conviés. Cependant, un-tiers des députés ont indiqué qu'ils ne participeraient pas à ce banquet, du fait d'un important débat sur le thème de la grippe aviaire le 28 juin au soir au parlement. Le démocrate Leung Kwok-hung, a indiqué que son absence ne serait par une perte alors qu'il serait de toute façon refoulé suite à son incartade face au vice-président chinois Zeng Qinghong en septembre dernier.

Le Parti Démocrate a pour sa part indiqué que seul un représentant y serait envoyé, son président Lee Wing-tah, alors que les autres partis restent divisés entre envoyer des représentants ou débattre de la grippe aviaire au parlement. «Nous devons débattre de ce problème grâve qui contamine chaque jour le bol de riz de nos concitoyens. En tant que représentant du peuple nous devons placer le bol de riz de nos travailleurs au dessus de l'opportunité d'un bon dîner avec des représentants du gouvernement central» a indiqué le pro-pékinois Wong Kwok-hing, député représentant l'Union des Travailleurs qui a décidé de ne pas envoyer de représentant. Mr Wong répondait ainsi aux critiques qui indiquait qu'en se conduisant de la sorte, il insultait Pékin et le respect qu'il devait au gouvernement chinois •