Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Hongrie - Articles animaux => Discussion démarrée par: niceam le 09 juin 2006 à 12:22:19

Titre: HONGRIE OUTBREAK VOLAILLES SUSPECT H5
Posté par: niceam le 09 juin 2006 à 12:22:19
Hungary finds H5 bird flu virus in poultry -AgMin
http://www.alertnet.org/thenews/newsdesk/L09598372.htm
09 Jun 2006 10:15:44 GMT
Source: Reuters

Les autorités de la santé vétérinaire de la Hongrie ont trouvé le virus de la grippe aviaire H5 dans la volaille domestique, mais il n'était pas clair encore si c'était le sous-type H5N1 mortel, a déclaré le ministère d'agriculture vendredi.    « Le type du virus H5 a été trouvé dans la volaille domestique, » a dit le porte-parole Andras ekany du ministère d'agriculture.    Il n'est pas entré dans des détails mais le ministère tiendra une conférence de presse à GMT 1300.    Le virus H5N1 a tué plus de 60 oiseaux sauvages en Hongrie en février et mars, mais il n'y a eu aucun cas dans la volaille domestique et le gouvernement avait levé toutes les zones de sécurté en avril car il n'y avait eu aucun cas depuis un mois.    La Roumanie voisine a rapporté une série de manifestations de grippe aviaire dans des fermes à travers le pays, menant au ramassage de centaines de milliers de volaille.    Ni l'un ni l'autre de ces pays n'ont eu un cas chez l'homme.
Titre: une autre sourcz
Posté par: alain le 10 juin 2006 à 06:26:16
http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/europe-international/article-204-31755.html

Grippe aviaire - Hongrie: cas de H5 "hautement pathogène" dans un élevage d'oies

( Publié le 09/06/2006 à : 17H 05 min )  
 

Un cas de grippe aviaire H5 "hautement pathogène" a été détecté dans un élevage de 2.300 oies en Hongrie, mais les tests n'ont pas permis pour l'instant de déterminer s'il s'agissait du virus H5N1, a annoncé vendredi la Commission européenne dans un communiqué.

 
"Les autorités hongroises ont informé la Commission européenne d'un cas confirmé de grippe aviaire chez des oies domestiques à Bacs-Kiskun, dans le sud du pays", a précisé le communiqué. "Les tests pratiqués ont montré jusqu'à présent qu'il s'agit d'un virus H5 hautement pathogène, mais il faut encore déterminer s'il s'agit ou non du virus H5N1", a ajouté la Commission, précisant que des échantillons allaient être envoyés au laboratoire de référence de l'UE à Weybridge (Royaume-Uni).

Les 2.300 oies de l'élevage ont été détruites et toute la volaille présente dans les fermes situées dans un rayon d'un kilomètre autour de cet élevage sera détruite dans la journée. Les zones de protection prévues par l'Union européenne (zone de protection de 3 km et zone de surveillance de 10km) ont été mises en place pour éviter une propagation de la maladie dans d'autres régions.

En février, plusieurs cygnes sauvages étaient morts, victimes du H5N1, dans la même région. Les mesures de protection décidées alors ont été levées depuis, mais les autorités hongroises ont maintenu dans la zone une surveillance importante qui a permis de détecter rapidement ce cas de grippe aviaire, a précisé la Commission. Si le H5N1 était confirmé, il s'agirait du 5e cas chez des volailles dans l'Union européenne après la France, la Suède, l'Allemagne et le Danemark. Au total, 13 Etats membres ont été touchés par des cas de H5N1, principalement chez des oiseaux sauvages.
 

Source : AFP