Forum Influmation

VIRUS H5N1 => AFRIQUE ANIMAUX => Afrique => Niger - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 02 juin 2006 à 21:14:17

Titre: nouveau foyer sans localisation
Posté par: alain le 02 juin 2006 à 21:14:17
| WORLD | WORLD
 
http://www.focus-fen.net/index.php?catid=142&newsid=89611&ch=0&datte=2006-06-02

New Bird Flu Cases Registered in Niger

 2 June 2006 | 21:58 | FOCUS News Agency  



Niamey. Niger’s authorities confirmed that new cases of the dangerous for humans strain H5N1 have been registered in the country, AFP reports. At the moment bird flu cases have been registered in three districts around the country.

les autorités du niger ont confirmé que des nouveaux cas de la souche h5n1 a ete enregistre dans le pays
a ce moment les cas de GA ont ete enregistrés dans 3 districts


Until now eight African countries have confirmed having registered bird flu cases.

 jusqu'a maintenant 8 pays africains ont confirmés avoir enregistré des cas de GA
Titre: a la frontiere du nigeria
Posté par: alain le 02 juin 2006 à 21:22:28
http://news.ninemsn.com.au/article.aspx?id=104859

New Niger bird flu outbreak near Nigeria
Saturday Jun 3 06:02 AEST
Scientists in Europe have confirmed a new outbreak of deadly H5N1 bird flu in southern Niger, near the border with Africa's most populous country Nigeria, a senior local government official said.

le cas du nouveau foyer se situe au sud du niger ,a la frontiere la plus peuplée du nigeria

Tests carried out in Europe confirmed the presence of H5N1 in samples taken from the village of Boko Mai Gao, about 10km from the border with Nigeria's Kano state, said the official, who declined to be named.

les tests envoyés en europe ont confirmé la presence du H5N1 dans des prelevements faits dans le village de BOKO MAI GAO a 10 km de la frontiere de l'etat  du nigeria KANO

The discovery comes three days after Niger, landlocked and among the poorest countries on earth, described its epidemiological situation as "calm".

la decouverte date de 3 jours

The H5N1 strain of bird flu was first confirmed in Niger in late February, but it took until April to start culling poultry in the affected areas.

 
 
 
Scientists worry that poor health and veterinary systems in Africa could allow the virus to spread undetected among millions of domestic fowl living in houses and backyards.

Several countries in West Africa, including Niger's neighbours Nigeria and Burkina Faso, have confirmed outbreaks of the deadly H5N1 bird flu, but so far no cases have been detected among humans.

The only human cases confirmed so far on the African continent have been in Egypt, where six people have died out of 14 known human infections, according to the World Health Organisation, which says at least 124 people have been killed around the world since 2003.
Titre: les suites du nouveau foyer
Posté par: alain le 07 juin 2006 à 11:17:04
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_depeche.asp?art_cle=PAN60026unnoureginu0

Un nouveau foyer de grippe aviaire confirmé au Niger
 
NIGER - 6 juin 2006 - PANAPRESS
Un nouveau foyer de grippe aviaire vient d'être confirmé au Niger, précisément dans le village de Boko Mai Gao (700 km à l'est de Niamey), trois mois après la déclaration des premiers cas de la maladie dans le pays, selon le réseau Santé animale au Niger (SANI).
«Le laboratoire de référence de Padoue (Italie) vient en effet de confirmer la présence du virus Influenza de sous-type H5N1 sur les prélèvements réalisés à Boko Maigao, commune de Gabi, département de Madaroumfa», précise SANI dans un communiqué reçu par la Pana.

C'est le quatrième foyer confirmé de la maladie au Niger après ceux confirmés le 27 février dernier à Magaria ville, Gallawa Riga et Dan Bardé, tous trois situés dans le département de Magaria, dans la région de Zinder.

Comme à Magaria, les mesures de police sanitaire déjà en place (interdiction des marchés et du commerce des volailles, contrôles routiers et épidémio-surveillance renforcée dans la commune de Gabi et les communes voisines) seront complétées la semaine prochaine par les mesures d'abattage sanitaire des volailles encore vivantes à Boko MaiGao et dans les deux localités voisines de Tabadama et Najiko, ajoute SANI.

Depuis l'apparition, début mai, des mortalités de volailles à Boko Mai Gao, une surveillance active s'est mise en place autour du foyer, en dépit des moyens de fortune dont disposent les services vétérinaires localement.

En avril dernier, 17.781 volailles avaient été abattues et une somme de 18.871.650 FCFA versée en guise d'indemnisation aux quelque 15.000 éleveurs touchés par l'opération dans la région de Magaria. Ces derniers ont été indemnisés sur la base d'un arrêté fixant la valeur marchande de chaque espèce de volaille.

Ainsi, la poule locale est indemnisée à 1.000 F CFA, la pintade locale à 1.500 F CFA, le poussin local à 200 F CFA, la poule de race à 2.000 F CFA, le poussin de race à 500 F CFA, le pigeon à 250 F CFA, le canard à 2.000 F CFA, la dinde à 6.000 F CFA, le paon à 25.000 F CFA, l'oie à 25.000 F CFA et l'autruche à 200.000 F CFA.

L'opération d'abattage, qui a duré trois jours, a nécessité 25 équipes déployées dans les 47 villages du périmètre infecté de Magaria par l'épidémie de la grippe aviaire.