Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Roumanie - Articles animaux => Discussion démarrée par: niceam le 20 mai 2006 à 10:43:06

Titre: ROUMANIE - GRIPPE AVIAIRE A BUCAREST
Posté par: niceam le 20 mai 2006 à 10:43:06
http://www.focus-fen.net/index.php?catid=126&newsid=88710&ch=0&datte=2006-05-20

Bird Flu Reached Bucharest

 20 May 2006 | 10:23 | FOCUS News AgencyBucharest. The presence of the bird flu virus in domestic birds was confirmed in two of the regions of the Romanian capital Bucharest, RFI Romania reported. The Mayor of Bucharest Adrian Bideanu said that the zones, where the virus was found will be quarantined, which will include restrictions for movement and termination of domestic birds.

Bucarest - la grippe aviaire se répand à Bucarest

La présence de grippe aviaire dans les volailles domestiques est confirmée dans 2 secteurs de la capitale Bucarest, d'après la RFI Roumaine. Le maire de Bucarest, Adrian Bideanu, dit que ces zones où le virus a été trouvé, sont en quarantaine, avec des restrictions de mouvement et l'extermination des volailles;
Titre: une rue de bucarest en quarantaine
Posté par: alain le 20 mai 2006 à 17:20:09
http://fr.news.yahoo.com/20052006/5/une-rue-de-bucarest-en-quarantaine-pour-cause-de-grippe.html

samedi 20 mai 2006, 17h25  
Une rue de Bucarest en quarantaine pour cause de grippe aviaire

BUCAREST (AP) - Les autorités de Bucarest ont mis une rue en quarantaine et ont limité la fréquentation d'autres secteurs de la capitale roumaine après la découverte de volailles positives au virus H5 de la grippe aviaire, a annoncé le maire, alors que les autorités appelaient la population à ne pas céder à la panique.

"Le virus est confirmé dans le deuxième arrondissement" de Bucarest où plus de 400 foyers élèvent environ 4.400 poulets, a précisé le maire Adriean Videanu. Les autorités réalisent aussi des tests sur des gallinacés morts découverts dans un autre arrondissement.

Au moins une rue a été placé en quarantaine dans l'est de la capitale ou on a commencé à abattre les volatiles et a désinfecter les rues. L'accès est limité dans 65 rues dont la population est estimée à 2.000 personnes, a précisé M. Videanu.

D'autres tests doivent déterminer si les volatiles morts ont succombé au fameux virus H5N1 de la grippe aviaire qui a décimé les oiseaux en Asie. Les habitants des quartiers concernés ont reçu de l'antiviral Tamiflu.

Le responsable des vétérinaires de Bucarest, Constantin Savu, a annoncé que les autorités envisageaient d'interdire l'élevage de volaille dans la ville. On estime que 40.000 volatiles domestiques pourraient être éliminés.

Le ministre de l'Agriculture, Gheorghe Flutur, a appelé au calme et rappelé qu'il n'était pas dangereux de manger du poulet, met particulièrement populaire en Roumanie. Avec d'autres responsables, il a mangé des plats à base de volaille en public. AP
Titre: plus de 70 foyers dénombrés
Posté par: alain le 20 mai 2006 à 23:45:20
http://fr.news.yahoo.com/20052006/202/nouveaux-cas-de-grippe-aviaire-au-centre-et-au-nord.html

samedi 20 mai 2006, 20h30  
Nouveaux cas de grippe aviaire au centre et au nord de la Roumanie

 
agrandir la photo
 
BUCAREST (AFP) - De nouveaux foyers possibles de grippe aviaire ont été identifiés samedi après-midi, à Sibiu, grande ville touristique du centre de la Roumanie et dans le département de Neamt (nord), a-t-on appris auprès des autorités locales.

Le laboratoire central de diagnostic et santé animale de Bucarest "a confirmé la présence du virus H5" sur trois poules mortes dans une basse-cour, au sein même de la ville de Sibiu, a indiqué un porte-parole de la préfecture, Dorin Teodorescu, cité par l'agence Mediafax.

Ville fortifiée, fondée au 12e siècle par des colons luxembourgeois, Sibiu a été choisie comme capitale européenne de la Culture en 2007.

Selon M. Teodorescu, des postes de contrôle de la police ont été mis en place dans le secteur contaminé de la ville et l'abattage des volailles a commencé.

Par ailleurs, des tests "rapides" ont confirmé la présence du virus de la grippe aviaire dans une petite basse-cour de la commune de Trifesti, dans le département de Neamt, selon le directeur local des services samnitaires vétérinaires, Sorin Ulea.

Les 60 volailles de la ferme devaient être abattues et "des filtres de décontamination installés" aux abords, selon la même source.

Dans la matinée samedi, la quarantaine a été instaurée "pour plusieurs jours" dans les deux quartiers de Bucarest où ont été recensés des cas possibles de grippe aviaire.

Les quartiers d'Andronache, au nord-est de Bucarest et de Luica, au sud, où vivent un total de quelque 2.000 habitants "vont être isolés, la circulation détournée et des filtres de désinfection sont en cours d'installation", ont déclaré les autorités sanitaires de la capitale roumaine.

Vendredi, le ministre de l'Agriculture, Gheorghe Flutur, avait annoncé que "deux cas possibles de grippe aviaire chez des volailles" avaient été recensés dans deux arrondissements de Bucarest.

De son côté, le maire de Bucarest Adriean Videanu, a estimé qu'il existait "environ 50.000 oiseaux de basse-cour" dans la ville. "Nous envisageons très sérieusement d'en interdire l'élevage", a-t-il ajouté.

Vingt-six autres foyers "possibles", pour lesquels des analyses sont en cours, ont également été décomptés dans huit départements, notamment à Brasov, autre ville touristique du centre du pays.

Au total, plus de 70 foyers de grippe du poulet ont été recensés en Roumanie depuis l'apparition du premier cas, le 7 octobre, mais aucun cas humain de cette maladie n'a jusqu'ici été enregistré.