Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Roumanie - Articles animaux => Discussion démarrée par: gérarddesaintmars le 17 mai 2006 à 18:56:17

Titre: Roumanie : 10 foyers confirmés....
Posté par: gérarddesaintmars le 17 mai 2006 à 18:56:17
Cela va très vite, et si on y ajoute les saisies de poulets dans les grandes surface, il ne fait pas bon être éleveur en Roumanie en ce moment...

source : http://www.cyberpresse.ca/article/20060517/CPMONDE/605171577/5024/CPDMINUTE

""""""""""""""""""""""""""
Titre: Roumanie : 10 foyers confirmés....
Posté par: niceam le 17 mai 2006 à 19:09:55
tout cela en attendant des cas humains ::)
Titre: Roumanie : 10 foyers confirmés....
Posté par: shl78 le 19 mai 2006 à 04:03:35
Dix nouveaux foyers de grippe aviaire ont été recensés ces derniers jours dans le centre du pays. Au coeur de cette nouvelle épizoothie, Drakom Silva, un élevage industriel de Codlea, accusé par les autorités d’avoir propagé le virus…

Le 21 avril, la Roumanie annonçait fièrement en avoir terminé avec la grippe aviaire. Mais depuis une semaine, le virus H5N1 fait un retour en force. Dix nouveaux foyers ont en effet été découverts dans six départements du centre. Et 27 foyers possibles, en cours d’analyse, ont également été recensés

"Le nombre de foyers confirmés va sans doute augmenter dans les heures qui viennent, car dans la plupart des cas, les analyses approfondies confirment les premiers tests réalisés sur place", a précisé le ministre de l’agriculture, Gheorghe Fultur.

A l'origine de cette nouvelle propagation de la maladie, un élevage industriel baptisé Drakom Silva et basé à Codlea près de Brasov. Cet établissement de 100 000 volailles, premier élevage industriel à être touché dans le pays, est  accusé d'avoir vendu, sans avis vétérinaire, ni certificat de qualité, des volailles contaminées par le virus H5N1 à des agriculteurs privés, répandant ainsi la maladie dans la région.
Poursuites judiciaires

Depuis lundi, les autorités tentent de retrouver les lots vendus par Drakom Silva pour les retirer de la vente : cinq tonnes de poulets ont ainsi été saisies dans plusieurs supermarchés de Galati (à l’Est) et Prahova (au Centre) par les autorités sanitaires vétérinaires et quatre tonnes retirées de supermarchés bucarestois…

Mais l’affaire a aussi pris un tour judiciaire. Suite à l’enquête ouverte par la police, les patrons de deux élevages industriels de Codlea, dont celui de Drakom Silva, ont été placés en garde à vue mercredi soir pour "propagation de maladie chez des animaux". S'ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu'à 15 ans de prison.

La veille, le ministre de l’agriculture avait déjà annoncé le limogeage du président et de l'un des vice-présidents de l'autorité nationale sanitaire vétérinaire (ANSVSA), accusés de n’avoir pas mis en œuvre des mesures suffisantes "pour la biosécurité dans les sociétés avicoles".

Hier enfin, un vétérinaire de l'élevage incriminé a à son tour été placé en garde à vue. Il est accusé d'avoir vendu des volailles en sachant qu'elles étaient malades.

Pour tenter d’endiguer cette nouvelle épizoothie, les autorités roumaines ont décidé de l’abattage de près d’un million de volailles. Elles ont également distribué du Tamiflu aux habitants des zones touchées. Jusqu’à présent, aucun cas humain de la grippe aviaire n’a été recensé en Roumanie.
F.C. (LPJ- Bucarest) 19 mai 2006

http://www.lepetitjournal.com/content/view/5943/1231/