Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE - ANIMAUX => Asie => Afghanistan - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 25 avril 2006 à 08:03:18

Titre: confirmation des tests
Posté par: alain le 25 avril 2006 à 08:03:18
http://www.khaleejtimes.com/DisplayArticle.asp?xfile=data/subcontinent/2006/April/subcontinent_April941.xml&section=subcontinent&col=

Test confirms H5N1 flu in fourth Afghan province
(Reuters)

25 April 2006



KABUL - The deadly H5N1 bird flu virus has been found in poultry in a fourth Afghan province, a United Nations agency said on Tuesday, adding the disease seemed to be slowly spreading in the country.


Results of tests on 103 samples sent to Italy earlier this month, arrived on Monday and show that Kapisa province to the northeast of the capital, Kabul, is also affected by the disease.

The virus had been found already in samples from birds in Kabul, Logar and Nangarhar provinces.

No human cases have been found.

“According to the results, H5N1 Highly Pathogenic Avian Influenza (HPAI) cases have been definitely confirmed in four provinces: Kabul, Logar, Nangarhar and Kapisa,” U.N. Food and Agriculture Organisation (FAO) said in a statement.

There are also strong suspicions that two other provinces -- Laghman and Parwan -- are affected but further analysis is needed, it said.

Landlocked Afghanistan, which has 34 provinces, lies at the junction of Central and South Asia and is on the migration route for several species of wild birds.

“Based on the currently available data, it seems that the disease is slowly spreading,” the statement said. The FAO was backing efforts to strengthen surveillance systems.

Poultry has been culled and quarantine measures introduced in affected areas but the spread of the virus among poultry is a big worry in a country where many farmers and traders are illiterate and have little knowledge of the disease.

Scientists fear the virus could mutate into a form that jumps easily between people and start a global flu pandemic. While only 204 people are known to have been infected so far worldwide, 113 have died.

However, scientists say millions of people could be infected in a human pandemic but with a much lower mortality rate.  


L'essai confirme la grippe H5N1 dans la quatrième province afghane (Reuters) 25 avril 2006 KABOUL - H5N1
 l'oiseau mortel virus que de grippe a été trouvée dans la volaille dans une quatrième province afghane, une agence des Nations Unies dite mardi, ajoutant la maladie a semblé s'étendre lentement dans le pays.
 Les résultats des essais sur 103 échantillons ont envoyé en Italie plus tôt ce mois, sont arrivés lundi et montrent cette province de Kapisa au nord-est du capital, Kaboul, est également affectés par la maladie. Le virus avait été déjà trouvé dans les échantillons provenant des oiseaux dans des provinces de Kaboul, de Logar et de Nangarhar.
 Aucun cas humain n'a été trouvé. "selon les résultats, cas aviens fortement pathogènes de la grippe H5N1 (HPAI) ont été certainement confirmés dans quatre provinces : Kaboul, Logar, Nangarhar et Kapisa, "organisation de nourriture d'U.N. et d'agriculture (la FAO) dite dans un rapport. Il y a également des soupçons forts que que deux autres provinces -- Laghman et Parwan -- sont affecté mais davantage d'analyse est nécessaire, elle a indiqué.
L'Afghanistan sans littoral, qui a 34 provinces, se trouve à la jonction de l'Asie centrale et Du sud et est sur l'itinéraire de migration pour plusieurs espèces des oiseaux sauvages. "a basé sur les données actuellement disponibles, il semble que la maladie se répand lentement," le rapport dit.
 La FAO était des efforts de support de renforcer des systèmes de surveillance. La volaille a été cueillie et les mesures de quarantaine présentées dans des secteurs affectés mais la diffusion du virus parmi la volaille est un grand souci dans un pays où beaucoup de fermiers et commerçants sont illettrés et ont peu de connaissance de la maladie.

Crainte de scientifiques que le virus pourrait subir une mutation dans une forme qui saute facilement entre les personnes et commence une pandémie globale de grippe. Tandis que seulement 204 personnes sont connues pour avoir été infectées jusqu'ici dans le monde entier, 113 sont morts.
 Cependant, les scientifiques disent que des millions de personnes pourraient être atteints dans une pandémie humaine mais d'un taux beaucoup inférieur de mortalité.