Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Suisse - Articles animaux => Discussion démarrée par: derborence le 23 avril 2006 à 09:54:35

Titre: le point sur H5N1 dans le monde
Posté par: derborence le 23 avril 2006 à 09:54:35
Epidémie de grippe aviaire A H5N1 dans le monde - 22 avril 2006 - 17:56

Grippe aviaire - Le point sur l'épidémie du virus H5N1 de grippe aviaire dans le monde..

Cette épizootie a été à l'origine de 196 de cas humains de grippe aviaire dans les pays touchés, dont 110 décès dans le monde. A l'heure actuelle, il n'existe aucun vaccin humain contre le virus A H5N1 de la grippe aviaire.


Situation de l'épizootie du virus A H5N1 animale : Depuis le début de l'épizootie
, 54 pays ou territoires ont notifié des infections chez des oiseaux sauvages ou d'élevage:
 Afghanistan; Albanie; Allemagne; Arabie Saoudite; Autriche; Azerbaïdjan; Birmanie; Bosnie-Herzégovine; Bulgarie; Burkina Faso; Cambodge; Cameroun; Chine; Chypre; Corée du Sud; Croatie; Danemark; Egypte; France; Gaza; Géorgie; Grèce; Hong-Kong; Hongrie; Inde; Indonésie; Irak; Iran; Israël; Italie; Japon; Jordanie; Kazakhstan; Koweït; Laos; Malaisie; Mongolie; Niger; Nigeria; Pakistan; Pologne; Roumanie; Royaume-Uni (Ecosse); Russie; Serbie Monténégro; Slovaquie; Slovénie; Suède; Suisse; Thaïlande; Turquie; Tchéquie; Ukraine; Vietnam.
Des tests préliminaires positifs au Soudan sont en cours de vérification.

Sur le continent européen, des épizooties dues au virus A H5N1 de la grippe aviaire ont touché des élevages de volaille dans 9 pays:
 Albanie, Allemagne, Chypre, France, Roumanie, Russie, Serbie-Monténégro, Turquie et Ukraine.

Par ailleurs, des oiseaux sauvages, le plus souvent des cygnes, ont été trouvés porteurs du virus A H5N1 de la grippe aviaire dans 15 autres pays d'Europe à ce jour:
 Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Danemark, Grèce, Hongrie, Italie, Pologne, Royaume-Uni (Ecosse), Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Tchéquie.

L'infection par le virus A H5N1 de la grippe aviaire a également été identifiée
 des chats domestiques en Allemagne et en Autriche. Des infections chez les félins avaient déjà été identifiées en Asie en 2003-2004
. Aucun de ces cas n'a été à l'origine d'une transmission documentée à l'homme.
 Une infection a également été documentée chez des mustélidés (vison et fouine) en Allemagne et en Suède.
 Ces animaux sauvages très sensibles aux virus de la grippe se sont probablement contaminés en mangeant des cadavres d'oiseaux infectés.

Situation de l'épizootie du virus A H5N1 de la grippe aviaire, situation des cas humains :
A ce jour,
 des cas humains identifiés dans 5 pays d'Extrême Orient (Asie) :
 Cambodge, Chine, Indonésie, Thaïlande et Vietnam.
 Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS),
depuis le début de l'année 2006, de nouveaux cas sont survenus  Chine (9 cas, 6 décès), Indonésie (15 cas, 13 décès)  Cambodge (2 cas, 2 décès).

Depuis le début de l'année 2006,
 22 cas humains de grippe aviaire au virus H5N1 dont 11 décès ont été confirmés par l'OMS dans 3 pays du Moyen Orient / Caucase: l'Azerbaïdjan (8 cas, 5 décès), l'Irak (2 cas, 2 décès) et la Turquie (12 cas, 4 décès).
 Pour la plupart des cas humains de grippe aviaire au virus H5N1 décrits en Asie ou au Moyen-Orient/Caucase
, la contamination a pour origine des contacts avec des animaux malades ou morts, ou avec leurs déjections.
 Cependant, la possibilité d'une contamination interhumaine consécutive à des contacts étroits et répétés au sein de groupes familiaux a été évoquée lors d'une vingtaine d'épisodes
 Azerbaïdjan, au Cambodge, en Indonésie, en Thaïlande, en Turquie et au Vietnam.
Toutefois, cette possible transmission interhumaine est restée limitée et n'a pas donné lieu jusqu'à présent à une transmission communautaire secondaire.

Au cours des dernières semaines, le ministère égyptien de la santé a déclaré 12 cas humains (4 décès) dont 4 cas (2 décès) ont été confirmés par l'OMS.
Il s'agit des premiers cas humains identifiés sur le continent africain. Selon l'OMS, le niveau d'alerte pandémique reste inchangé (phase 3).


 Cette infection peut toucher presque toutes les espèces d'oiseaux, sauvages ou domestiques. Elle peut être fortement contagieuse,
chez les poulets et les dindes, et peut entraîner une mortalité extrêmement élevée, en particulier dans les élevages industriels.
 Le virus de la grippe aviaire infecte parfois d'autres espèces animales, notamment
le porc
 Les canards domestiques, chez qui l'infection est le plus souvent asymptomatique, pourraient jouer un rôle important dans la dissémination du virus en servant de réservoir silencieux.
Les virus de la grippe aviaire peuvent exceptionnellement être transmis à l'homme.
 Cette transmission s'effectue essentiellement lors de contacts fréquents et intensifs avec des secrétions respiratoires et des déjections d'animaux infectés.
 Le risque majeur représenté par les virus de grippe aviaire A H5N1 est qu'ils s'adaptent à l'homme et qu'une transmission interhumaine s'installe. Ce virus H5N1 de la grippe aviaire peut s'adapter de deux façons : soit
en mutant progressivement, soit en se recombinant avec une souche virale humaine.
Cette recombinaison pourrait survenir chez un hôte intermédiaire (porc) ou chez l'homme à l'occasion d'une co-infection. Une souche recombinée ou qui aurait mutée pourrait acquérir une capacité de transmission interhumaine.
 Le risque de dissémination deviendrait alors important, compte tenu de l'absence d'immunité de la population mondiale vis-à-vis de cette nouvelle souche.

http://www.actualites-news-environnement.com/20060422-epidemie-grippe-aviaire-h5n1.php

Lire aussi sur ce sujet :