Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => France - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 21 avril 2006 à 14:22:54

Titre: des cygnes h5n1 dans l'ain
Posté par: alain le 21 avril 2006 à 14:22:54
http://fr.news.yahoo.com/21042006/202/grippe-aviaire-2-nouveaux-cas-de-h5n1-decouverts-sur-des.html

vendredi 21 avril 2006, 12h54  
Grippe aviaire: 2 nouveaux cas de H5N1 découverts sur des cygnes dans l'Ain

 
agrandir la photo
 
PARIS (AFP) - Deux nouveaux cygnes découverts morts cette semaine dans la commune de Saint Paul de Varax (Ain), dans les marais de la Dombes, ont été confirmés positifs au virus H5N1 hautement pathogène de la grippe aviaire, a-t-on appris vendredi auprès du ministère de l'Agriculture.

Le laboratoire national de référence de Ploufragan (Côtes-d'Armor) devrait officialiser vendredi en milieu de journée ces deux cas positifs, a-t-on ajouté.

"Depuis le 1er janvier 2006, plus de 14.000 oiseaux sauvages morts ont été examinés en France, 64 d'entre eux se sont révélés positifs au virus H5N1 hautement pathogène, dont 63 dans l'Ain et 1 dans les Bouches du Rhône", indique le ministère dans un communiqué.

Les deux nouveaux cas sont inclus dans ce total, précise-t-on au ministère.

"Conformément aux règles communautaires, le préfet (de l'Ain, ndlr) a adapté les zones de protection et de surveillance qui restaient en vigueur dans le coeur de la Dombes. Ces zones sont établies pour une durée minimale de 31 jours", ajoute le communiqué.

Selon le ministère de l'Agriculture, "le dispositif de prévention de l'influenza aviaire dans l'Ain, qui a montré son efficacité puisqu'un seul élevage a été touché à ce jour, est en permanence adapté à l'évolution de la situation sanitaire dans ce département. L'Ain reste aujourd'hui le seul département français où des périmètres de protection sont encore en place".

"La découverte récente de deux cygnes infectés montre qu'il est nécessaire de rester vigilants et de maintenir des mesures de biosécurité dans les zones infectées. Compte tenu des enjeux sanitaires, seuls des éléments objectifs et une analyse épidémiologique justifient l'adaptation des mesures de prévention", ajoute le ministère.

Cinquante éleveurs professionnels du département de l'Ain, touché en février par la grippe aviaire, avaient été autorisés jeudi à sortir leurs volailles, tout en respectant des "mesures sanitaires équivalentes au confinement", avait annoncé le préfet de l'Ain, Michel Fuzeau.
Titre: des cygnes h5n1 dans l'ain
Posté par: alain le 21 avril 2006 à 14:31:18
Grippe aviaire: suppression de la zone de surveillance dans le Rhône

AP | 20.04.06 | 18:26


LYON (AP) -- La zone de surveillance établie dans le Rhône depuis le 2 mars afin de limiter la propagation du virus H5N1 de la grippe aviaire présent dans l'Ain a été levée jeudi, a annoncé la préfecture du Rhône.
La suppression de cette zone de surveillance, qui comprenait 48 communes, est due à "la baisse de la mortalité des oiseaux sauvages victimes de l'influenza aviaire hautement pathogène dans le département de l'Ain", précise le communiqué.

baisse de la mortalité par h5n1 ça veut dire que la GA a continuer de sévir et donc on nous a caché combien de cas,pour reouvrir les élevages??????? :-[  :shock:

Les mesures de restrictions, notamment l'utilisation obligatoire de pédiluves à l'entrée des élevages ou encore la circulation limitée des chats qui étaient appliquées dans cette zone, sont donc levées.
La préfecture du Rhône rappelle cependant que les autres mesures appliquées sur l'ensemble du territoire national restent en vigueur, telles que l'obligation de confinement des oiseaux et des volailles, l'interdiction des rassemblements de volailles sur les marchés et l'obligation de déclaration en mairie de tout détenteur d'oiseaux. AP
Titre: zone de protection agrandie
Posté par: alain le 24 avril 2006 à 07:54:58
http://www.lefigaro.fr/sciences/20060424.FIG000000017_hn_zone_de_protection_agrandie_dans_l_ain.html

H5N1 : zone de protection agrandie dans l'Ain
24 avril 2006, (Rubrique Sciences & Médecine)          
 
GRIPPE AVIAIRE. Après la confirmation de la présence du virus H5N1 sur deux cygnes morts à Saint-Paul-de-Varax dans la Dombes, la zone de protection a été agrandie à huit communes dans le secteur de Versailleux (Ain). En février, ce département a été le premier touché, avec des dizaines de cas d'oiseaux sauvages découverts morts, puis un élevage de dindes contaminé. Et abattu. Sur les 14 000 oiseaux sauvages morts examinés en France cette année, 64 se sont révélés positifs au virus, dont 63 dans l'Ain.
Titre: des cygnes h5n1 dans l'ain
Posté par: gérarddesaintmars le 24 avril 2006 à 10:17:39
Je vais quand même rebondir sur cette annonce de "14000 oiseaux examinés en France cette année, pour 64 cas de GA "... Cela donne un pourcentage de 0,46% ! Je ne peux m'empêcher de penser à la déclaration d'un Chef de services vétérinaires parue dans le Figaro le 18/3/2006 dans un article titré "Doutes sur l'ampleur de la GA en F"...

""""extraits """""....Selon la directrice départementale des services vétérinaires, citée par Le Progrès, le ministère de l'Agriculture a cessé de comptabiliser les cas d'oiseaux migrateurs atteints du virus de l'influenza aviaire. «On ne les ramasse plus et si on les ramasse on ne les analyse plus. Les analyses coûtent trop cher, on les limite aux oies, aux buses ou aux hérons»...
......Rien sur le site du ministère de l'Agriculture, qui n'inventorie plus aucun cas depuis le 5 mars dernier. «Nos services ramassent les oiseaux morts, mais il est vrai que nous ne les analysons pas tous», reconnaît-on au ministère.
""""""""""""""""""""""""""""
Titre: des cygnes h5n1 dans l'ain
Posté par: Deufy le 25 avril 2006 à 11:17:30
Force est de constater qu'en France, 20 ans après Tchernobyl, l'information de l'opinion sur les risques sanitaires est toujours traitée avec la même désinvolture par nos responsables politiques.

Alors qu'on peut accéder assez librement aux résultats des analyses effectuées en Allemagne, en Suisse, en Suède ou au Danemark, il n'en est rien en France.

Et même les rapports de l'OIE sur les cas de contamination transmis par la France semblent réducteurs au regard du nombre d'oiseaux atteints, examinés, et inventoriés selon les chiffres du MAP.

Par ailleurs, il suffit de s'intéresser de près aux avis rendus par l'AFSSA pour se rendre compte que ses experts se réfèrent à des données dont nous ignorons tout, du fait d'une volonté, non dissimulée, de nous priver des moyens d'exercer une analyse critique de la situation objective.

Ce déni de notre droit à l'information, qui porte gravement atteinte à notre libre arbitre, semble avoir pour seul objectif de préserver des intérêts privés : en l'occurence, il s'agit de laisser les mains libres aux intervenants chargés de gérer la crise (économique) traversée par la filière avicole, dont la retructuration s'organise à "bas bruit" sous la houlette du MAP...

L'étude comparative des données issues des différents pays européens porte à considérer que les cygnes ne sont que les révélateurs les plus voyants de la contamination de l'avifaune sauvage, parmi d'autres, nettement plus discrets. Or ils s'avère en outre que du fait de leur mobilité réduite, ils ne sont pas les meilleurs témoins du rayonnement éventuel du virus autour de son foyer d'origine. La prudence la plus élémentaire devrait donc inciter le gestionnaire du suivi épidémiologique du phénomène à redoubler d'effort de recherche dès lors que des cygnes sont atteints, et non pas à suspendre ou réduire les examens...

J'en cnclus que Monsieur BUSSEREAU n'est plus crédible, et que toutes les informations rendues publiques par ses services sont sujettes à caution. Les décisions du représentant de l'Etat dans l'Ain ne mérite un accueil tout aussi circonspect, au regard des contradictions évidentes qui les caractèrisent.

En effet, comment oser nous demander de croire à l'opportunité de mettre fin au confinement total des volailles de Bresse alors que le virus continue  de  circuler (plus ou moins visiblement) dans l'avifaune sauvage : dans des périmètres qui ne peuvent décemment être circonscrits et réduits à quelques cercles de rayons variables, tracés au compas sur une carte IGN... :shock:
Titre: des cygnes h5n1 dans l'ain
Posté par: gribouille le 26 avril 2006 à 21:47:26
H5N1: nouveau cygne contaminé dans l'Ain


Un nouveau cas de grippe aviaire H5N1 a été confirmé chez un cygne mort retrouvé le 18 avril en bordure d'un étang de l'Ain, département le plus touché par le virus en France.

L'animal touché dans l'Ain a été découvert dans la zone de protection mise en place après la découverte de cygnes contaminés par le virus de la grippe aviaire et du premier cas d'élevage touché de l'Union européenne.

Le cygne mort a été retrouvé "en bordure de l'étang Rouland à Villars-les-Dombes, un secteur déjà concerné par des cas similaires", et "ne modifie donc en rien la délimitation des zones de protection et de surveillance déjà en place", a explqiué mercredi la préfecture de l'Ain.

Toutefois, la levée théorique de ces mesures se trouve repoussée de 31 jours, sous réserve qu'aucun autre cas ne soit révélé d'ici là, a précisé la préfecture.

L'Ain a été en février le premier département touché par le virus H5N1 de la grippe aviaire, avec des dizaines de cas d'oiseaux sauvages morts et un élevage de dindes contaminé puis abattu.

source: edicom
http://www.edicom.ch/fr/news/international/index.php?idIndex=269&idContent=1138427