Forum Influmation

VIRUS H5N1 => AFRIQUE ANIMAUX => Afrique => Nigéria - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 20 avril 2006 à 12:19:52

Titre: des oeufs suspects
Posté par: alain le 20 avril 2006 à 12:19:52
http://www.independentng.com/nigerdelta/ndapr190601.htm

Suspected Bird Flu Infected  Eggs Destroyed In Bayelsa

 

By Emma Gbemudu

Correspondent, Yenagoa

 

One hundred and twenty three crates of eggs suspected to be infected with Avian Influenza otherwise known as Bird Flu have been confiscated at Igbogene, Yenagoa Local Government Area of Bayelsa State, by the state taskforce on the pandemic.

The crates of eggs valued at over N95,000 and brought into the state by a poultry dealer, was immediately destroyed by the taskforce officials at the formal launch of the group during a stop-and-search on vehicles for live birds and other poultry products.

Speaking at the launch, the Commissioner for Health, Frank Akpoebi, said the action was to prevent entry of uncertified birds and products into the state.

The commissioner, who is also chairman of the taskforce, disclosed that the assignment was not aimed at halting inflow of poultry and its byproducts, rather it was to ascertain that such products are duly certified safe and free from the disease.

He appealed to transporters to cooperate with the team in its duties to save the inhabitants from being infected.

The commissioner also directed poultry dealers to clear with the Ministry of Agriculture by presenting authenticated certificate of credibility to enable them convey birds and products from farms that are free from infection.

Earlier, the Commissioner for Agriculture and Natural Resources, Gilbert Adeh, noted that control of influx of poultry products into the state was imperative due to the prevalence of the bird disease in some states of the federation.

Adeh urged residents to assist the taskforce to check the spread of the disease into the state by informing on transporters who bring in poultry illegally.

 Cent vingt trois caisses d'oeufs suspectés pour être atteint de la grippe avienne autrement connue sous le nom de grippe d'oiseau ont été confisquées chez Igbogene, région de gouvernement local de Yenagoa d'état de Bayelsa, par le taskforce d'état sur la pandémie.
 Les caisses d'oeufs évalués à N95,000 fini et introduits dans l'état par un marchand de volaille, ont été immédiatement détruites par les fonctionnaires de taskforce lors du lancement formel du groupe pendant arrêter-et-recherchent sur des véhicules les oiseaux de phase et d'autres produits de volaille.
Parlant lors du lancement, le commissaire pour la santé, Akpoebi franc, a dit que l'action devait empêcher l'entrée des oiseaux non certifiés et des produits dans l'état.
 Le commissaire, qui est également Président du taskforce, a révélé que la tâche n'a pas été visée stoppant l'apport de la volaille et de ses sous-produits, plutôt il devait s'assurer que de tels produits sont sûrs et exempts dûment certifiés de la maladie. Il a fait appel aux transporteurs pour coopérer avec l'équipe à ses fonctions à sauver les habitants de l'infection.
 Le commissaire a également dirigé des marchands de volaille vers l'espace libre avec le ministère de l'agriculture en présentant le certificat authentifié de la crédibilité pour les permettre transportent des oiseaux et des produits des fermes qui sont exemptes de l'infection.
 Plus tôt, le commissaire pour l'agriculture et les ressources naturelles, Gilbert Adeh, remarquable que la commande de l'afflux des produits de volaille dans l'état était impératif dû à la prédominance de la maladie d'oiseau dans quelques états de la fédération.
 Adeh a invité des résidants à aider le taskforce pour vérifier la diffusion de la maladie dans l'état en informant sur les transporteurs qui apportent la volaille illégalement.