Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Allemagne - Articles animaux => Discussion démarrée par: niceam le 07 avril 2006 à 08:36:21

Titre: Le H5N1 dans un élevage probablement transmis par des oisea
Posté par: niceam le 07 avril 2006 à 08:36:21
Le H5N1 dans un élevage probablement transmis par des oiseaux migrateurs

BERLIN - Le virus H5N1 de la grippe aviaire, qui a contaminé un élevage de dindes en Saxe (est de l'Allemagne), a été vraisemblablement transmis par des oiseaux migrateurs, a estimé jeudi à Berlin le ministre allemand de l'Agriculture, Horst Seehofer.

A l'issue d'une réunion de la cellule de crise avec des responsables de l'Etat fédéral et des Etats régionaux, M. Seehofer a précisé que la forme la plus dangereuse du virus, de type asiatique, détectée sur les dindes, est la même que celle détectée sur les cadavres d'oiseaux migrateurs trouvés surtout dans le nord de l'Allemagne depuis février.

"Nous devons nous faire à l'idée de devoir vivre longtemps, voire des années, avec ce défi", a-t-il prévenu dans une conférence de presse, qualifiant la découverte en Saxe de "développement sérieux", même si le niveau de danger "n'a pas changé" selon lui.

Une décision sur une prolongation de l'enfermement en cours des volailles sera prise fin avril, a-t-il ajouté, en se prononçant à nouveau contre une vaccination massive que réclame une partie de la classe politique, faute, a-t-il dit, d'avoir les moyens de différencier les volailles vaccinées de celles qui sont infectées.

Le virus a été trouvé dans une ferme de Wermsdorf, près de Leipzig, qui était régulièrement contrôlée et où des mesures de précaution étaient apparemment observées. L'épizootie, atteignant un des poulaillers abritant 1.400 dindes, a eu des effets foudroyants: mercredi, la moitié des volatiles étaient déjà morts.

Les autres volailles de l'élevage, qui en comptait quelque 16.000 - 8.000 dindes, 5.000 oies et 3.000 poulets -, ont ensuite dû être tuées au gaz et à l'électricité.

Dans 90 fermes familiales et exploitations aux alentours, 14.000 autres volailles doivent être également éliminées, selon le chef de la cellule de crise de Saxe, Albert Hauser.

Les employés de l'élevage ont été examinés et aucune trace de grippe aviaire n'a été décelée sur eux. Ils sont traités par prévention au médicament antigrippal Tamiflu.

Quant aux quelque 60 dérogations qui avaient été accordées aux éleveurs de Saxe, dont celui de Wermsdorf, pour faire sortir à certaines heures précises certains volatiles comme les oies, notamment pour la ponte, elles sont supprimées.

Conformément aux presciptions européennes, un périmètre de sécurité de trois kilomètres et une zone d'observation de dix kilomètres ont été établis.

Les experts s'interrogent sur les causes de la transmission - par le foin, les vêtements des employés - et relèvent l'existence de plans d'eau à proximité. Un cygne mort y a été trouvé sans que l'on sache s'il était atteint par la grippe aviaire. Quant aux oies, elles pouvaient certes sortir mais seulement sous un abri.

Il s'agit du troisième cas suspect ou confirmé de H5N1 dans un élevage dans l'UE: sa présence avait été confirmée en février dans un élevage en France, et un cas suspect signalé en mars en Suède.
http://www.romandie.com/infos/news2/060406163154.7y3diddm.asp
M. Hauser a mis en garde contre toute hystérie: "Nous avons un foyer mais l'incendie ne se propage pas", a-t-il dit.

(©AFP / 06 avril 2006 18h31)