Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Autriche - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 06 mars 2006 à 14:50:04

Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: alain le 06 mars 2006 à 14:50:04
Cats in Austria Test Positive for Bird Flu


© 2006 The Associated Press

http://www.chron.com/disp/story.mpl/ap/world/3703643.html

VIENNA, Austria — Several cats have tested positive for the H5N1 strain of bird flu, Austrian state authorities said Monday.

Two or three cats, all of which are still alive, have tested positive for the deadly H5N1 strain of the disease, Hans Seitinger, the top agriculture official in Styria state, told ORF.

2 ou 3 chats  vivants ont été testés positif de la souche H5N1 a dit Hans Seitinger le chef de l'agriculture de l'etat de Styria

Last month, German authorities confirmed that a cat there succumbed to the deadly virus. The cat, found on the Baltic Sea island of Ruegen, is believed to have contracted the virus after eating an infected bird.

That is in keeping with a pattern of disease transmission seen in wild cats in Asia.
Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: anne le 06 mars 2006 à 18:24:26
Le virus H5N1 identifié sur des chats vivants en Autriche

©AFP/DDP - Joerg Koch

VIENNE (AFP) - Monday 06 March 2006 - 15:36
Le virus H5N1 de la grippe aviaire a été identifié sur "deux ou trois" chats vivants en Styrie, province du sud de l'Autriche, ont annoncé lundi les autorités sanitaires locales, citées par des médias autrichiens.
Les chats contaminés par le H5N1, la forme hautement pathogène et transmissible à l'homme du virus, sont toujours vivants, a déclaré Hans Seitinger, le responsable de l'Agriculture de la province cité par l'agence de presse autrichienne APA et la radio publique ORF.
La présence du H5N1 a été détectée à l'issue d'analyses effectuées par l'Agence fédérale de sûreté alimentaire (AGES) à Vienne, a précisé M. Seitinger.
Les chats contaminés se trouveraient dans un refuge pour animaux de Graz où, à la fin février et pour la première fois dans l'Union européenne, le virus H5N1 avait été détecté sur des poules, a indiqué sous couvert de l'anonymat une source à l'AGES.
Le ministère autrichien de la la Santé avait alors expliqué que les poules avaient été contaminées par un cygne sauvage découvert le 10 février à Mellach, une banlieue de Graz, et recueilli par l'"Arche de Noé", un refuge où sont également hébergés quelque 300 chats et 200 chiens.
Le directeur du refuge, Herbert Oster, a confirmé à l'AFP que des prélèvements avaient été effectués sur ses chats après la découverte, le 2 mars, d'un chat mort et contaminé par le H5N1 sur l'île de Rügen, dans le nord-est de l'Allemagne.
M. Oster a cependant indiqué qu'il n'avait pas été informé par l'AGES du résultat de ces analyses.
La ministre autrichienne de la Santé, Maria Rauch-Kallat, devait donner une conférence de presse à 15H00 GMT à Vienne.
Vendredi, six nouveaux cas de H5N1 avaient été détectés dans l'ouest et le sud de l'Autriche, portant à 29 le nombre total de cas enregistrés dans le pays.
Titre: document sur les chats
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 06 mars 2006 à 19:39:15
un document de 4 pages de la FAO sur les chats

http://www.fao.org/ag/againfo/subjects/documents/ai/Outline_Information_on_H5N1_in_cats5.pdf
 ::)
Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: anne le 06 mars 2006 à 19:50:36
oui! drakkar...c'est pas dit par la presse.
on pourrait peut etre reintegrer ICI le malheureux cygne et les poules du refuge, qui nous avaient bien fait delirer une fois
Titre: ils sont vivants !
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 06 mars 2006 à 21:11:54
l'information la plus intéressante est que ces deux ou trois chats soient VIVANTS

ce n'est peut être pas une bonne nouvelle pour une propagation épidémiologique mais c'est une nouvelle intéressante sur la pathogènéité du virus.

 ::)
Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: anne le 06 mars 2006 à 22:32:20
oui, mais combien de temps encore ??  ;D  :(
desolée oups
on ne sait meme pas si les chats sont un peu malades, pas malades du tout ( ce que j'ai cru comprendre...)
 Ils ont été testés par acquis de conscience, dasn un refuge parce que le cygne et les poules sont morts, ce qui  a servi de signe d'appel (a  attiré l'attention )

combien de chats ont été testé par ailleurs sur le lot...si c'est 3 chats seropositifs sur 300 testés, c'est pas trop stressant
si on n'en a testé que 3, dont 3 positifs, cela ne veut rien dire ( ormis confirmer que la race feline peut etre contaminée.)

et  je te rejoins tout de meme[b]  la pathogenicité envers le chat et/ ou les felidés a priori serait moindre a vue de nez, en milieu ambiant [/b]
car je suppose qu'ils n'ont pas croqué les poules et qu'ils n'ont fait que " respirer " ou vaguement se promener...
faudrait voir les installations cependant.
Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: ZOUZOU le 06 mars 2006 à 22:50:22
anne, ça veut dire que tu pensais que les chats allaient forécement mourir ??????
On ne sait rien, sont-ils encore contagieux ?
En tous cas, c'est sûr qu'ils ont de bons anti corps !
C'est costaud les matous :P

ce qui me parait clair, c'est que les locaux ont pas dû être correctement désinfectés, non ?
Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: anne le 06 mars 2006 à 22:59:13
desolée, non je ne pensais pas qu'ils allaient forcemment mourir..

pas du tout.

Ils peuvent se seropositiver sasn avoir fait de  maladie apparente, comme les oiseaux le font d'ailleurs ( ne voyons pas l'extermination de toute vie sur terre !)
c'est avant tout un virus aviaire, qui a acquis quelques compétences pour passer a d'autres animaux
dont  l'homme
je refflechissais en direct..::)  ???  ???  ???
comme on ne connait pas les mesures appliquées. dasn le refuge... .bof
Titre: 2 ou 3 chats h5n1 vivants
Posté par: mum le 06 mars 2006 à 23:15:26
VIENNE (AFP)
6 Mars 2006 21h44

Autriche: deux chats porteurs du H5N1 semblent débarrassés du virus


Deux des trois chats qui avaient été découverts en Autriche porteurs du virus H5N1 de la grippe aviaire semblent s'être débarrassés du virus, sans avoir développé la maladie, a indiqué lundi soir un porte-parole de l'Agence fédérale de sûreté alimentaire (Ages).

Ce porte-parole, Oskar Wawschinek, interrogé dans la soirée a estimé qu'au vu de nouveaux tests, un seul chat semblait encore contaminé. "Nous continuons à  faire des tests", a-t-il ajouté.

Le virus pathogène avait été retrouvé sur des échantillons prélevés le 22 février, mais depuis, d'autres analyses ont montré que deux des trois chats n'étaient désormais plus porteurs du virus, a affirmé M. Wawschinek.

Selon lui, ces porteurs sains ont été pendant un moment touchés par le virus, sans doute après avoir été en contact avec des oiseaux, mais leur organisme semble s'en être débarrassé.

La présence du H5N1 avait été avérée par des analyses réalisées à  Vienne sur trois chats vivants à  l'"Arche de Noé", un refuge pour animaux de Graz (sud), capitale du Land (province) de Styrie, avait déclaré auparavant Hans Seitinger, le responsable de l'Agriculture de la province.

Il y a quelques jours, le H5N1 avait été identifié sur un chat dans le nord de l'Allemagne.

C'est à  l'"Arche de Noé" que, le 22 février et pour la première fois dans l'Union européenne, deux poules avaient été trouvées porteuses du H5N1. Le ministère autrichien de la Santé avait alors expliqué que les poules avaient été contaminées par un cygne sauvage découvert le 10 février à  Mellach, une banlieue de Graz.

Le cygne avait été recueilli par l'"Arche de Noé", un refuge où sont également hébergés quelque 200 chats et autant de chiens dans des enceintes closes mais jouxtant les cages des animaux à  plumes.

A l'époque, le directeur du refuge, Herbert Oster, avait affirmé qu'"il n'y avait pas de transmission possible du H5N1 aux chats et aux chiens". Lundi, M. Oster a admis "des contacts possibles" entre chats et animaux à  plumes.

"La contamination s'est probalement faite avec la nourriture ou les déjections", a estimé le responsable des services vétérinaires de Styrie, Peter Wagner.

"Le refuge a été fermé et les 170 chats qui y étaient hébergés ont été placés en quarantaine à  la faculté de médecine vétérinaire de l'université de Vienne", à  Nickelsdorf en Basse-Autriche (est), a également indiqué lundi M. Seitinger.

"Ils seront tous examinés pour déterminer s'ils ont été contaminés par le H5N1", a ajouté le porte-parole de l'Ages.

Le gouvernement n'ordonnera pas cependant pas le confinement des chats dans les maisons situées à  proximité des foyers déclarés de grippe aviaire, a indiqué à  Vienne un porte-parole du ministère de la Santé, Ulrich Herzog.

Des prélèvements avaient été effectués sur les chats de l'"Arche de Noé" après la découverte, début mars, d'un chat mort et contaminé par le H5N1 sur l'île de Rà¼gen, dans le nord-est de l'Allemagne.

En février, trois canards du refuge de Graz avaient également été testés positifs au H5N1. Les autorités sanitaires autrichiennes avaient alors souligné qu'il s'agissait d'un "cas isolé" de transmission du virus d'un oiseau sauvage à  des volailles domestiques, aucun éleveur de volailles n'étant concerné.

Vendredi, six nouveaux cas de H5N1 avaient été détectés dans l'ouest et le sud de l'Autriche, portant à  29 le nombre total de cas enregistrés dans le pays.
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/depeches/detail.php?depeche_id=060306143608.ogkn7ztv