Forum Influmation

VIRUS H5N1 => AFRIQUE ANIMAUX => Afrique => Niger - Articles animaux => Discussion démarrée par: Le Drakkar Bleu Noir le 28 février 2006 à 23:16:20

Titre: OMS: Avian grippe–situation (volaille) Niger 02282006
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 28 février 2006 à 23:16:20
Avian grippe – situation (volaille) au Niger

http://www.who.int/csr/don/2006_02_28/en/index.html

Le 28 février 2006

la grippe  H5N1 HPAI a été confirmé dans la volaille au Niger, marquant la diffusion du virus à un deuxième pays en Afrique sub-Saharienne.

Pendant février, la mortalité significative de poulets et des canards a été observée dans cinq outbreaks dans deux zones administratives près de la frontière avec la Nigeria. Les tests sur des échantillons pris de canards morts dans Magaria et Dan Barde, pris dans une des deux zones, ont donnés des résultats positifs qui ont été annoncés hier,. L'Enquête des outbreaks complémentaires est en cours. Le personnel du  bureau de l’OMS au  Niger a annoncé aujourd'hui qu'aucun cas humain n'est actuellement à l'étude en recherche d’infection H5N1 possible.

Au Nigeria voisin, une outbreak dans la partie du nord du pays a été officiellement confirmée le 8 février, mais il est actuellement admis qu’elle a commencé presque un mois plus tôt. La détection du virus au Niger confirme les craintes au sujet de l’Afrique occidentale, renforcées par la dernière détection d'outbreaks, que les mouvements d'oiseaux à travers des frontières et la prise de conscience très basse de la maladie par la population, favoriseront la diffusion à d’autre pays.
L'expérience dans tous les pays affectés a montré comment le virus peut touché facilement et rapidement les oiseaux quand la détection est en retard et l'introduction de mesures de contrôle retardée.

Dans la province du nord du Nigeria de Kano, près de la frontière avec le Niger, on connaît maintenant qu'environ 51 fermes ont été affectées. Dans ce pays, quatre personnes ont été examinées jusqu'à présent pour l'infection H5N1 possible. Des essais locaux ont exclu l'infection dans trois de ces cas, y compris celui qui était fatal.

Les outbreaks dans nombreux d'autres pays africains sont actuellement à l'étude. Partout dans la plupart de l'Afrique, la détection rapide et l'enquête d'outbreaks sont gênés par l'absence d'un premier système d'avertissement sur les animaux ou les gens touchés par la grippe aviaire, la capacité  de diagnostiques inadéquate et des difficultés dans le chargement de spécimens, tant intérieurement qu'à l'étranger, pour la confirmation diagnostique.

La probabilité que des cas humains puissent arriver dans les parties affectées de l'Afrique est élevé, étant donné le contact proche entre les gens et la volaille. Des études de laboratoire ont montré que le virus circulant actuellement en Nigeria est pratiquement identique aux virus qui ont causé des cas humains et des morts ailleurs depuis le début de cette année.

Le continent a environ 1.1 milliards de poulets, surtout produits dans des systèmes d'agriculture d'arrière-cour. Des pratiques traditionnelles, renforcées par la pauvreté rurale, favorisent l'abattage domestique et la consommation d'oiseaux quand les signes de maladie apparaissent dans un élévage. Ces comportements portent un risque élevé d'expositions humaines et des infections.Alors que la plupart des pays en Afrique ont une infrastructure vétérinaire qui sert des fermes commerciales, peu ont des services s'étendant aux secteurs ruraux.

L’OMS est préoccupée par la survenue du virus dans d’autres pays de l'Afrique qui  élargira des occasions sur des cas humains pour arriver dans des circonstances où les capacités pour trouver, pour diagnostiquer, pour examiner et gérer des cas  sont limitées. Chaque cas humain nouveau donne au virus une occasion de se développer vers une forme qui s'étend facilement de  personne à  personne.
 ::)

pour votre information le crofsblog dans son billet " Niger: WHO's assessment is grim " se demande si la grippe aviaire ne va pas changer l'écosystème de l'Afrique comme la peste bovine (rinderpest) au siècle dernier.
http://crofsblogs.typepad.com/h5n1/