Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ASIE - ANIMAUX => Asie => Inde - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 23 février 2006 à 23:18:05

Titre: 10 milans trouvés morts,attendre tests
Posté par: alain le 23 février 2006 à 23:18:05
http://www.telegraphindia.com/1060224/asp/siliguri/story_5888362.asp

Kites perish by the dozen
OUR CORRESPONDENT  
 
A sick kite being treated at the veterinary hospital in Siliguri on Thursday. (Inset) Dead kites in a forest department vehicle. Telegraph pictures  
Siliguri, Feb. 23: At a time when the bird flu panic has gripped the whole of the nation, the mysterious death of more than a dozen pariah kites in different parts of Siliguri has set alarm bells ringing.

According to the animal resource directorate, 10 kites, most of them perched on the same tree near Siliguri district hospital and some from the Pradhannagar area, were found dead this morning. “Three more are ill,” said L.N. Banerjee, the deputy director of the directorate, who is also the member secretary of the recently-formed district monitoring committee for bird flu.

“We have no reason to link the deaths with bird flu,” Banerjee said. “Given that so many birds have died on the same day, we are concerned, but there is no reason to panic.”

Banerjee said two of the carcasses have been sent to the divisional regional laboratory in Jalpaiguri, and four to the Regional Disease Diagnostic Centre in Calcutta. “The reports will arrive in another two-three days. Autopsy was conducted locally on two birds, but the results were inconclusive,” he added.

From Calcutta, two birds will be sent to the Animal Disease Laboratory in Bhopal.

There were reports of more bird deaths in other parts of the city, a fact which, NGOs alleged, the government agencies chose to ignore.

“Our count says 14 birds were killed in different parts of the city, including Hospital More, Pradhannagar and Champasari,” Animesh Bose, the founder coordinator of the Siliguri-based NGO Himalayan Nature and Adventure Foundation (Hnaf), said. “We were told of a mentally challenged beggar taking away one bird from near the head post office. At Children Park, residents buried a bird.”

It was the Hnaf team that ultimately had to bury two birds when no government official showed up. “We called the Siliguri Municipal Corporation (SMC) and animal resource directorate, but they did not pay any attention,” Bose said. “At last, when the deputy director arrived, he said he could not do anything because of shortage in manpower and resources. Our boys, who had been working since the morning, disposed of the two carcasses, one from Biswadeep and the other near Hospital More,” he added.

While Banerjee said it was the SMC’s responsibility to dispose of the carcasses, mayor Bikash Ghosh said it was the lookout of the animal resource directorate.

The forest department backed away from the scene after handing over the carcasses and sick birds from near the hospital to the animal resource directorate. “Since a district level monitoring committee on bird flu, comprising representatives of all departments, has now been formed, it is their responsibility and not ours,” Vipin Sood, the divisional forest officer, wildlife division-I, said.

“Moreover, we have been instructed not to take any dead or sick birds to our area for burial, tests or treatment so that the wild birds in their natural habitat are not infected,” he said.

The Hnaf team today inspected the dumping ground behind Don Bosco school. “The kites there were healthy,” Bose said. “We found many rotten eggs dumped in the area, on which the animals and birds were feeding. Though there is no apparent link between the bird deaths and the eggs, we fear the eggs could be a source of other kind of diseases.”
 
 
Les cerfs-volants(remplacer par MILAN qui est un rapace) périssent par la douzaine NOTRE CORRESPONDANT Un cerf-volant malade étant traité à l'hôpital vétérinaire dans Siliguri jeudi. (encart) cerfs-volants morts dans un véhicule de département de forêt. Le télégraphe décrit Siliguri, fév. 23 : À un moment où la panique de grippe d'oiseau a saisi la totalité de la nation, la mort mystérieuse de plus que des douzaine des cerfs-volants parias dans différentes parties de Siliguri a placé sonner de cloches d'alarme.
 Selon la direction animale de ressource, 10 cerfs-volants, la plupart d'entre elles étaient perché sur le même arbre près de l'hôpital régional de Siliguri et certains de la région de Pradhannagar, ont été trouvés morts ce matin. "trois sont davantage malades," a dit L.N. Banerjee, directeur adjoint de la direction, qui est également le secrétaire de membre de la zone récent-formée surveillant le comité pour la grippe d'oiseau. "nous n'avons aucune raison de lier les décès avec la grippe d'oiseau," Banerjee dit. "étant donné que tant d'oiseaux sont morts dessus le même jour, nous sommes concernés, mais il n'y a aucune raison de paniquer." Banerjee a indiqué que deux des carcasses ont été envoyés au laboratoire régional divisionnaire dans Jalpaiguri, et quatre au centre de diagnostic de la maladie régionale à Calcutta. "les rapports arriveront en des autres jours de two-three. L'autopsie a été conduite localement sur deux oiseaux, mais les résultats étaient peu concluants, "il se sont ajoutés.
 De Calcutta, deux oiseaux seront envoyés au laboratoire de maladie d'animaux dans Bhopal. Il y avait des rapports de plus de décès d'oiseau dans d'autres parties de la ville, un fait que, O.N.G.S alléguées, les organismes gouvernementaux ont choisi d'ignorer. "notre compte indique que 14 oiseaux ont été tués dans différentes parties de la ville, y compris l'hôpital davantage, Pradhannagar et Champasari," Animesh Bose, le coordonnateur de fondateur de la base de l'Himalaya Siliguri-basée de nature et d'aventure d'O.N.G. (Hnaf), dit. "nous avons été racontés un mendiant mentalement défié emportant un oiseau de près de la poste principale. Aux enfants garez, des résidants a enterré un oiseau." C'était l'équipe de Hnaf qui finalement a dû enterrer deux oiseaux quand aucun fonctionnaire de gouvernement n'a révélé. "nous avons appelé Siliguri direction de ressource de Municipal Corporation (SMC) et animal, mais ils n'ont prêté aucune attention," Bose dit. "enfin, quand le directeur adjoint est arrivé, il a dit qu'il ne pourrait faire rien en raison du manque dans la main d'oeuvre et les ressources. Nos garçons, qui avaient travaillé depuis le matin, se sont débarassés des deux carcasses, une de Biswadeep et l'autre hôpital proche davantage, "il se sont ajoutés.
 Tandis que Banerjee indiquait il était de la responsabilité du SMC de se débarasser des carcasses, maire Bikash Ghosh a dit que c'était la surveillance de la direction animale de ressource. Le département de forêt a soutenu loin de la scène après la remise des carcasses et des oiseaux malades de près de l'hôpital à la direction animale de ressource. "depuis un comité de surveillance de niveau de zone sur la grippe d'oiseau, la comportement des représentants de tous les départements, a été maintenant formée, il est leur responsabilité et pas à nous," Vipin Sood, l'officier divisionnaire de forêt, division-Je de faune, dite. "d'ailleurs, nous avons été chargés de ne prendre aucun mort ou les oiseaux malades à notre secteur pour l'enterrement, les essais ou le traitement de sorte que les oiseaux sauvages dans leur habitat normal ne soient pas infectés," il a dit.
L'équipe de Hnaf a aujourd'hui inspecté la terre vidante derrière met l'école de Bosco. "les cerfs-volants là étaient sains," Bose dit. "nous avons trouvé beaucoup d'oeufs putréfiés vidés dans le secteur, sur lequel les animaux et les oiseaux alimentaient. Bien qu'il n'y ait aucun lien apparent entre les décès d'oiseau et les oeufs, nous craignons que les oeufs pourraient être une source de l'autre genre de maladies."