Forum Influmation

VIRUS H5N1 => AFRIQUE ANIMAUX => Afrique => Niger - Articles animaux => Discussion démarrée par: Le Drakkar Bleu Noir le 23 février 2006 à 12:53:27

Titre: on se fout de nous
Posté par: Le Drakkar Bleu Noir le 23 février 2006 à 12:53:27
Ce delai est INADMISSIBLE !

http://www.izf.net/izf/Actualite/RDP/niger.htm

Niger: Volailles mortes au Niger - résultats des analyses "pas avant deux semaines"
Titre: on se fout de nous
Posté par: ryback le 23 février 2006 à 13:15:25
Les retards comme ceux ci ne sont pas faits pour arranger les choses, si vraiment le virus poursuit sa propagation et que l'on ne met aucune barrière pour le stopper, il est certain que les discours rassurant entendus ces derniers jours ne serviront à rien, c'est mathématique.
C'est à la limite de la médiocrité cette façon de gérer cette maladie.
pas content.
 :-[
Titre: on se fout de nous
Posté par: anne le 23 février 2006 à 13:22:10
il me semble que pour avoir une idée sur le fait que ce soit un H5 : il faut quelques H
pour H5 et N1 tres pathogéne  : deux jours max
pour le sequencage plus fin ( a savoir si c'est un cousin du virus de Quinxhai)  plus de temps . jusque 15 jour effectivement
ensuite on a l'acheminement du viurs a un labos ( lequel ?)
pour le resultat preliminaire, pas besoin de 15 jours
 >:(
Titre: on se fout de nous
Posté par: Quebec le 23 février 2006 à 13:29:50
Citer
C'est à la limite de la médiocrité cette façon de gérer cette maladie.


Cela est dans la nature humaine, soit celle de ce croire toujours au dessus de tout et surtout de ce croire immortel.
Titre: on se fout de nous
Posté par: Febronio le 23 février 2006 à 13:33:43
ça rejoint le thread dans la catégorie Afrique.

Deux possibilités :

1 - il s'agit bien du H5N1 et à la vue de la progression au Nigéria, d'autres foyers ont dû apparaître depuis le 17 février mais ne sont pas déclarés par les éleveurs ou les autorités locales.

2 - il ne s'agit pas du H5N1, dans ce cas une maladie autre a envoyé un certain nombre de prélévements supplémentaires dans les laboratoires en accroissant leur charge de travail (dont je suppose la capacité est limité).

De plus, je me demande si l'arrive du virus en Europe ne va pas faire pression pour passer les prélèvements européens en priorité (mais ça n'est qu'une conjecture).
Dans les deux cas, l'équipement, la formation ET le contrôle de laboratoires locaux me semble une priorité.

Febronio
Titre: on se fout de nous
Posté par: ZOUZOU le 23 février 2006 à 22:47:55
si c'est vrai, ce peut-être très grave, pour la contamination des humains, des volailles, des migrateurs !

mais cela repose une question sur le protocole d'action de l'OMS et de l'OIE

je crois qu'ils ne peuvent intervenir sans que les états le demandent
est-ce exact ?

à quoi ont servi les derniers congrès de Pékin, Davos et Bamako ??????????