Forum Influmation

VIRUS H5N1 => EUROPE - ANIMAUX => Europe => Autriche - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 22 février 2006 à 16:26:19

Titre: AUTRICHE Deux poules contaminées par un cygne
Posté par: alain le 22 février 2006 à 16:26:19
http://www.tageblatt.lu/edition/article.asp?ArticleId=46318

Grippe aviaire: deux poules contaminées avec le H5N1 par un cygne en Autriche

 
 Pour la première fois dans l'Union europénne, des poules ont été identifiées mercredi porteuses du virus H5N1 de la grippe aviaire dans une fourrière du Land (province) de Styrie (sud) où elles ont vraisemblablement été infectées par un cygne sauvage qui y avait été recueilli.
Les poules ont été contaminées par le H5N1, la forme hautement pathogène et transmissible à l'homme du virus, non dans un élevage de volailles mais dans l'»Arche de Noé», une fourrière de Graz (sud) qui hébergeait une trentaine d'animaux à plumes, a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé, Daniela Retzek.

Selon toute vraisemblance, a ajouté la porte-parole, les poules ont été infectées par un cygne sauvage découvert le 10 février à Mellach, une banlieue de Graz, et recueilli par l'Arche de Noé», où sont également hébergés quelque 300 chats et 200 chiens.

Le 14 février, des analyses de l'Agence fédérale de sûreté alimentaire (AGES) établissaient qu'un autre cygne découvert à Mellach était infecté par le H5N1, le premier cas détecté dans la république alpine.

Les autorités autrichiennes ont souligné qu'il s'agissait d'un »cas isolé» de transmission du virus d'un oiseau sauvage à une volaille domestique, aucun éleveur de volailles n'étant concerné. »Il ne s'agit pas d'une nouvelle dimension de la maladie car les volailles d'élevage ne sont pas concernées», a affirmé Mme Retzek.

Trois canards de la fourrière auraient également été testés positifs au H5N1, selon le responsable de l'Agriculture de la province de Styrie (sud), Hans Seitinger, cité par l'agence autrichienne APA.

Mais selon le président de l'»Arche de Noé», Herbert Oster, ce sont seulement »deux poules et un cygne» qui se sont révélés infectés par le H5N1.

»L'ensemble des 32 animaux à plumes que nous hébergions ont été abattus (depuis le 14 février), des échantillons ont été prélevés sur les cadavres et envoyés au laboratoire de l'AGES à Mödling, près de Vienne, pour des tests», a-t-il précisé à l'AFP.

M. Oster a par ailleurs affirmé que les chats et les chiens encore hébergés à l'»Arche de Noé» étaient »sains» mais que des échantillons prélevés sur plusieurs chats ont néanmoins été envoyés pour analyse dans la capitale.

Les chats et les chiens se trouvent dans des enceintes closes, à plusieurs centaines de mètres des cages des animaux à plumes. »Il n'y a pas de transmission possible du H5N1 aux chiens et aux chats», a estimé M. Oster.

Mercredi, les services vétérinaires de Styrie ont indiqué qu'aucun animal ne pouvait être soustrait de l'»Arche de Noé» ou y entrer.

Lorsque le cygne malade avait été emmené début février à l'»Arche de Noé», il n'y avait pas encore de cas déclaré de H5N1 dans le pays et aucune mesure de sécurité n'avait encore été prises par les autorités.

Samedi, après la découverte d'un deuxième foyer de grippe, dans un bras du Danube à Vienne et en Basse-Autriche, à quelques kilomètres de la capitale, le ministère de la Santé a décrété le confinement des volailles sur l'ensemble du territoire de la république alpine.

Depuis, le pays, qui occupe la présidence semestrielle tournante de l'Union européenne, a effectué plusieurs centaines d'examens sur des oiseaux morts.
Titre: AUTRICHE Deux poules contaminées par un cygne
Posté par: ZOUZOU le 22 février 2006 à 22:15:01
;D En Autriche, on met les poulets à la fourrière :P  :P  :P
Titre: AUTRICHE Deux poules contaminées par un cygne
Posté par: Febronio le 22 février 2006 à 22:56:49
Ce serait pas la première poule à se faire arrêter pour racolage... Pardon...


Plus sérieusement, il y a des tas de raisons pour qu'un poulet se retrouve à la fourrière. Echappé d'un élevage, un poulet d'appartement (ça existe) abandonné par un propriétaire un peu parano (j'ai vu mon poulet tousser) ou en violation des règles vétérinaires. C'est vrai que vu l'anxiété ambiante en Europe, ça aurait été bien qu'un journaliste précise quelles étaient les charges retenues contre les suspects.

Fébronio