Forum Influmation

VIRUS H5N1 => ORIENT - ANIMAUX => Moyen Orient => Irak - Articles animaux => Discussion démarrée par: alain le 10 février 2006 à 18:34:26

Titre: en voiture les poulets
Posté par: alain le 10 février 2006 à 18:34:26
regardez sur ce lien (http://news.yahoo.com/photos/ss/events/sc/013105birdflu;_ylt=AjXtRs2es8EbU_hi7fF2hMWTvyIi;_ylu=X3oDMTBiMW04NW9mBHNlYwMlJVRPUCUl)

comment peut se déplacer la GA en irak et certainement ailleurs
Titre: en voiture les poulets
Posté par: anne le 10 février 2006 à 20:14:30
bonjour gentil minou...
bon, s'il n'y avait qu'n homme avec 4 poules dans son coffre.( pour lui, je comprends car c'est vital) ..ca se passe a un niveau industriel...que nous n'imaginons meme pas, avec de la contrebande etc...
il y a les bateaux, les trains , les elevages de poissons nourris aux excrement de poules etc....
Titre: en voiture les poulets
Posté par: Febronio le 10 février 2006 à 23:48:40
Je pense que c'est de cette photo là dont tu parles Alain...

source : Reuters via Yahoo news (http://us.news3.yimg.com/us.i2.yimg.com/p/rids/20060210/i/r1346477281.jpg?x=380&y=300&sig=4in9AeEJqMCi1wolKq0eWw--)


La trad' de la dépêche Reuters du 10 février 2006 jointe à la photo dit tout autre chose :

Un Irakien charge ses volailles dans une voiture pour pour les remettre aux services de santé (sanitaire ?) à Amara, 365 km au sud est de Bagdad. Si les experts internationaux s'interrogent sur les difficultés d'éduquer les Irakiens à propos de la grippe aviaire, ils devraient visiter les terrains vagues d'Amara, où des enfants jouent au milieu de volailles mortes. Les autorités sanitaires irakiennes enquêtent sur 4 cas suspects dans le sud est d'Amara et ont ordonnés de rassembler (???) des oiseaux afin de contenir un possible foyer.

"An Iraqi resident places his fowl in a car to surrender to health workers in Amara, 365 km (230 miles), southeast of Baghdad February 9, 2006. If international experts wonder how difficult it will be to educate Iraqis about bird flu, they should visit the wastelands of Amara, where children play among the dead fowl. Iraqi health officials are investigating four suspected cases of the avian virus in the southeastern city and have ordered the mass culling of birds to contain a possible outbreak. REUTERS/Atef Hassan "

J'avoue que la fin m'étonne un peu, si un traducteur un peu plus compétent que moi pouvait me confirmer que selon Reuters, les autorités irakiennes rassemblent les volailles pour contenir l'expansion d'un foyer, ce serait sympa.
Cet Irakien, qui semble effectivement prendre un risque pour lui et la population  alentours en déplaçant sans précaution des volailles potentiellement infectées et apparement encore vivantes, ne le fait que sur le conseil (l'ordre ?) des autorités sanitaires. En gros la stratégie serait de rassembler les poules vivantes. Alors, que le note le correspondant de Reuters, des enfants jouent avec les volailles mortes.
Ceci rappelle les méthodes turcs et roumaines lors de la découverte des premiers foyers en novembre. Des civils, parents et enfants, des militaires couraient à mains nues derrieres les poules pour les amener se faire euthanasier. Heureusement, il n'y a eu finalement que très peu de cas recensés.

Febronio
Titre: subtitution
Posté par: alain le 11 février 2006 à 07:39:49
je ne me suis pas trompé de lien car anne en reponse parle bien des poules dans le coffre de la voiture,et le petit texte accompagnant la photo etait clair mais c'est vrai je ne l'ai pas traduit sous le lien
je te remercie d'avoir vu le probleme car on voit la les possibilités pour nous de faire des erreurs par manque de verif et des agences de presse de ne pas verifier leurs info , soit de les manipuler ou aussi d'avoir une pression exterieure
le but de montrer la photo etait quand meme pourquoi aller tranporter 5 poules a+ de 300 km malades ou pas,risques pour la manipulation,apres les poules il va remettre peut etre de la nourriture dans le coffre alors que  les virus grouillent
cela montre que les populations ne sont pas bien informées
Titre: en voiture les poulets
Posté par: Febronio le 11 février 2006 à 14:48:40
Oh là, voilà un sujet polémique qui n'en est pas.
Je ne crois pas que tu ais fait d'erreur, et même si c'était le cas c'est une bonne illustration des méfaits de la surmédiatisation et du problème d'informer les populations à grande échelle.
A nouveau, sans vouloir te reprocher quoique ce soit, ce que j'incrimine c'est la profusion d'infos, incomplètes ou inadaptées, accessible au plus grand nombre. De l'inexactitude nait les rumeurs et les fausses informations. On a déjà vu que l'Irakien de cette photo ne transportait pas de lui-même dans ces conditions ses poules potentiellement infectées, mais que cela découlait des autorités sanitaires irakiennes qui plutot que de faire des ramassages mobiles mieux formés et mieux équipés demandait à la population de leur amener leur volaille. Donc ce gars est finalement discipliné et fait exactement ce qu'on lui demande.
De plus, et sans vouloir en ajouter une couche, relis bien la dépêche c'est Amara qui se trouve à 365 km de Bagdad, on ne peut pas penser que notre "volailler" irakien va amener ses poules à Bagdad.
Tu seras d'accord avec moi, la confusion est mineure et justifiée finalement, et si je la jugeais importante ce serait vraiment couper les cheveux en quatre (pour un chauve comme moi, c'est tentant). Mais, ce genre de confusion, sur une info beaucoup plus importante pourrait faire naître rumeurs et désinformation pour aboutir parfois à une panique injustifiée, genre se ruer dans les pharmacie pour stocker du Tamiflu ou pire les dévaliser des vaccins anti-grippe saisonnière au risque d'en priver les populations à risque.
Donc pas de soucis Alain, j'ai bien compris ton propos... La gestion sanitaire Irakienne laisse à désirer et cette photo illustre bien ce qu'il ne faudra surtout pas voir en Europe si ou lorsque des foyers apparaîtront. J'ajoute juste, à la décharge des autorités sanitaires irakiennes, que c'est un pays en guerre, et que la mortalité du virus actuel ne peut pas rivaliser avec celle d'un bon attentat ou d'une bonne patrouille de blindés U.S.

Fébronio
Titre: en voiture les poulets
Posté par: mum le 11 février 2006 à 15:32:22
je ne comprendrait jamais...quand il sagit d'informer la population c'est toujours sujet à polémique...pour leur faire payer les impôts on se pose pas tant de question... ;)
Titre: en voiture les poulets
Posté par: Febronio le 11 février 2006 à 17:05:51
Ouais, c'est vrai Mum,

mais si chaque français (par exemple) est un citoyen responsable, bien informé et raisonnable, faut avouer qu'en groupe on est plutôt bête à bouffer du Tamiflu.
Bien sûr, il faut informer, tant pis s'il y a sur-médiatisation comme c'était à mon avis le cas en septembre-octobre. Mais ça a aboutit à quoi ? En dehors des vagues d'assaut sur les pharmacies dont j'ai déjà parlé, il y a eu aussi une baisse brutale de la consommation de poulets. Qui, ici, peut me démontrer qu'actuellement encore (alors que l'épizootie a beaucoup progressé depuis) il y a plus de risque de choper la grippe aviaire que de choper une bonne salmonelle ?
Même en argumentant avec les industriels de l'agro-alimentaire qui nous refileraient sans broncher de l'ESB et des OGM pourvu que ça fasse sonner leur caisse enregistreuse, le risque est pour l'instant très faible.
Pourtant, la médiatisation de la G.A. a bien abouti à la baisse des ventes. Voilà un sujet à polémique, les médias doivent-ils relayer systématiquement toutes les informations dont nous disposons nous parce que nous allons les chercher, au risque de tuer la filière avicole, de rendre les laboratoires Roche riches au point de ne plus avoir besoin de travailler pour vivre ?
A nous de nous informer, de garder un maximum de recul face à l'info fraîche et un maximum d'esprit critique.

Febronio
Titre: en voiture les poulets
Posté par: ryback le 11 février 2006 à 17:25:36
Citation de: "Febronio"
Pourtant, la médiatisation de la G.A. a bien abouti à la baisse des ventes. Voilà un sujet à polémique, les médias doivent-ils relayer systématiquement toutes les informations.....au risque de tuer la filière avicole, de rendre les laboratoires Roche riches au point de ne plus avoir besoin de travailler pour vivre ?
A nous de nous informer, de garder un maximum de recul face à l'info fraîche et un maximum d'esprit critique.

Febronio


L'information dans ce cadre là a un but préventif: On protège notre chaine alimentaire à risque donc nos consommateurs peuvent poursuivre leurs achats sans aucun problème. Toute psychose dans ce cadre là est vraiment injustifiée puisque l'on prend toutes les mesures pour éviter des problèmes.

Rendre le laboratoire ROCHE riche: trop tard mais je crois que c'est déjà fait sans le tamiflu. Par contre il y contribue encore, c'est plus que certain.

Quand à garder notre esprit critique, on essaie mais franchement, avec les cas italiens, on va vite s'apercevoir que les news vont partir dans tous les sens.........
Titre: en voiture les poulets
Posté par: Febronio le 11 février 2006 à 17:42:56
Honnêtement, j'ai pas vue les infos de France 2 ce midi (vous me ferez jamais regarder TF1), je sais pas s'ils ont eu le temps de parler des cygnes italiens. Mais je pense pas que ces cygnes vont être les déclencheurs d'une nouvelle flambée médiatique.
Mon idée, c'est que les média de masse (chaines hertziennes, radio, presse nationale et régionale) marchent sur des oeufs (sans jeux de mots) depuis novembre. Depuis la fin de la surmédiatisation et surtout depuis les émeutes en banlieue. Mon impression, qui n'engage que moi, c'est que ces mêmes médias qui nous ont habitués à la surenchère depuis quelques années, se sont tout à coup découvert une responsabilité.
J'ai vu qu'il y avait un journaliste qui participait à ce forum, j'aurais bien voulu avoir son avis. Il me semble que depuis la fin 2005, les médias que j'observe au sujet de la G.A. depuis septembre sont devenus étonnement prudents sur ce sujet en particulier mais aussi sur d'autres.
Est-ce un bien ou un mal, je suis partagé, mais pour l'instant, il n'y a pas encore d'urgence à paniquer les foules.

Par contre, au sujet des cygnes, ils sont moins dangereux en Italie ou même à coté de chez moi qu'au Nigéria et partout ailleurs en Afrique. Puisque l'on craint la mutation du virus, je pense que l'Europe est de loin moins propice que beaucoup d'autres pays déjà touchés. (Suis-je trop naif ?)

Febronio